Les 3 étoiles Archives - Le Canal Auditif

Les 3 étoiles du 17 février 2017

Mat Vezio – Fukushima

Parmi les sorties intéressantes du printemps, il y a le premier album solo de Mat Vezio. Celui-ci est connu dans les cercles musicaux pour ses talents de batteurs. Il a accompagné Francis Faubert, Dany Placard, Louis-Philippe Gingras et Antoine Corriveau. D’ailleurs, c’est ce dernier qui signe la réalisation de l’album intitulé Avant la mort des fleurs cueillies. La douce et touchante Fukushima a été écrite en collaboration avec Marcie alors que Mélanie Boulay et Amylie y prêtent leurs voix. C’est le genre de toune qui te donne envie de te bercer en buvant une tisane pendant que tu réfléchis aux jours qui passent. C’est beau.

CFM – Rise and Fall

Charles Moothart est connu pour ses projets Fuzz, GØGGS et en tant que guitariste de Ty Segall. Voici que le chevelu Californien prépare la sortie d’un nouvel album de CFM, son alter ego solo. Rise and Fall, comme pas mal tous ses projets, met de l’avant un rock psychédélique bien fuzzé aussi entraînant que dissonant. Disons que lorsqu’on pense au mot rock, c’est pas mal à ça qu’on pense.


 

Clark – Peak Magnetic

Clark est de retour avec un nouvel album pour le plus grand plaisir des férus de musique électronique aussi dansante qu’intelligente. Peak Magnetic nous offre un aperçu de ce qui suivra sur Death Peak le 7 avril prochain. En attendant, on peut se perdre sur cette trame riche et bizarrement mélodieuse. Clark nous offre une autre pièce atypique, bien tissée qui nous surprend à quelques reprises.

Les 3 étoiles du 10 février 2017

Cédric Vieno – Chandail de loup

Le 24 février prochain, Cédric Vieno fera paraître son nouvel album intitulé : Autopsie d’un peureux. Pour accompagner son annonce, le Néo-brunswickois a fait paraître l’extrait Chandail de loup. Ne vous faites pas trop avoir par le titre à qui a l’air bout en train, c’est une histoire plutôt triste et mélancolique que nous raconte le jeune homme. Ça ouvre l’appétit pour la suite qui arrivera très bientôt!

Vince Staples – BagBak

Vince Staples a fait paraître les excellents Summertime ’06 et Prima Donna dans les deux dernières années. Voici qu’il lance un nouveau simple aussi dynamique qu’acide envers la situation de la société américaine. Et Staples n’y va pas avec le dos de la cuillère :

Clap your hands if the police ever profiled
You ain’t gotta worry, don’t be scary ’cause we on now
Ain’t no gentrifying us, we finna buy the whole town
Tell the one percent to suck a dick, because we on now
We on now, we on now
Tell the one percent to suck a dick, because we on now
Tell the government to suck a dick, because we on now
Tell the president to suck a dick, because we on now
We on now
We on now
We on now
We on now

On croirait qu’il n’a pas bien pris l’accession au pouvoir de Donald…

Wear Your Wounds – Wear Your Wounds

Le 7 avril prochain, le chanteur de Converge, Jacob Bannon, fera paraître son premier album solo. Fruit de plusieurs années d’enregistrements lo-fi, Wear Your Wounds compte aussi sur l’apport de son fidèle compagnon Kurt Ballou (Converge), Mike McKenzie (The Red Chord), Chris Maggio (Sleigh Bells, Coliseum) et Sean Martin (Hatebreed). L’extrait homonyme est d’une beauté et nous donne un avant-goût d’un projet plus doom métal que punk. C’est lourd, c’est emo et c’est totalement convaincant.

Les 3 étoiles du 3 février 2017

Jacques Jacobus – Ma vie c’est un movie

Jacques Alphonse Doucet est l’une des moitiés de Radio Radio, groupe présentement en pause. Il a annoncé vendredi dernier la parution de Le Retour de Jacobus le 17 mars prochain. On y entendra même une collaboration avec Arthur Comeau (ex-Radio Radio) et Joseph Edgar, deux Acadiens bien en vue. En attendant, on peut avoir un avant-goût avec Ma vie c’est un movie, une chanson mélodieuse et entraînante qui rappelle les meilleurs moments du groupe de rap acadien.


 
 

Chances – Shine

Une belle surprise nous arrive ce matin avec la formation Chances. Chloé Lacasse, Geneviève Toupin et le batteur Vincent Carré (Antoine Gratton, Chloé Lacasse) nous offre Shine, premier simple d’un nouveau projet pour le trio. Ce qui est très surprenant, c’est que c’est très loin de ce qu’ils font dans leur carrière respective. On aime beaucoup les rythmes électros intoxicants, l’énergie contagieuse et les mélodies vocales délicieuses de Shine. On a hâte d’en entendre plus.


 
 

Tei Shi – Keep Running

La canadienne Tei Shi lancera son premier album, Crawl Space, le 31 mars prochain. Après un EP intitulé Saudade qui avait fait parler d’elle, nous avons bien hâte de voir ce que la chanteuse nous proposera. À tout de moins, le simple Keep Runningg nous indique que ce sera de la pop électronique émotionnelle et entraînante comme elle sait si bien le faire. C’est prometteur!

Les 3 étoiles du 27 janvier 2017

Father John Misty – Pure Comedy

Father John Misty est de retour, mon ami. On se souviendra que la première pièce qu’il avait fait découvrir d’I Love You Honeybear était la pianistique Bored in the USA. Eh bien, pour son nouvel album, il répète le modus operandi avec la sombre et virulente Pure Comedy. Josh Tillmann cultive toujours son personnage satirique et se fait particulièrement critique de la classe politique, des gens religieux et finalement, d’environ 80 % des américains. Il a annoncé la sortie de l’album au même nom le 7 avril prochain, accompagné d’une longue lettre que vous pouvez lire ici.


 
 

Young Fathers – Only God Knows ft. Leith Congregational Choir

Only God Knows est l’une des trois chansons que Young Fathers a composé quelques chansons pour la trame sonore du film T2 : Trainspotting. Oui, l’univers de Danny Boyle et celui de Young Fathers vont se rencontrer et ça semble totalement normal comme alliance. Le premier extrait compte sur l’apport d’un chœur qui donne une bonne dose de puissance et défile à toute allure. On retrouve la bande là où nous les avions laissés avec White Men Are Black Men Too.


 
 

Spoon – Hot Thoughts

En toute fin de semaine dernière, le groupe Spoon a fait l’annonce de son album à venir le 17 mars prochain. Pour le présenter, ils ont aussi lancé Hot Thoughts, un autre simple solide de la part du groupe d’Austin. Le talent créatif de la bande à Britt Daniel ne s’estompe pas avec le temps. Spoon est toujours aussi surprenant avec une plus grande place donnée aux échantillons et à la programmation électronique. Le tout accompagné d’un riff de guitare très mélodieux.

Les trois étoiles du 20 janvier 2017

Timber Timbre – Sewer Blues

C’est avec joie qu’on a appris cette semaine que Timber Timbre nous préparait un nouvel album. Sincerely, Future Pollution, un titre tout à fait délicieux et ravageur en passant, paraîtra le 7 avril prochain. On est curieux de voir dans quelle direction se dirigera la bande cette fois-ci. On s’attend toujours à plusieurs trames avec une certaine atmosphère noire et Sewer Blues nous laisse entrevoir qu’on sera choyé. C’est posé, poétique et tout à fait réussi.


 
 

Dirty Projectors – Up In Hudson

La formation Dirty Projectors revient cette année près de cinq ans après la sortie de Swing Lo Magellan. C’est le 24 février que paraîtra l’album homonyme de la formation. Up In Hudson est à la fois une chanson avec une mélodie pop très efficace et des moments musicaux très intéressants. Par moment, on a l’impression que c’est une pièce schizophrène sans que les changements jurent d’une quelconque manière. Les cuivres sont chauds et enveloppants et les arrangements percussifs bien réussis. Un autre album qu’on attend avec une certaine curiosité.


 
 

L’Indice – Infiniment petit

On a beaucoup apprécié le dernier EP de L’Indice intitulé Cycles un. La formation de Vincent Blain revient à la charge avec un vidéoclip pour la pièce rock Infiniment petit. Celle-ci file à toute vitesse avec des cuivres, une batterie cadencée et un riff de guitare accrocheur. C’est tout simplement un petit bonbon pour tes oreilles. Le clip réalisé par Philippe Blain possède une esthétique vieillie de VHS comme dans le bon vieux temps où il fallait jouer avec les fils et mettre la télévision au 3. Ce n’est que du bon.