Metz - II - Le Canal Auditif

Metz – II

MetzMetz avait fait paraître leur excellent album homonyme en 2012 qui mettait à l’avant-plan un punk hardcore, bruyant et qui flirtait avec le hard rock par moment. Voici que le trio canadien revient à la charge avec son deuxième chapitre dédié à vous faire taper du pied et dégraisser les tympans.

La première chose qui saute aux oreilles est le changement dans la voix d’Alex Edkins qui est beaucoup moins criarde. Spit You Out en fait l’éloquente démonstration alors que le jeune homme chante carrément… pour la première fois! Cela s’accompagne aussi d’une attention accrue portée aux mélodies. Le refrain nous envoie un phrasé étiré; le genre de procédé vocal qui était complètement absent de l’opus précédent.

Sur ce II, Metz est plus calme et posé. Le trio a échangé un peu de fougue pour un peu plus de nuance musicale et généralement, ça leur sert bien. Par contre, il ne faudrait pas croire que Metz ferait un bon groupe maison pour accompagner Ginette Reno pour autant. Quoique l’hymne national canadien avec Metz et Ginette, ça décaperait la peinture du plafond du Centre Bell, je vous le garantis!

La bande nous offre ses moments les plus nerveux avec Nervous System (c’est le cas de le dire!) alors qu’ils reprennent l’allure de feu roulant des meilleurs moments de l’album précédent. Au chapitre des mélodies satisfaisantes, Wait In Line fait bonne figure alors que la lourdeur est reine sur Kicking A Can Of Worms qui clôt cette deuxième galette.

Le trio canadien ne fait pas erreur sur ce deuxième album et continue de nous envoyer de gros riffs vitaminés et sales par la tête. Le simple Acetate, à ce compte, annonçait assez bien ce qui s’en venait sur ce deuxième volume. Si vous aimez le gros rock bruyant, Metz sera un ami à chérir, pas de doute là-dessus.

Ma note: 8/10

Metz
II
Sub Pop Records
30 minutes

http://www.metzztem.com/

Exprimez-vous!

*