Chroniques

Top Chansons 2020

40. Sufjan Stevens — Video Game

Stevens présentait un 8e album qui laisse de côté l’intimité quasi acoustique de Carrie & Lowell pour revenir à un son plus imposant à la Age of Adz. À travers les glitchs, les effets électroniques et les envolées, l’artiste pose un constat sur l’Amérique contemporaine dans Video Game : « C’est dommage qu’on vive dans une société où les gens sont valorisés pour leurs likes, followers, auditeurs […] Ta valeur (inestimable) ne devrait jamais être basée sur l’approbation des autres (éphémère). », disait-il.

Lire notre critique intégrale de l’album.

39. Faudra faire mieux — La Fièvre

la fièvre faudra faire mieux

 La Fièvre, c’est Zéa Beaulieu-April et Ma-Au Leclerc. La paire propose une électro-pop avec de grosses influences hip-hop. Les deux femmes ont même un petit quelque chose de Death Grips. On sent l’urgence et la hargne dans leur création. « La fièvre contagieuse agrandit sa meute », entonnent-elles, à un moment où la réalité de la pandémie nous frappaient. Après un passage remarqué au concours Les Francouvertes 2020, le tandem dévoilait un premier album homonyme le soir d’Halloween.

Lire la critique intégrale de l’album.

38. Choses Sauvages — L’or et l’argent

choses sauvages lor et largent

Le quintette électro-pop-punk-funk — on ne sait plus trop à quel genre les étiqueter, tant leur horizons sont éclectiques — Choses Sauvages proposait un premier single depuis leur tube de 2019 Apophis. Le groupe a puisé dans des inspirations krautrock et dance-punk pour construire L’or et l’argent, et ça donne un résultat extrêmement dansant, aux rythmes acérés et compulsifs.

Lire notre texte sur la chanson.

37. Pierre Kwenders et Clément Bazin — Ego

Ego Pierre Kwenders

Pierre Kwenders offrait Ego, le deuxième extrait tiré du EP Classe Tendresse qui paraissait le 23 octobre 2020. La pièce extrêmement dansante qui a su mettre en avant la voix chaude de Kwenders et les rythmes tropicaux de Clément Bazin. Le clip, lui, rend hommage à l’art du voguing, un style de danse moderne et queer né dans des balls, un truc bien populaire dans les années 1980. Le résultat est flamboyant et présente une histoire authentique de libération à travers la musique.

Lire notre palmarès des EP marquants de 2020.

36. Valence — Pruneau

Valence Pruneau

Le lauréat des Francouvertes 2020 frappait fort en début d’année grâce à ce tube où les flûtes traversières ainsi que les good vibes règnent en reines et maîtresses. Fidèle à ses précédentes parutions Sophie et Jupes Aquarium, Valence continue de pondre des textes imagés pour livrer des compositions synth-pop originales. Il faut souligner que le mec possède un talent incontestable pour la mélodie.

Lire notre retour sur la grande Finale des Francouvertes 2020.

35. Kelly Lee Owens — On

kelly lee owens inner song

L’artiste galloise Kelly Lee Owens offre avec On une mixture de techno aux accents gothiques, de pop dansante et de cold wave  auréolée d’une voix aérienne. L’album Inner Song s’est classé dans les palmarès de fin d’année de plusieurs critiques musicaux autour du globe. L’artiste a de nouveau œuvré avec son collaborateur de longue date, James Greenwood pour réaliser cet intéressant, quoi que disparate, deuxième opus.

Lire la critique intégrale de l’album.

34. Delachute — Caligula

caligula

« Pendant quelques années, mon boulot consistait à accompagner des victimes d’acte criminel (ou des membres de leur famille dans le cas où les victimes avaient été assassinées) dans des prisons fédérales. Ensemble, on allait assister à l’audience de libération du prisonnier. J’ai eu accès à des histoires absolument irréelles et j’en ai fait des chansons. »
— Delachute

Lire notre texte sur la chanson.

33. Mara Tremblay — Paris

Cette ballade langoureuse nappée de synthétiseurs fait penser parfois à des pièces de Jason Lytle, mais en plus aérienne. De plus, la voix de l’autrice-compositrice-interprète québécoise Mara Tremblay se glisse dans cet environnement sonore avec aisance. Sa mélodie vocale est convaincante, tout comme audacieuse. L’album Uniquement pour toi paraissait le 8 mai dernier.

Lire notre texte sur la chanson.

32. P’tit Belliveau — Income Tax

p'tit belliveau income tax

L’artiste-interprète acadien P’tit Belliveau s’était « blowé une fuse » lorsqu’il nous avait livré le joyeux extrait tiré de son premier opus Greatest Hits Vol. 1 en février 2020. Le principal atout du musicien est dans le mélange de son jeu de banjo avec des synthétiseurs et des drums machines. Sa facture visuelle psychédélique et hallucinatoire est bien synthétisée dans ce vidéoclip lo-fi pré-Internet RA-VI-SSANT!

Lire notre critique intégrale de l’album ainsi que notre Top 50 des albums de 2020.

31. Soudlia et Tizzo — Une ligne

Une ligne était le premier extrait du décapant projet collaboratif OFF des rappeurs québécois Tizzo & Souldia paru le 13 novembre. Ce fut une grande surprise due au fait que Souldia en est à son troisième album cette année (oui, oui) et que Tizzo semblait vouloir prendre une pause en 2020. Le duo nous a offert envers et contre tous un disque de 13 chansons concoctées cet été, dans un chalet avec un petit cercle de collaborateurs.

Lire notre critique intégrale sur l’album.

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.