Concerts

Les Francouvertes 2020 — Grande finale : Victoire de Valence contre Ariane Roy et Narcisse

Retour sur la grande finale de la 24e édition #pandémie des Francouvertes, qui opposait Ariane Roy, Valence et Narcisse le 2 novembre 2020 à Montréal.

Un cabaret du Lion d’Or toujours aussi vide, des chansons et un band identiques, mais avec 10 000 dollars en jeu ; c’est le grand défi que devaient relever ces trois jeunes musiciens à peine deux semaines après les demi-finales. Les trois finalistes se sont franchement bien débrouillés malgré les circonstances de cette situation particulière, soit un « pas de public » et la pression de performer.

Avant qu’Ariane Roy, Narcisse et Valence ne se succèdent pour l’ultime affrontement, le public virtuel a pu assister à une prestation des porte-paroles du concours, soit le folkeux Émile Bilodeau — couronné hier la veille du Félix de l’Interprète masculin de l’année au Gala de l’ADISQ — et la chanteuse ascendante rappeuse Laurence Nerbonne — nominée à l’ADISQ dans la catégorie Album Pop de l’année. Malgré que les styles musicaux respectifs de ces anciens lauréats soient à l’opposé, le mélange de leurs deux mondes a donné un bon coup d’envoi à la soirée.

Ariane Roy

Ariane Roy a cassé la glace avec une douce composition guitare-voix, seule au centre de la scène. On est loin de son entrée énergique des demi-finales, mais la jeune femme réussit à canaliser notre attention sur sa superbe voix d’alto. Après cette première pièce, le band de Roy s’est doucement installé avec la chanson Bancs de parc. La nervosité a évidemment pris le dessus lors de la première intervention de la chanteuse. Elle se rattrape en soulignant à quel point il est thérapeutique de jouer de la musique. «Faisons-nous du bien ensemble… woops, ça se dit mal mais laissons ça comme ça», blague-t-elle. Sa pièce Adèle est réussie, quoi que la voix casse quelque peu. Une autre plaisanterie, sur l’influence pertinente qu’a eu la comédie musicale de Walt Dinsey High School Musical sur son projet, nous fait apprécier le personnage. Roy quitte la scène du Lion d’Or avec son plus récent single «Ta main», un bon choix, selon moi. C’est grâce à sa vigoureuse performance d’il y a deux semaines qu’Ariane Roy s’est logée en tête de palmarès : ce soir, la jeune artiste manquait vivement de cette vigueur. Ressortira-t-elle vainqueur de cette épreuve?

Valence

Des glitters au visage, les mains hautes dans les airs, le bassin en feu et une assurance d’aplomb : c’est ainsi que Valence a entamé la deuxième partie de la finale des Francouvertes. La nervosité n’a pas semblé se tailler de place dans son palmarès à lui, en tous cas. Que ce soit au niveau des performances de ses musiciens accompagnateurs, de ses interventions naturelles et brillantes, de son talent en tant que chanteur ou de son occupation scénique, Valence a assuré. Celui qu’on connaît aussi sous le nom de Vincent Dufour est arrivé plus que préparé : Entre cette performance et ce qu’on a pu voir de Valence il y a deux semaines, beaucoup d’améliorations ont été apportées sans nécessairement changer de formule. Ah! Et contre toute attente, Mystério, son saxophoniste unijambiste, a bravé sa cheville foulée afin de jouer un merveilleux solo de cuivre debout, mesdames et messieurs. Malgré que le public soit carrément absent du Lion d’Or, Valence a su prouver qu’il pouvait tenir n’importe quelle audience dans le creux de sa main : le chanteur a demandé à nouveau aux gens présents dans le chatroom d’inonder la conversation de points d’exclamations. Ayant déjà atteint un record de 3000 «!» lors des demi-finales, les spectatrices et spectateurs virtuels ont créé une véritable avalanche grâce à plus de 40 000 ponctuations exclamatives. Ouf, ça joue dur, par ici.

Narcisse

Enfin, le tour de Narcisse est arrivé. L’audience était excitée et curieuse, déjà ravie de sa prestation enlevante des demi-finales. Lors d’une entrevue accordée au Canal Auditif en amont de la finale, l’artiste nous avait révélé.e que la prise de risques se trouvait au centre de ses mises en scène et iel a été fidèle à ses promesses. Quelques petits accrocs ont semblé bien insignifiants face au dynamisme déployé sur scène par Narcisse et sa bande formée de Philip Després à la danse, Frédérique Alain (Fria Moeras) au saxophone et Michaël «Mike Morris» Lavoie à la basse. Toutefois, le segment du projet de Marjorie Pedneault était chargé. Trop chargé. En effet, entre des pas de danse façon voguing, des changements de costumes répétés, des déplacements scéniques à profusion, des appels à Catherine Pogonat et ces fameuses projections de style économiseur d’écran Windows Media Player, difficile de garder l’attention sur la musique. Malgré tout ça, on apprécie le gros travail de mise en scène puis les choix esthétiques qui ont été faits sur ce show-là dans les derniers mois. Les efforts y sont, l’énergie aussi, les thèmes qu’iel exploite dans ses chansons sont militant. Tout ça, ça vaut de l’or. Le sort de Narcisse, Ariane Roy et Valence est finalement entre les mains du public et du jury.

Et l’artiste qui remporte cette 24e édition des Francouvertes est…

Valence (!!!!)

Le premier prix comprend : une bourse 10 000$ offerte par Sirius XM, des séances d’enregistrement aux Studios Dandurand et Latraque, un matriçage au Lab Mastering ainsi que tout le soutien nécessaire à la sortie d’album, les campagnes publicitaires, un pressing de vinyles, une résidence de création, un spectacle de lancement, des prestations dans les plus grands festivals du Québec, name it! On n’oublie pas que ce cher Valence a aussi remporté le Prix Osheaga, qui lui permettra de se produire au très couru festival en 2021.

Narcisse, iel, a été couronné.e du Prix ICI Musique et s’est classé.e en deuxième place derrière Valence. De son côté, Ariane Roy a été décorée de huit prix/bourses différent.es et s’est retrouvée en troisième position au palmarès final.

Le prix du public Andréanne Sasseville remis par Sirius XM a été offert à l’artiste MoKa.

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.