The Franklin Electric Archives - Le Canal Auditif

Concours : Gagne ton laissez-passer pour le festival LV3 à Lavaltrie

Vous connaissez le festival LV3? C’est un nouvel événement qui se déroule les 20 et 21 octobre à Lavaltrie qui fait le pont entre musiques, humour et culture geek. Émile Bilodeau côtoie Didier Lambert alors que The Franklin Electric côtoie Martin Juneau. Fun de même! Eh bien, l’organisation de LV3 et Le Canal Auditif vous offrent la chance de gagner une paire de laissez-passers pour la fin de semaine. Pour participer, vous n’avez qu’à répondre à la question suivante dans les commentaires :

Quelle est la profession de Martin Juneau?

Indice

Le concours est en vigueur du 3 au 10 octobre 2017 à midi. La personne gagnante sera tirée dans l’après-midi et contactée avant 17 h

Ce concours est terminé. Merci à tous d’avoir participé.

La programmation complète du FMEAT 2017

C’est ce moment attendu chaque année, celui où on apprend la programmation complète et ce qui nous attendra à Rouyn-Noranda pendant la fête du travail. Déjà quelques noms avaient été annoncés plutôt cette année. Vous pouvez les découvrir ici! Passons au plat de résistance…

Jeudredi

Pour ce premier soir de l’édition 2017, en plus d’A Tribe Called Red qui seront sur la scène extérieure, on retrouvera La Mverte, les doux de Thus Owls, les grooves de King Abid, Slosh et les furieusement solides de Duchess Says. Une bonne façon de commencer 4 jours de festivités.

Des lancements, du fun pis toute une soirée

Jason Bajada lancera son Blondie en direct de Rouyn-Noranda. À date, ses simples sont totalement convaincants. On a hâte d’entendre tout ça sur scène. Ce n’est pas le seul lancement qui aura lieu vendredi soir, Eman X Vlooper nous prépare aussi une nouvelle galette qu’ils vont nous garnotter pendant le spectacle hip-hop avec Alaclair Ensemble, Lary Kidd et Mathew James (un natif de la région). Vous pensez que c’est tout ce qui se passe? OH QUE NON. Les gens du FME ont pensé à nous, on les remercie. A Place To Bury Strangers sera là pour un concert! Ça fait tout un voyagement pour arriver là.


 

Parmi les autres participants, le barde Louis-Philippe Gingras sera à la maison, Julien Sagot, The Franklin Electric, Zen Bamboo, Elephant Stone, Chocolat et Bloodshot Bill. Les Français d’AeroBrasil, le chanteur américain Deke Dickerson et les Floridiens The WildTones. N’oublions pas non plus Pierre Flynn!

Saturday night’s alright for fighting

Mon Doux Saigneur est l’une des sorties attendues de l’automne et ça se passe à Rouyn-Noranda! On a très hâte. On y verra aussi Antoine Corriveau, Kroy, Saratoga, Betty Bonifassi et son magnifique projet Lomax, le duo montréalais I Shot Samo, le projet d’Adèle Trottier-Rivard : Le bleu,Raphaël Dénommé, Lubik et le groupe australien The Decline. Ce sera assez rock avec Barry Paquin Roberge, Les Dales Hawerchuk, les bruyants Belges d’It It Anita et Blood and Glass qui a lancé plus tôt cette année Punk Shadows.


 

Se bercer pour se remettre des abus

Si ton foie n’est plus capable le dimanche, tu pourras lui donner un peu de repos avec la douceur des chansons de Mat Vezio ou encore le piano imagé de Jean-Michel Blais. Si par contre, t’as toujours envie de danser, Le Couleur sera sur place tout comme Klô Pelgag et ses chansons magnifiques. N’oublions pas le charmant Matt Holubowski, ANEMONE ou les bruyants de HOAN.

Ce sera aussi le soir du métal avec le groupe suédois Marduk! Ils seront précédés d’Incantation et Abysmal Dawn. Ça risque d’être lourd en ti-pépère.

Une autre édition qui nous donne l’eau aux oreilles (euh… ça se dit-tu?). Prépare-toi Rouyn-Noranda, le Canal s’en vient pour célébrer la musique encore une fois. On se voit au bar des chums!

http://www.fmeat.org/

La programmation du festival Santa Teresa

Le festival Santa Teresa lance aujourd’hui la programmation pour sa première édition. Ce nouvel événement avait précédemment annoncé la venue de Patrick Watson et City and Colour sur la Rive Nord. Est-ce que les programmateurs allaient s’arrêter à ces deux noms d’envergure? Oh que non. Santa Teresa compte sur des artistes très intéressants qui valent le détour.

Dès le jeudi 27 avril, les spectateurs pourront se frotter à de la relève de qualité. Au Saint-Graal, le plateau double Les Louanges et Lydia Képinski vous donnera l’occasion de faire votre rattrapage sur l’édition 2017 des Francouvertes. We Are Wolves sera au Montecristo alors que Xavier Caféïne fêtera les 10 ans de Gisèle au Cha Cha.

Le vendredi 28, Mon Doux Saigneur et Philemon Cimon seront au Saint-Graal alors qu’HOAN, Suuns et Duchess Says joueront au Montecristo. Une solide soirée de rock attend les festivaliers. Au Cha Cha, c’est Ralph et Geoffroy qui feront plaisir aux amateurs d’électro-pop de qualité. Et Beyries sera en prestation à La Protestante dans un spectacle présenté par Culture Cible!

Finalement, samedi le 29, la scène extérieure s’animera avec Rymz, Alaclair Ensemble, The Franklin Electric, July Talk et A Tribe Called Red! Oui, oui, ça va swinger sur un temps à Sainte-Thérèse. À l’Église Sainte-Thérèse-d’Avila, ce sera la jeune sensation Wilsen qui sera d’office en première partie de Patrick Watson. Au Saint-Graal, c’est Mathieu Bérubé et Laurence Castera qui prendront la scène alors que Stevenson, Helena Deland et Dilly Dally seront au Montecristo. Du côté du Cha Cha, on aura droit à Aliocha. Finalement, la fin de soirée se passera au HB Bar avec Husser (The Posterz) et Lou Phelps.

Une solide programmation pour cette première édition du festival Santa Teresa. On a bien hâte d’aller virer sur la Rive Nord à la fin avril!

http://www.santateresa.ca/

Critique : The Franklin Electric – Blue Ceilings

Le groupe rassemblé autour de Jon Matte avait eu une deuxième chance de lancer This Is How I Let You Down en 2014, grâce à Indica Records. La maison de disque avait lancé de nouveau l’album avec l’appui nécessaire pour se faire entendre à travers la cacophonie ambiante. The Franklin Electric verse dans le folk alternatif et ce deuxième souffle lui avait été bénéfique. Près de trois ans plus tard, la formation lance Blue Ceilings, un second album toujours chez Indica.

Ce qui se dégage de Blue Ceilings est la grande place que la pop a prise dans les compositions de la formation. On entre dans le terrain de jeu d’Half Moon Run et d’autres groupes d’indie-folk populaire. Le côté soul de la voix de Matte ressort à travers les mélodies convaincantes que le groupe nous sert à travers l’album.

Certaines pièces font beaucoup penser aux chansons de Local Natives. Les harmonies vocales de Save Yourself ou encore la montée progressive de So Far, qui est entraînante et contagieuse, en sont de bons exemples. I Know the Feeling, qui ouvre l’album, jette les bases de ce qui nous attend sur Blue Ceilings alors que Matte offre une performance vocale poignante, quoique très pop. Le refrain reste tout de même dans les neurones assez longtemps après l’écoute. C’est une mélodie efficace et bien construite, livrée avec un certain panache.

Prise individuellement, les chansons ne sont pas vilaines, mais dans l’ensemble, il y a quelque chose de pop indie-folk déjà vu qui se dégage de l’ensemble. All Along en est un bon exemple. Ce n’est pas que la performance du groupe n’est pas de niveau, c’est efficace et bien exécuté. Par contre, ça peine à se distancier de ce qu’on a entendu à répétition dans les dernières années.

Ça demeure que Blue Ceilings est un album bien plaisant pour les oreilles et qui s’apprivoise rapidement. Les mélodies du groupe sont à point et la livraison vocale de Matte est habitée et touchante. The Franklin Electric pourrait faire plaisir aux fans de Local Natives, Half Moon Run et peut-être même des groupes plus pop tels que Of Monster and Men.

Ma note: 6,5/10

The Franklin Electric
Blue Ceilings
Indica Records
42 minutes

https://www.thefranklinelectric.com/