Les 50 meilleurs albums de 2015 selon LCA (de 50 à 26) - Le Canal Auditif

Les 50 meilleurs albums de 2015 selon LCA (de 50 à 26)

Le temps passe vite. On se retrouve à la fin de 2015 avec les incontournables listes de fin d’année qui sont publiées un peu partout dans le «merveilleux» monde médiatique et LCA ne fait pas exception à la règle. Sans être une année faste, il y a quelques excellents disques qui sont venus nous titiller les oreilles régulièrement. Pas de réel chef-d’oeuvre à se mettre dans les conduits auditifs à la To Be Kind de Swans, mais somme toute, ce fut une année assez satisfaisante. Voilà la première salve de nos 50 meilleurs albums de 2015 (en ordre décroissant de 50 à 26).

50. Failure – The Heart Is A Monster

Failure«Après une très longue absence de dix-huit ans, le trio califormien Failure nous revenait en force avec un album fort satisfaisant. Au menu? Plusieurs chansons solides telles que Hot Traveler, A.M. Amnesia, Atom City Queen, Otherwhere et Mulholland Dr. Un disque qui saura plaire autant aux fans de la première heure que ceux qui les découvrent avec The Heart Is A Monster.» (LBDR)

http://lecanalauditif.ca/failure-the-heart-is-a-monster/
 
 

49. My Disco – Severe

My Disco«Si vous êtes du type à être attiré par les concepts sonores austères et sans le moindre compromis, vous passerez de belles minutes en compagnie de MY DISCO. Severe combine force démesurée et approche minimaliste. C’est l’essence même de l’austérité: faire beaucoup avec trop peu.» (MR)

http://lecanalauditif.ca/my-disco-severe/
 
 

48. Benoit Paradis Trio – T’as-tu toute?

Benoît Paradis Trio - T'as-tu toute?«Vraiment, Benoit Paradis se bonifie avec l’âge et T’as-tu toute? est un excellent album. L’équilibre entre l’expérimentation, la folie, le jazz, la pop, les textes intelligents est tout simplement délicieux. À se mettre dans les oreilles!» (LPL)

http://lecanalauditif.ca/benoit-paradis-trio-tas-tu-toute/
 
 

47. High Tension – Bully

High Tension«Disons-le sans détour, High Tension fait partie des excellentes sorties cette année. Leur mélange bien dosé de brutalité et de mélodies est tout simplement accrocheur, entraînant et addictif. Gâtez-vous les oreilles au son de Bully. Ça rentre au poste!» (LPL)

http://lecanalauditif.ca/high-tension-bully/
 
 

46. Low – Ones and Sixes

Low«Low vieillit admirablement bien, ne tombe pas en désuétude et brille à ajouter juste assez de fraîcheur dans ses arrangements afin de nous garder captifs, tout en conservant intact ce songwriting minimaliste si caractéristique de la formation. Plus les écoutes s’accumulent, plus on apprécie cet album.» (SD)

http://lecanalauditif.ca/low-ones-and-sixes/
 
 

45. Spectres – Dying

Spectres«Comme Spectres semble être investi du don lui permettant de transformer du bruit en mélodies, on peut déjà supposer que Dying sera fort probablement cité dans plusieurs listes compilant les meilleurs albums noise rock et shoegaze de la présente année… dont la nôtre» (FB)

http://lecanalauditif.ca/spectres-dying/
 
 

44. Deerhunter – Fading Frontier

Deerhunter«Deerhunter accomplit l’exploit de se réinventer sans trop décevoir le fanatique de la première heure. La bande demeure elle-même tout en y allant d’un virage un peu plus lumineux. Plusieurs musiciens se sont cassé la gueule à ce jeu d’équilibriste passablement risqué. Pas Deerhunter. Preuve de l’immense talent du meneur incontesté et de ses accompagnateurs.» (SD)

http://lecanalauditif.ca/deerhunter-fading-frontier/
 
 

43. White Hills – Walks For Motorists

99423«C’est en avril dernier que la très productive formation White Hills nous est arrivée avec ce superbe album intitulé Walks For Motorists. Un disque qui combine très habilement le rock psychédélique au stoner rock, le post-punk et le krautrock. Ici, aucune chanson faiblarde et que du gros plaisir auditif pour les amateurs de rock non-radiophonique.» (LBDR)

http://www.thrilljockey.com/products/walks-for-motorists
 
 

42. Nocturnal Sunshine – Nocturnal Sunshine

nocturnal-sunshine-album«Maya Jane Coles est une artiste de musique électronique de Londres qui donne généralement dans l’électro house, le trip-hop ou le downtempo. Avec son projet Nocturnal Sunshine, elle s’aventure davantage vers le dubstep et soyons francs, ce type de musique électronique lui va à ravir et nous donne envie de crinquer le volume au maximum à tout coup.» (LBDR)

http://www.nocturnalsunshine.co.uk
 
 

41. Ponctuation – La réalité nous suffit

Ponctuation«Le constat est très positif face au deuxième album du duo de Québec. Les frères Chiasson nous envoient une galette percutante, intelligemment ficelée, psychédélique à souhait qui sait en plus faire preuve d’une brillante inventivité.» (LPL)

http://lecanalauditif.ca/ponctuation-la-realite-nous-suffit/
 
 

40. Laura Marling – Short Movie

Laura Marling«Elle présente de courtes, mais percutantes vignettes inspirées du mode de vie américain avec en arrière-plan les relations tordues, intenses, néanmoins belles, qu’elle entretient avec les hommes de sa vie. Short Movie est un album qui va droit au but, qui évite l’ambition un peu pompeuse de Once I Was An Eagle.» (SD)

http://lecanalauditif.ca/laura-marling-short-movie/
 
 

39. Hot Nerds – Strategically Placed Bananas

Hot Nerds«Strategically Placed Bananas est un disque vraiment pas facile d’approche sur lequel la musique y est nerveuse, compacte, intense et narcotique. Les amateurs de groupes tels Ex-Models, The Locust, The Blood Brothers, Retox et Six Finger Satellite devraient y trouver leur compte à travers tout ce bordel sonore.» (LBDR)

http://lecanalauditif.ca/hot-nerds-strategically-placed-bananas/
 
 

38. Louis-Jean Cormier – Les grandes artères

Louis-Jean Cormier«Ce disque est résilient et fait son chemin tout en douceur dans le cortex cérébral. Louis-Jean Cormier fait encore preuve musicalement de son envergure. On a affaire ici à un disque qui prend de l’ampleur au fil des écoutes.» (SD)

http://lecanalauditif.ca/louis-jean-cormier-les-grandes-arteres/
 
 

37. Lana Del Rey – Honeymoon

Lana_Del_Rey_-_Honeymoon_(Official_Album_Cover)«Il y a des trucs très forts pendant cette virée dans la mélancolie. Ne vous fiez pas à sa photo de pochette ensoleillée, mais plutôt à ce qui se cache dans cette image: la femme-objet prisonnière du côté lugubre de sa vie de luxe et de sa lune de miel en plastique. Honeymoon est définitivement l’album le plus sombre de l’artiste jusqu’à maintenant.» (CL)

http://lecanalauditif.ca/lana-del-rey-honeymoon/
 
 

36. Courtney Barnett – Sometimes I Sit And Think, And Sometimes I Just Sit

courtney barnett«L’ironie est distillée sur de nombreux fonds musicaux déployés (grunge, rock garage, blues-rock, pop hargneuse, post-folk). Le sens de la ritournelle semble inné chez miss Barnett. Elle réussit à construire de merveilleux textes où les événements quotidiens deviennent les éléments centraux de ces histoires. Elle y incorpore de nombreuses phrases coup-de-poing qui font à la fois sourire et grincer des dents.» (PB)

http://lecanalauditif.ca/courtney-barnett-sometimes-i-sit-and-think-sometimes-i-just-sit/
 
 

35. Metz- II

Metz«Le trio canadien ne fait pas erreur sur ce deuxième album et continue de nous envoyer de gros riffs vitaminés et sales par la tête. Le simple Acetate, à ce compte, annonçait assez bien ce qui s’en venait sur ce deuxième volume. Si vous aimez le gros rock bruyant, Metz sera un ami à chérir, pas de doute là-dessus.» (LPL)

http://lecanalauditif.ca/metz-ii/
 
 

34. Julia Holter – Have You In My Wilderness

Julia Holter«Avec pertinence et intégrité, Julia Holter fait un immense bond en avant, mais je ne suis vraiment pas surpris. Pourquoi? Tout simplement parce que tout ce qu’elle a fait paraître en carrière porte le sceau de l’excellence. Il se pourrait que le rayonnement de l’artiste s’amplifie et elle le mérite amplement… même si la dame n’est pas toujours commode, semble-t-il.» (SD)

http://lecanalauditif.ca/julia-holter-have-you-in-wilderness/
 
 

33. Majical Cloudz – Are You Alone?

Majical Cloudz«Vous avez le spleen? Vous manquez de moments calmes dans votre vie? Vous êtes fatigués de cette course effrénée contre la montre pour des résultats franchement éphémères, minimes et inutiles? Eh bien, ce disque pourrait constituer un excellent antidote à l’abêtissement ambiant. Pas de doute, Devon Walsh est un talent supérieur.» (SD)

http://lecanalauditif.ca/majical-cloudz-are-you-alone/
 
 

32. Bernard Adamus – Sorel Soviet So What

Bernard Adamus«Sur Sorel Soviet So What, on y retrouve des éléments de cajun, de jazz, de blues et beaucoup d’ascendants dits «big band». C’est un album très varié qui coule tout en douceur dans les oreilles. On sent que le grand Montréalais a su se renouveler. Si t’es déjà conquis, tu vas passer de longues heures à écouter Sorel Soviet So What, c’est garanti.» (LPL)

http://lecanalauditif.ca/bernard-adamus-sorel-soviet-so-what/
 
 

31. Barrasso – Des x, des croix, des pointillés

Barrasso«Sans détour, on le dit haut, Barrasso est très fort. Leur rock est bien construit, bien dosé, intelligemment arrangé, accompagné de textes variés et bien écrits ainsi que franchement accrocheur. C’est sans contredit, l’un des meilleurs albums de rock québécois paru en 2015.» (LPL)

http://lecanalauditif.ca/barrasso-des-x-des-croix-des-pointilles/
 
 

30. Kurt Vile – B’lieve I’m Going Down…

Kurt Vile«Vile nous propose une vaste majorité de chansons de qualité. Un autre bon disque au compteur, mais qui n’atteint clairement pas les hauts standards de Smoke Ring For My Halo et Wakin On A Pretty Daze. C’est loin d’être imbuvable, car le «style relâché/slacker» demeure indissociable du bonhomme et on aime ça.» (SD)

http://lecanalauditif.ca/kurt-vile-blieve-im-going-down/
 
 

29. Drake – If You’re Reading This It’s Too Late

Drake - If You're Reading This It's Too Late«If You’re Reading This It’s Too Late doit être écouté pour ce qu’il représente: une preuve tangible du talent de Drake. Surtout, Drake fait la preuve qu’il est capable de se permettre de sortir des sentiers confortables pour mettre le pied là où les traces de pas sont moins claires, où les feuilles craquent sous ces mêmes pas. L’album évoque la noirceur de la nuit, la lourdeur des questionnements importants et le poids des conflits extérieurs et intérieurs.» (LPL)

http://lecanalauditif.ca/drake-if-youre-reading-this-its-too-late/
 
 

28. Arca – Mutant

Arca«Ce ne sont donc pas les raisons qui manquent pour qu’Arca fasse parler de lui, et malgré toute cette attention, le jeune musicien n’a encore rien fait pour décevoir. Mutant est une belle et longue excursion dans son univers. Si elle nous laisse parfois sans point de référence clair, elle n’en est pas moins constamment fascinante.» (MR)

http://lecanalauditif.ca/arca-mutant/
 
 

27. Faith No More – Sol Invictus

Faith No More«Il y a bien certaines chansons où il ne se passe pas grand-chose, notamment la première et la dernière de l’album, et on s’est fatigué un peu vite de Motherfucker. Malgré ces légers accrocs, Faith No More reste ce qu’il a toujours été: une anomalie facile d’approche, un de ces rares groupes de guitare où la guitare semble l’ingrédient le moins important.» (MR)

http://lecanalauditif.ca/faith-no-more-sol-invictus/
 
 

26. Mikal Cronin – MCIII

Mikal Cronin«Enfin, c’est un troisième album réussi pour le Californien Mikal Cronin. Bien que légèrement moins brillant et créatif que MCII, ce troisième opus nous offre plusieurs pièces qui valent le détour. Un pop-rock créatif et mélodique à souhait!.» (LPL)

http://lecanalauditif.ca/mikal-cronin-mciii/
 
 

Exprimez-vous!

*