maxis Archives - Le Canal Auditif

Les EP de janvier 2016

PAUPIÈRE – JEUNES INSTANTS EP

paupie-re-jeunes-instants-cover-1440Paupière est un trio montréalais qui fait dans l’électro-pop eighties avec des rythmes lascifs et des sonorités sombres. La formation est composée de Pierre-Luc Bégin (We Are Wolves), Julia Daigle et Éliane Préfontaine. Les paroles sont généralement crues, simples, mais enveloppées d’un certain mystère. Le résultat est intéressant en partie grâce aux chœurs vocaux des deux demoiselles qui se fondent bien ensemble. Un groupe à surveiller en 2016 puisqu’ils ont déjà en poche un contrat pour la sortie du maxi en France via les futés de chez Entreprise.


 

MEDORA – LES ARÔMES

a1638575541_10Medora entame l’année 2016 avec un deuxième EP. On les retrouve où ils nous avaient laissés avec Ressac paru en 2014. Ils nous offrent toujours un rock indé assez facile d’approche, assez mélancolique où les mélodies languissent doucement à la sortie de la bouche de Vincent Dufour. Pour enregistrer Les Arômes, le quatuor s’est tourné vers le studio Pantoum qui devient petit à petit un incontournable sur de la scène musicale provinciale. Medora nous montre un côté plus rock avec Permanence tandis qu’Une fille et son flanc gauche montre le côté plus doux du groupe.


 

SHE-DEVILS – SHE-DEVILS EP

a0512012559_10Le groupe She-Devils fait ses dents sur les scènes montréalaises depuis un petit bout de temps. Le duo constitué de Audrey Ann et Kyle Jukka fait une musique qui comporte un bon fond accrocheur que le tandem passe au tordeur et égratigne avec des sons interrompus, des guitares claires, mais mélancoliques. C’est pas mal intéressant. Il y a un petit fond années 50, semi-kitsch dans leur musique, I Wanna Touch You le démontre avec brio. Ça vaut le détour.


 

LOÏC APRIL – DIV/SION

a0737984100_10En juillet 2014, Protofiev tirait sa révérence. Personnellement, ça m’a attristé. J’aimais bien le shoegaze de la formation. En provenance des cendres de la formation, Loïc April, le chanteur, se lance en solo. Div/sion est sa première parution et c’est pas mal prometteur. On y retrouve beaucoup de référence à la musique alternative des années 90. C’est mélancolique, un peu comme Grandaddy par moment, et c’est plus rock comme dans Swallowed de Bush X à d’autres moments. Par contre, c’est toujours mélodieux.
 
 


 

MAJICAL CLOUDZ – WAIT & SEE

majical-cloudz-wait-and-seeMajical Cloudz a fait paraître l’excellent Are You Alone? qui s’est hissé au 33e rang de notre top 50 de 2015. Apparemment, Devon Welsh et Matthew Otto avaient envie de nous gâter un peu plus. Wait & See rassemble cinq titres enregistrés en même temps que le dernier album, mais qui ont été écartés parce qu’elles ne cadraient pas totalement avec les restes des chansons. Ces cinq chansons sont tout de même bien plaisantes pour les tympans.


 

WALL – WALL EP

homepage_large.95f2d671WALL est une formation punk de New York mené par Samantha York. Si vous avez suivi ce que fait Terry Richardson alors vous avez peut-être vu l’Américaine défiler sur votre écran. York n’est pas seulement modèle, mais elle est aussi chanteuse. La formation WALL fait un no wave/punk qui porte les traces d’un amour de Fugazi. Fit The Part est l’incarnation la plus probante de cela. Une chanson qui vaut vraiment le détour.


 

NATATION – FUCK LA PLEINE LUNE

a1179020800_10Natation est un groupe de musique de rock indie de Montréal. En décembre, il lançait leur premier EP, Fuck la pleine lune. La formation affectionne le rock qui donne envie de se déhancher et chante autant dans la langue de Molière que celle de Shakespeare. Fuck la pleine lune est un curieux objet qui nous offre de bons flashs. Wasted Feelings et These Kids nous montrent ce que la formation fait de mieux. On ne peut en dire autant de la très ordinaire Je ne t’écoute pas. Dans l’ensemble cependant, c’est bien réussi.


 

LITTLE SIMZ – AGE 101: DROP X

20151222-little-simz-mixtapeLa rappeuse anglaise Little Simz surfe encore sur la vague depuis la sortie de son album en 2015. Elle possède une place de choix parmi les albums que nous n’avons pas pu critiquer faute de temps. On peut enfin vous la présenter avec ce nouveau mixtape. Elle possède une prose intelligente bien construite et n’a pas peur de sortir hors des sentiers battus. Son hip-hop est brillant, nuancé, varié et très efficace.
 
 


 

STRANGERFAMILIAR – FIRE UNDER WATER EP

strangerfamiliarIlichna Morasky est une artiste visuelle qui possède aussi un talent pour la musique. Elle nous le prouve avec ce Fire Under Water qui contient quatre chansons de dream-pop électro. Elle construit ses pièces avec des boucles de synthés, des percussions, un ukulélé et sa voix qui est centrale. C’est intéressant et ça nous offre un avant-goût de ce que sera ce projet. Elle retourne dans son pays d’origine, le Chili, pour y enregistrer un premier album.
 
 


 

COSMOPHONE – COSMOPHONIE

a1977159592_10Cosmophone est une formation pop de Trois-Rivières qui sert de vaisseau de création à Daniel Quirion et Catherine Laurin qui assure en alternance l’écriture et la composition des pièces de ce premier maxi. On sent un gros penchant pour le rock progressif, mais qui est vidé de sa lourdeur. C’est aérien et intéressant, même si dans l’ensemble, c’est très poli. Ça manque un peu de remous et de gravelle. La formation possède un beau talent pour la mélodie et gageons que ce n’est que le début d’une belle aventure.
 
 


 

Les 20 meilleurs maxis de 2015 selon LP Labrèche

Il se fait de plus en plus de maxis. Moins chers à produire, plus rapides à faire paraître sur le marché, ils possèdent bien des avantages. Cela veut dire aussi qu’on en reçoit une tonne et une autre dans une année! C’est aussi la façon qu’un artiste a de se faire connaître et vous trouverez parmi la sélection quelques artistes qui n’ont pas encore enregistré un album complet. Une clarification? J’ai disqualifié tout de go la formation Teen Seizure parce que Charles Laplante écrit pour nous (pas parce qu’il a mauvais caractère!) et ça aurait tout l’air d’un conflit d’intérêts. Allez écouter Limbs, c’est un EP qui vaut franchement le détour. La même règle s’applique pour Poivre et Sable de la formation Perdrix. Pourquoi? Parce que ma blonde chante dans le band, fait que tsé… Bref, voici ma sélection 2015, tous issue de ma populaire chronique Les EP à LP. On se revoit en janvier les mélomanes.
 

20- Hua Li – Za Zhong

Hua-Li-Za-Zhong-EPt«Hua Li est le versant rap de l’artiste multidisciplinaire Peggy Hogan qui est originaire de la Colombie-Britannique, mais qui est maintenant installée à Montréal. Elle fait du «kawaii gangster neo-soul space rap»… Za Zhong (sa collaboration avec le producteur Gloze) est tout à fait délicieuse.» (LPL)

http://lecanalauditif.ca/les-ep-de-juillet-2015/
 
 

19- Geoffroy – Soaked In Gold

geoffroy_lizwse«Geoffroy a un parcours particulier. Il est passé par La Voix avant de faire paraître un maxi acoustique enregistré de façon indépendante. On retrouve chez lui des relents de James Blake et de R&B. You Say, l’extrait paru au début de l’été, démontre bien ce dont le jeune homme est capable.» (LPL)

http://lecanalauditif.ca/les-ep-de-novembre-2015/
 
 

18- Cheatahs – Sunne

Cheatahs_SunneEP_PS-608x602«On peut noter l’aérienne Controller qui compte sur l’excellent jeu de batterie Mark Raue. On a aussi droit à une Drones qui rentre au poste alors que la pièce-titre compte sur une mélodie complètement intoxicante. Vraiment, Cheatahs n’a pas fini de nous séduire et Sunne offre à l’amateur de shoegaze intelligent de beaux moments.» (LPL)

http://lecanalauditif.ca/les-ep-de-fevrier-2015/
 
 

17- Black Sails For Red Seas – Wave: I

3614593172807_230«Es-tu prêt pour de la bonne lourdeur? C’est leur premier maxi et déjà ils font tourner des têtes. Ça rentre au poste en plus d’être inventif et de posséder un son de guitare digne de ce nom. Si t’aimes le «post toute», tu vas adorer la formation qui navigue sur ces eaux musicales avec grande habileté.» (LPL)

http://lecanalauditif.ca/les-ep-de-juillet-2015/
 
 

16- Petite Noir – The King of Anxiety

Unknown«Petite Noir, c’est Yannick Iluga, un jeune sud-africain originaire de l’Hawaii de l’Afrique: Cape Town. D’abord chanteur dans un band metalcore qui s’appelait Fallen Within, le jeune homme est revenu au R&B qu’il écoutait plus jeune après avoir découvert Kanye West. Till We Ghosts va vous faire comprendre qu’il n’y a pas grand-chose à redire.» (LPL)

http://lecanalauditif.ca/les-ep-de-janvier-2015/
 
 

15- Jérôme Dupuis-Cloutier – Le Spectacle

a4260193661_10«Le Spectacle est un charmant mini-album qui nous présente l’approche renouvelée du jeune homme originaire de Sherbrooke. C’est parfois groovy, parfois accrocheur et parsemé de sonorités riches de cuivres et de claviers funky.» (LPL)

http://lecanalauditif.ca/les-ep-de-decembre-2015/
 
 

14- Communions – EP

a0265614720_10«La formation qui fait dans le rock flirte avec le shoegaze tout en portant une attention particulière à la mélodie. On entend des sonorités issues des années 80, entre autres, une belle filiation avec The Smiths, sans que la personnalité unique du groupe ne soit remise en question. C’est tout simplement excellent.» (LPL)

http://lecanalauditif.ca/les-ep-de-juin-2015/
 
 

13- Chastity – Tape

q3«Ce Tape montre que Chastity progresse et raffine sa musicalité. C’est une de nos belles découvertes de l’année 2015 et les admirateurs de garage plutôt bruyant devraient tendre une oreille à ce jeune homme!» (LPL)

http://lecanalauditif.ca/les-ep-de-novembre-2015/
 
 

12- Uubbuurruu – Swamp Ritual

swamp_ritual«Sur la page de Kapuano Records, on dit qu’Uubbuurruu essaie à coup de fuzz et de reverb d’ouvrir un canal de communication avec des entités astrales. Si cela ne le fait pas, je me demande ce que ça prendrait de plus. La formation offre un mélange situé entre le space rock et le stoner rock avec une belle touche de psychédélisme.» (LPL)

http://lecanalauditif.ca/les-ep-de-septembre-2015/
 
 

11- Ragers – Chapters

thumb«Ce n’est pas tous les jours qu’un groupe québécois échantillonne du Death Grips… pis quand ça arrive, c’est sûr que Le Canal Auditif se penche là-dessus. Ragers, c’est un trio électro montréalais qui fait une musique plutôt agressive, accrocheuse, mélodieuse qui fait parfois penser à Ratatat, mais aussi à Psyche.» (LPL)

http://lecanalauditif.ca/les-ep-de-janvier-2015/
 
 

10- She Serpent – She Serpent

a2542119465_10«Je me souviens de ma première impression lorsque j’ai vu She Serpent au Quai des Brumes l’année dernière: «Bout de viarge, ça rock donc ben!». Et le maxi est tout aussi délicieux pour les oreilles qui aiment les guitares qui font du bruit, la réverbération dans la voix et les mélodies qui sont efficaces.» (LPL)

http://lecanalauditif.ca/les-ep-de-mai-2015/
 
 

9- Bagarre – Musique de club

a3582161551_10«Bagarre, c’est cinq Français qui font de l’électro totalement contagieux et accrocheur. En plus d’utiliser les échantillons, les claviers et boîtes à rythmes, ceux-ci utilisent les mots comme tremplin rythmique. La formation nous envoie des pièces hautement mélodieuses qui vous donneront envie de vous brasser le popotin.»

http://lecanalauditif.ca/les-ep-de-septembre-2015/
 
 

8- Thus Owls – Black Matter

Thus Owls«L’année dernière, Turning Rocks avait attiré l’attention de la critique et avait reçu des éloges de plusieurs médias… dont les nôtres. Le couple, formé d’Erika et Simon Angell, avait envie d’essayer de nouvelles avenues musicales. Ils ont enregistré un peu partout avant de se réunir avec Pierre Girard pour boucler ces six pièces qui durent près de trente minutes.» (LPL)

http://lecanalauditif.ca/les-ep-de-novembre-2015/
 
 

7- Marcus Marr & Chet Faker – Work EP

a3316297954_10«Après avoir collaboré avec Flume, il s’allie à Marcus Marr pour accoucher d’un EP de quatre titres. Faker a un vraiment le don de s’acclimater à tous les compositeurs et encore une fois, la fusion des deux visions est magnifiquement réussie. Birthday Card est accrocheuse à souhait, Trouble With Us dansante à souhait et Killing Jar parfaitement soul.» (LPL)

http://lecanalauditif.ca/les-ep-de-decembre-2015/
 
 

6- Partisan – Partisan

tumblr_nxidf0lblM1r8no6so2_1280«Encore une fois, les Belges nous démontrent leur savoir-faire en matière de rock lourd et bruyant. Partisan est le dernier groupe de post-punk à s’amener sur la riche scène musicale belge. À coup de riffs puissants, de distorsion chaude et saturée et de mélodies vocales accessibles, le groupe nous charme rapidement.» (LPL)

http://lecanalauditif.ca/les-ep-de-novembre-2015/
 
 

5- Beak – Beak/Kaeb

BeakKaeb_AA_web_1024x1024«Ce groupe est formé de Geoff Barrow (Portishead), Billy Fuller (Fuzz Against Junk) et Matt Williams (Team Brick). La bande avait fait paraître son deuxième album en 2012. Voici qu’ils nous reviennent avec un maxi qui fait aussi place à son alter ego: KAEB. Ce qu’il faut savoir c’est que la nouvelle offrande est excellente.» (LPL)

http://lecanalauditif.ca/les-ep-de-juillet-2015/
 
 

4- Sofia Bolt – Strange Reactions

sofia-bolt-par-indira-dominici«Sofia Bolt est le nom de scène d’Amélie Rousseau, une Franco-américaine qui, avec son groupe, fait dans le rock tout féminin. On pense à Scout Niblett et Cat Power malgré qu’elle se fait parfois plus énergique que les deux demoiselles. Strange Reactions nous fait découvrir une artiste qui mérite franchement que vous vous y attardiez.» (LPL)

http://lecanalauditif.ca/les-ep-de-mars-2015/
 
 

3- Bad Nylon – Le Deuxième Set/Musique de Brunch

a0952403078_10«On y trouve beaucoup de clins d’œil au hip-hop «old school» et toujours des paroles bien construites qui surfent sur la langue de Molière avec adresse. Les filles nous font même un rap sur une trame noire à souhait sur Boucane. Franchement, Musique de brunch était excellent, Le deuxième set est tout aussi appréciable.» (LPL)

http://lecanalauditif.ca/les-ep-doctobre-2015/
http://lecanalauditif.ca/les-ep-de-janvier-2015/
 
 

2- FKA Twigs – M3L155X

fka-twigs-m3ll155x-album-cover-2015-billboard-650x650«On retrouve la jeune Anglaise là où on l’avait laissée après LP1 bien qu’elle semble s’aventurer un peu plus du côté des sonorités agressives. On retrouve plus de sonorités distorsionnées sur M3LL155X que sur ses pièces précédentes comme le démontre Glass & Patron et Figure 8. Un excellent quart d’heure vous attend en sa compagnie.» (LPL)

http://lecanalauditif.ca/les-ep-daout-2015/
 
 

1- Thundercat – The Beyond/Where The Giants Roam

homepage_large.fa076f40«Fidèle à sa recette, celui-ci nous offre une collection de chansons qui sont à la fois R&B, mais avec une forte présence de basse mélodieuse. Them Changes est particulièrement entraînante alors que la vaporeuse Lone Wolf And Cub est veloutée à souhait.» (LPL)

http://lecanalauditif.ca/les-ep-de-juillet-2015/
 
 

Les EP de septembre 2015

RELIEFS – LA TRAVERSÉE

a0334978317_10Le trio Reliefs est de retour après quelques mois de silence. Leur nouveau maxi, La Traversée, est paru tout juste avant que le groupe prenne l’avion pour une tournée française. Comme à leur habitude, on a droit à une musique évocatrice instrumentale. On note cependant que c’est un tantinet plus rock que dans le passé. On a aussi droit à un peu plus de distorsion que par le passé et le groupe plonge moins dans des atmosphères ambiantes que sur les deux EP parus l’année dernière.


 

OF COURSE – FIRST

a2350048398_10On vous avait offert en écoute exclusive le premier EP de la formation un peu plus tôt ce mois-ci et ça vaut le détour. La formation fait dans l’électro-funk et c’est à la fois dansant et accrocheur. Les sonorités sont riches comme le démontre les premières notes de C’mon qui ouvre les hostilités. Le quatuor en est à ses premiers pas, mais on est pas mal sûr que ce ne sera pas leurs derniers. La bande nous montre qu’elle est polyvalente avec la sombre pièce Introspection qui rappelle un peu le défunt Fauve.


 

UUBBUURRUU – SWAMP RITUAL

swamp_ritualSur la page de Kapuano Records, on dit qu’Uubbuurruu essaie à coup de fuzz et de reverb d’ouvrir un canal de communication avec des entités astrales. Si cela ne le fait pas, je me demande ce que ça prendrait de plus. La formation offre un mélange situé entre le space rock et le stoner rock avec une belle touche de psychédélisme. C’est tout à fait satisfaisant. Deux des membres étaient précédemment dans Final Flash qui était signé chez Indica Records.
 
 


 

HER MAGIC WAND – BLOSSOM EP

a1967771266_10Her Magic Wand est le projet indie rock de Charles Braud qui a attiré mon attention puisqu’il faisait paraître un maxi avec un remix signé Jason Lytle. Que ce dernier ait remixé un artiste indie-rock français était assez pour piquer ma curiosité. À l’écoute d’Everything At Once, on comprend immédiatement pourquoi. Le ton, les progressions d’accords, tout rappelle vaguement Grandaddy, sans toutefois en être un pastiche. Parlant du remix de Jason Lytle, il est excellent.
 
 


 

BAGARRE – MUSIQUE DE CLUB

a3582161551_10Bagarre, c’est cinq Français qui font de l’électro totalement contagieux et accrocheur. En plus d’utiliser les échantillons, les claviers et boîtes à rythmes, ceux-ci utilisent les mots comme tremplin rythmique. Claque-le, premier extrait du maxi, est un excellent exemple de l’utilisation de la langue que font les jeunes Français. Musique de club est une autre sortie sur l’excellente maison Entreprise (Moodoïd, Grand Blanc). La formation nous envoie des pièces hautement mélodieuses qui vous donneront envie de vous brasser le popotin.


 

ROBBING MILLIONS – LONELY CARNIVORE

a4044488842_10Au Canal Auditif, on a une petite histoire d’amour avec la Belgique et le plus récent petit bijou sorti du royaume de la frite est le groupe Robbing Millions qui fait de l’indie rock bizarre à souhait. C’est à la fois accrocheur et déconcertant. Leur EP Lonely Carnivore paru l’an dernier en Europe vient de traverser l’Atlantique et ça vaut vraiment le détour. Est-ce que je t’ai dit que j’aimais ça? Je voulais juste que ça soit clair.


 

JOHNNY DE COURCY – THE MASTER MANIPULATOR EP

a1438288739_10Johnny de Courcy est le genre de bébitte qu’on rencontre rarement qui possède un certain attrait à la Bowie. C’est un capable sur scène, mais contrairement à certains artistes qui mettent tous leurs œufs sur leurs prestations scéniques, De Courcy sait aussi composer des chansons et ce maxi en est la preuve. Les cinq chansons de soft rock qui flirte avec les années 70 et la dream pop sont tout à fait sympathiques et coulent à merveille… et il y a une reprise d’A Girl Like You d’Edwyn Collins.
 
 


 

BASTON – GESTURE EP

cover_soundcloudBaston est un groupe de garage issu de Rennes et il livre ici Gesture. On a droit à un garage rock qui flirte avec la pop et qui s’amuse à sortir des sentiers battus régulièrement. Ceux qui aiment bien Les Marinellis y retrouveront des similarités dans les choix des mélodies vocales bien que musicalement, c’est pas mal différent. Ça vaut le détour pour le mélomane aventureux qui aime bien le garage, parce qu’ils sont très bons dans le genre.


 

X-RAY ZEBRAS ET BENGALE – CRÈME FRAÎCHE

a0090099426_10D’un côté, on a X-Ray Zebras de Québec et de l’autre la formation bordelaise Bengale. Crème Fraîche est le résultat de l’union de ses deux groupes qui affectionnent les rythmes accrocheurs. Sur Crème Fraîche vous trouverez deux pièces composées en collaboration, Lips et Éclipse alors que chacune des deux formations a aussi pondu une chanson pour l’occasion. C’est tout à fait plaisant à l’oreille, mélodieux et ça donne envie de danser.
 
 


 

FLEURI CARREAUTÉ – SIMPLE ET RELAX

a4178741928_10Jean-Bruno Pinard est connu pour son travail de réalisation avec Fire/Works et Câltar-Bateau, mais c’est aussi un jeune homme qui est capable de manier la guitare et le micro. Celui-ci sévit maintenant sous le pseudonyme de Fleuri Carreauté et vient de lancer un maxi de cinq chansons douces et parfaites pour l’automne. Il a un petit quelque chose de Steffi Shock dans la voix et l’interprétation, mais en plus sucré. C’est pas mal le fun comme premier EP et ça donne envie d’en entendre plus!
 
 


 

Les EP de juillet 2015

HUA LI – ZA ZHONG

Hua-Li-Za-Zhong-EPtHua Li est le versant rap de l’artiste multidisciplinaire Peggy Hogan qui est originaire de la Colombie-Britannique, mais qui est maintenant installée à Montréal. Elle fait du «kawaii gangster neo-soul space rap»… Oui, tu as bien lu. Outre le genre, grosso modo, c’est du hip-hop que tu veux écouter. Za Zhong (sa collaboration avec le producteur Gloze) est tout à fait délicieuse.


 

BEAK> – BEAK-KAEB EP

BeakKaeb_AA_web_1024x1024Ce groupe est formé de Geoff Barrow (Portishead), Billy Fuller (Fuzz Against Junk) et Matt Williams (Team Brick). La bande avait fait paraître son deuxième album en 2012, mais depuis nous n’avions pas eu de nouvelles compositions de la part du trio. Voici qu’ils nous reviennent avec un maxi qui fait aussi place à son alter ego: KAEB… ben oui, c’est le nom de la formation à l’envers, on ne t’en passe pas une! Ce qu’il faut savoir c’est que la nouvelle offrande est excellente. Vas-y gâtes-toi!


 

THUNDERCAT – THE BEYOND/WHERE THE GIANTS ROAM

homepage_large.fa076f40Le collaborateur régulier de Flying Lotus est de retour avec un maxi de six chansons qui fait suite à l’excellent Apocalypse paru en 2013. Fidèle à sa recette, celui-ci nous offre une collection de chansons qui sont à la fois R&B, mais avec une forte présence de basse mélodieuse. Them Changes est particulièrement entraînante alors que la vaporeuse Lone Wolf And Cub est veloutée à souhait.


 

BLACK SAILS FOR RED SEAS – WAVE:I

3614593172807_230Es-tu prêt pour de la bonne lourdeur? J’espère, parce que Black Sails For Red Seas va t’en donner (en version post-rock) et c’est tout à fait génial. C’est leur premier maxi et déjà ils font tourner des têtes. Ça rentre au poste en plus d’être inventif et de posséder un son de guitare digne de ce nom. Si t’aimes le «post toute», tu vas adorer la formation qui navigue sur ces eaux musicales avec grande habileté.
 
 


 

KING KAROSHI – CATCHING ECHOES EP

a3689576788_10King Karoshi est un groupe de rock indépendant montréalais qui a la dent sucrée pour les airs accrocheurs et les guitares mélodieuses. Ceux-ci font paraître leur deuxième maxi. Le premier titré Laundry avait été lancé en 2014. Ceux qui aiment Alt-J risquent de trouver des points communs intéressants avec la formation québécoise.


 

MILO MCMAHON – WHO I KNEW EP

milo2Milo McMahon est un auteur-compositeur-interprète montréalais qui fait de la musique aux airs totalement accrocheurs tout en gardant un petit côté salopé à sa musique. C’est toujours un peu à côté de la plaque. Caveman est un excellent exemple alors que le début de la chanson annonce un folk rock à la Elliott Smith; le tout est finalement parasité de sonorités qui viennent bonifier l’univers du jeune homme. C’est pas mal bon!
 
 


 

TAMBOUR – CHAPITRE I

a1594565064_10Tambour, c’est un projet musical du montréalais Simon P. Castonguay. Celui-ci fait dans l’électro texturé et cinématographique qui n’est pas sans rappeler The Cinematic Orchestra. Le piano est très présent dans cette plus récente sortie de la jeune maison de disque Moderna Records. Si vous aimez les univers musicaux qui évoquent des images de grandeur et de beauté, vous risquez d’adorer Tambour.
 
 


 

RAT COLUMNS – FOOLING AROUND

BLACKEST043_packshot-contrastRat Columns est le projet de David West qui s’associe à Mikey Young (Total Control, Eddy Current Suppression Ring). La pièce-titre est une version longue d’une chanson parue sur un album du groupe l’année dernière alors que les trois autres sont du matériel entièrement original. C’est un rock alternatif marginal et bien fignolé. Si tu aimes le rock garage qui sort des sentiers battus, tu risques d’adorer.


 

OHHMS – COLD EP

a1606898823_16Ohhms est un groupe de doom/sludge métal originaire du Royaume-Uni qui possède un son pas mal unique. D’ailleurs, ceux-ci se sont même retrouvés par inadvertance à la radio de la BBC. Cette fois-ci, la bande nous livre deux pièces qui totalisent trente-trois minutes de musique, rien de moins. Préparez-vous à un voyage à chaque fois que vous appuierez sur «jouer». Si tu as aimé The Ocean, tu risques de les trouver très intéressants.
 
 


 

TAMPER – TAMPER EP

a2621936757_10Tamper est un duo composé d’un Irlandais et d’un Australien qui sont installés à Brooklyn. Ceux-ci font dans l’indie-rock très coloré d’éléments électroniques et de claviers. Oubliez par contre les grosses productions, ceux-ci font tout eux-mêmes et cela donne une esthétique simple et plutôt sympathique. On y sent quelques petites influences d’Alt-J des débuts et autres groupes du genre.