Drake - If You're Reading This It's Too Late - Le Canal Auditif

Drake – If You’re Reading This It’s Too Late

Drake - If You're Reading This It's Too LatePlusieurs personnes (dont moi) ont été prises de court le 13 février dernier. Soudainement, un nouvel album/mixtape de Drake était disponible sur ITunes. If You’re Reading This It’s Too Late fait suite à l’excellent Nothing Was The Same paru en 2013. Il faut comprendre ceci, un mixtape est beaucoup plus libre dans la forme qu’un album proprement dit. En fait, c’est l’occasion pour un rappeur d’expérimenter. Mais pourquoi alors cette drôle de sortie pour une collection de dix-sept pièces bien achevées? On rentre alors dans la politique et la situation compliquée entre Drake et son label, Cash Money.

Aubrey Graham est à couteaux tirés avec son label. Il voulait tout d’abord faire paraître la collection en gratuité via Gangsta Grillz. Mais voilà, Cash Money voulant faire à la fois du «cash et du money» était tout à fait en désaccord avec le procédé. Graham n’a donc pas eu le choix d’accepter que le mixtape soit quasiment présenté comme un album. La bonne nouvelle? Cela fait un album de moins qu’il doit fournir à son label. Ceci étant dit, Drake ne se gêne pas pour décocher plusieurs droites à Cash Money. Sur Star 67, il affirme même: «Brand new Beretta, can’t wait to let it go/ Walk up in my label like ‘Where the check, though?».

Mais bon, la politique c’est ennuyant alors que l’art… Et sur ce mixtape Graham semble moins contraint à faire plaisir à la radio et cela lui va très bien. Non seulement il peut se laisser aller à des pièces de grandes qualités alors que ses paroles et son rythme sont tout à fait délicieux. Sur 10 Bands, Drake se permet une trame, qui n’est pas sans rappeler Pantha du Prince & The Bell Laboratory, accompagné par une basse bien juteuse et d’un rythme aux subtilités bien tournées. Le tout alors que Drake nous envoie par la tête des rimes avec une adresse bien appréciable.

Le côté plus agressif de Drake ressort sur 6 God et sur l’assassine 6 PM In New York alors que son côté plus velouté se fait roi sur Now & Forever et Preach. On retrouve sur la nouvelle offrande très peu de refrain et Graham fait la démonstration de tout son talent sous une lumière crue. Celui-ci n’hésite pas à se mettre à nu sur You & The 6 qui sombre un peu trop dans le pathos, mais qui a le mérite d’être d’une franchise indéniable.

If You’re Reading This It’s Too Late doit être écouté pour ce que ce qu’il représente: une preuve tangible du talent de Drake. Surtout, Drake fait la preuve qu’il est capable de se permettre de sortir des sentiers confortables pour mettre le pied là où les traces de pas sont moins claires, où les feuilles craquent sous ces mêmes pas. L’album évoque la noirceur de la nuit, la lourdeur des questionnements importants et le poids des conflits extérieurs et intérieurs. C’est exactement ce qui en fait sa grande richesse.

Ma note: 8/10

Drake
If You’re Reading This It’s Too Late
Cash Money
68 minutes

http://www.octobersveryown.com/


 

Exprimez-vous!

*