Artistes

Marie Davidson

Électronique

BIO

Il faut remonter à Les Momies de Palerme (en duo avec Xarah Dion) pour avoir une idée du nombre de trucs que Marie Davidson a accompli depuis son arrivée sur la scène synthwave montréalaise. Cette collaboration ainsi que celles avec David Kristian dans DKMD, Pierre Guérineau dans Essaie Pas, et Ginger Breaker dans SLEAZY, lui ont donné l’opportunité d’explorer un vaste territoire musical, principalement électronique. En parallèle à tout ça, Davidson évolue en solo et publie un premier EP homonyme en 2012 ainsi que trois albums; Perte D’Identité (2014), Un Autre Voyage (2015) et Adieux au Dancefloor (2016). Sa performance multidisciplinaire Bullshit Threshold (avec Les Filles Électriques) nous mène à son quatrième album studio, Working Class Woman, publié sur Ninja Tunes en octobre.

Crédit photo: Facebook