Actualités

Meilleurs albums de la décennie 2010-19 selon LCA

80. Cherubs — 2 Ynfynyty (2015)

« Car même lorsque Cherubs étire le chrono au-delà des quatre minutes (trois morceaux font même au-delà de six minutes), ça ne s’essouffle pas. Le trio n’a pas peur de varier son arsenal et d’alterner les riffs de destruction massive par de vrombissants larsens ou encore par un inquiétant fuzz généreusement passer dans la toujours d’adon pédale de Delay. »

Jean-Simon Fabien

Lire la critique

79. Antoine Corriveau — Les Ombres longues (2014)

« Les Ombres Longues, ça nous prend à la tête, nous enivre, et inévitablement, on veut absolument y retourner, parce que ce temps passé dans cet univers relève du quasi parfait. Avec la parution de ce très beau disque, Antoine Corriveau peut se vanter d’avoir écrit un classique instantané, et je n’exagère même pas. »

Sébastien Moffet

Lire la critique

78. Protomartyr — Relatives in Descent (2017)

« Sans rien inventer de vraiment nouveau, Relatives In Descent est une création qui ravive l’importance des mots dans un genre de moins en moins « lettré ». Essentiel, en ces temps où tous retiennent leur souffle… »

Stéphane Deslauriers

Lire la critique

77. Iceage — Beyondless (2018)

« Après le très punk New Brigade (2011) et l’excellent You’re Nothing (2013), le quatuor nous proposait Plowing Into the Field of Love, l’un des meilleurs albums rock de 2014. L’influence manifeste des Bad Seeds et le thème central de ce disque — les relations amoureuses dysfonctionnelles — ont permis à Iceage de crédibiliser leur approche musicale. »

Stéphane Deslauriers

Lire la critique

76. Deftones — Diamond Eyes (2010)

Après le correct Saturday Night Wrist, la mort de Chi Cheng et une pause, Deftones revenait avec un Diamond Eyes plus enragé, plus inspiré et plus percutant. Encore une fois, cet album est arrivé avant la nôtre. Nous n’avons donc pas de textes, mais celui-ci a marqué les collaborateurs du Canal Auditif.

75. Danny Brown — Atrocity Exhibition (2016)

« Atrocity Exhibition est une autre offrande de grande qualité de la part de Brown. Moins facile d’approche qu’Old sur lequel les mélodies viraient en vers d’oreille, il prend un peu plus de temps pour convaincre. Cependant, une fois que le déclic est fait, un amour véritable se développe avec l’amoureux de rap d’avant-garde. »

LP Labrèche

Lire la critique

74. Power Trip — Nightmare Logic (2016)

« Pas de doute possible, Power Trip nous livre un Nightmare Logic qui ne fait pas dans la dentelle ni dans la broderie, et qui est dans la plus pure tradition des albums thrash métal. Un excellent disque à écouter le volume au fond, qui saura plaire à toutes les brutes de ce monde. »

La Brute du Rock

Lire la chronique

73. M83 — Hurry Up We’re Dreaming (2011)

Cette fois-ci, nous étions en activité depuis peu, mais bon… on avait quelque chose comme 5 textes à notre actif. M83 est un artiste qui est resté très actif au courant de la décennie, mais c’est certainement Hurry Up We’re Dreaming qui a le plus marqué les esprits. Ce dernier album, conçu avec le claviériste Morgan Kibby, est aussi le premier album double de la formation.

72. Godspeed You! Black Emperor — Allelujah! Don’t Bend! Ascend! (2012)

« Le monde a eu le temps de beaucoup changer en dix ans. En musique, dix ans entre deux albums, c’est presque une éternité. Et quand ça concerne un groupe comme Godspeed You! Black Emperor, qui s’est établi à la fin des années 1990 comme une référence en matière de musique indépendante et anticonformiste, dix ans, ça érige des attentes énormes. »

Mathieu Robitaille

Lire la critique

71. Girl Band — The Talkies (2019)

« En plus de révéler des couches sonores insoupçonnées, chacune des écoutes de ce disque est unique puisque les perceptions et les a priori sont constamment mis au défi. On ne sort pas indemne d’une écoute attentive de cet album. »

Stéphane Deslauriers

Lire la critique

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.