Ponctuation - La réalité nous suffit - Le Canal Auditif

Ponctuation – La réalité nous suffit

PonctuationEn 2013, le 27 Club de Ponctuation avait séduit bien des amateurs de rock québécois avec son rock lo-fi aux mélodies ravageuses. Depuis la sortie du premier album, la formation a fait du kilométrage et viré dans bien des salles alors que Guillaume Chiasson a aussi occupé le poste de bassiste chez Jesuslesfilles. Voici que les frères reviennent avec une nouvelle galette, deuxième de leur discographie.

Première chose qui frappe sur La réalité nous suffit est le changement de cap dans le son. Si on n’est pas complètement dépaysé, le duo a laissé de côté les mélodies yé-yé de 27 Club pour une approche plus psychédélique et un tantinet plus lourde et posée. Et ce n’est pas déplaisant du tout! Cortisol avec ses guitares bruyantes et sa mélodie pesante est entièrement satisfaisante.

On sent que la formation se rapproche de ce qui se passe en Californie que ce soit avec Ty Segall ou encore Thee Oh Sees. Poésie Automatique, qui ouvre l’album, possède un fuzz tout à fait sublime doublé d’un Guillaume qui chante en étirant ses syllabes sans jamais tomber dans un ton plaintif. Cette fois-ci, on remarque aussi l’utilisation de plusieurs instruments contrairement à la galette précédente. Narcisse compte sur un forfait complet: une guitare acoustique, une guitare électrique, une ligne de basse et une batterie. Ça permet un son plus riche évidemment. Et comme on a droit à deux bons musiciens, on se retrouve avec une trame très appréciable.

Certaines pièces valent franchement le détour pour les amoureux de rock psychédélique. Peyolt dominicale sent les narcotiques à plein nez, La réalité nous suffit compte sur des accords dissonants tout à fait délicieux et Morts et vivants constitue tout un exploit puisqu’elle réussit à rendre cool l’effet de guitare nommé «phaser», et ce, pour la première fois depuis les débuts du groupe Orgy… Tout de même, ce n’est pas le genre de réussite que l’on doit passer sous silence.

Comme vous pouvez le deviner, le constat est très positif face au deuxième album du duo de Québec. Les frères Chiasson nous envoient une galette percutante, intelligemment ficelée, psychédélique à souhait qui sait en plus faire preuve d’une brillante inventivité. Si vous aimez un peu le rock psychédélique, c’est à vous mettre dans les oreilles!

Ma note: 8/10

Ponctuation
La réalité nous suffit
Bonsound
37 minutes

https://ponctuationponctuation.bandcamp.com

Exprimez-vous!

*