Les Louanges Archives - Le Canal Auditif

10 raisons d’aller visiter Sainte-Thérèse pour Santa-Teresa.

Si tu vis dans la grande région métropolitaine, tu devrais te garder les 27,28, 29 et 30 avril (pour te remettre) de libre. Le festival Santa-Teresa frappe fort pour sa première édition. Si comme beaucoup de citadins, tu te dis : « mais j’ai pas de char! » Ben l’organisation a pensé à toi. Un service de navettes gratuites partira de la station Montmorency sur présentation d’un billet pour l’événement. Et si tu te dis que c’est trop loin tout ce trajet de métro, pour 10$ tu pourras quitter du Palais des Congrès de Montréal grâce à ShareTheBus. En attendant, voici 10 excellentes raisons d’aller faire un tour sur la couronne nord de la métropole.

1. Patrick Watson

Patrick Watson ne donne jamais de mauvais spectacles. Alors les deux représentations risquent d’être tout à fait plaisantes pour les oreilles. Sans compter que le 28 c’est Safia Nolin et Louis-Jean Cormier qui font les premières parties alors que le 29 c’est les excellents de chez Wilsen. Joie.


 

2. A Tribe Called Red

La formation A Tribe Called Red a frappé un coup de circuit avec son nouvel album The Halluci Nation. Celui-ci est un sérieux aspirant au prix Polaris et le groupe a le vent dans les voiles. Ça risque d’être tout un pow-wow (t’as pognes -tu?).


 

3. Alaclair Ensemble

La bande de minces viendra faire bouncer les babouins et babouines qui seront présents à la scène extérieure le 29 avril. Il y a tellement de bonnes raisons de faire la route, mais disons qu’on va commencer par : Tu pensais que c’est ça que c’tait, mais c’est pas ça que c’tait.


 

4. Suuns

Suuns donne toujours un bon spectacle. Ce sera la chance de te plonger dans un état second en t’abandonnant aux rythmes transcendants de la formation montréalaise. En plus, ils seront dans la même soirée qu’HOAN et nos prochains, Duchess Says.


 

5. Duchess Says

À elle seule, Annie-Claude Deschênes vaut le déplacement. Véritable bête de scène, elle est très bien entourée dans Duchess Says. Philippe Clément et Simon Besré sont deux plus que capables musiciens qui s’assureront que ton popotin bouge en masse.

Pages : 1 2

Les Francouvertes 2017 : Demi-Finale #1

Les demi-finales des Francouvertes se mettaient en branle en ce lundi saint. Au menu? Marie-Claudel Chénard, Les Louanges et Les Vulvets. Trois groupes au son totalement disparate qui avait à convaincre le Lion d’Or qu’ils devaient passer en finale. Pour réchauffer la foule, l’ex de la soirée était nul autre que le jazz man déchu Benoit Paradis en version, Trio, pour faire les choses comme il faut.

Accompagné de Chantal Morin et Benoît Coulombe, Ben Paradis a encore une fois prouvé qu’il était un ovni suffisamment saisissable pour le public. Il ouvre la soirée avec un : « Joyeuses Pâques. Il est ressuscité gang! ». Puis, il nous a enfilé Tu parles trop, Cul et une nouvelle chanson qui commence par : « Je viens de me faire crisser là. » Ça donne le ton mettons. Il a terminé avec la chanson-titre de son dernier album : T’as-tu toute?

Devant la foule peu nombreuse, pour une demie-finale, c’est MCC qui a pris la scène en premier en solo et en acoustique. Très efficace. Tout comme le reste de son spectacle entouré toujours de son acolyte Jean-Philippe Levac (Pandaléon). Les filtres appliqués sur les voix pendant les moments choraux sont très efficaces. Il y a quand même quelques petits bémols. Au début de son set, MCC s’accorde et semble un peu mal à l’aise de la situation, alors qu’il est préférable de morde à pleine dent dans ce genre de situation. Parlons aussi de la caisse claire de Levac qui a frétillé tout au long du spectacle, c’était des sons parasites non nécessaires. Malgré tout, le duo a livré une performance tout à fait honorable.

Puis, c’était au tour de Les Louanges de prendre la scène. Le groupe de Vincent Roberge a cassé la baraque. Celui-ci possède le charisme qui s’approche d’un Prince. On s’entend… à plus petite échelle et avec moins de métier, mais il y a cette aisance sur scène que beaucoup de musiciens jalousent. Encore une fois, il a misé sur les chansons de son EP Le Mercure et ça lui a souri. Il possède une aisance au micro qui lui permet même de tourner en rigolade un commentaire : « Des fois, écrire une toune c’est plus efficace que parler. C’est parce que la dernière fois, j’ai trop parlé avant cette toune… » Il a terminé avec une version enivrante de La Bombe Atomichaëlle.

Finalement, c’était au Vulvets de prende la scène du Lion d’Or. Le quatuor féminin avait l’air moins à l’aise qu’au préliminaire. On sentait un peu de nervosité avant la première chanson pendant qu’elles s’accordaient. Finalement, fidèles à leur habitude, elles ont livré une solide performance avec La Mort et quelques autres compositions. Dommage qu’on n’entende pas mieux la voix de Marie-Claire qui se perd souvent dans le paysage sonore. Tout comme on prendrait plus de la voix d’Isabelle Ouimet qui a une belle basse ronde et chaude.

Après une étape voici le classement :

1 – Les Louanges
2 – Vulvets
3 – MCC

On se revoit demain. Oui, demain!

http://francouvertes.com/

https://marieclaudelchenard.bandcamp.com/

https://leslouanges.bandcamp.com/

https://vulvets.bandcamp.com/releases

La programmation du festival Santa Teresa

Le festival Santa Teresa lance aujourd’hui la programmation pour sa première édition. Ce nouvel événement avait précédemment annoncé la venue de Patrick Watson et City and Colour sur la Rive Nord. Est-ce que les programmateurs allaient s’arrêter à ces deux noms d’envergure? Oh que non. Santa Teresa compte sur des artistes très intéressants qui valent le détour.

Dès le jeudi 27 avril, les spectateurs pourront se frotter à de la relève de qualité. Au Saint-Graal, le plateau double Les Louanges et Lydia Képinski vous donnera l’occasion de faire votre rattrapage sur l’édition 2017 des Francouvertes. We Are Wolves sera au Montecristo alors que Xavier Caféïne fêtera les 10 ans de Gisèle au Cha Cha.

Le vendredi 28, Mon Doux Saigneur et Philemon Cimon seront au Saint-Graal alors qu’HOAN, Suuns et Duchess Says joueront au Montecristo. Une solide soirée de rock attend les festivaliers. Au Cha Cha, c’est Ralph et Geoffroy qui feront plaisir aux amateurs d’électro-pop de qualité. Et Beyries sera en prestation à La Protestante dans un spectacle présenté par Culture Cible!

Finalement, samedi le 29, la scène extérieure s’animera avec Rymz, Alaclair Ensemble, The Franklin Electric, July Talk et A Tribe Called Red! Oui, oui, ça va swinger sur un temps à Sainte-Thérèse. À l’Église Sainte-Thérèse-d’Avila, ce sera la jeune sensation Wilsen qui sera d’office en première partie de Patrick Watson. Au Saint-Graal, c’est Mathieu Bérubé et Laurence Castera qui prendront la scène alors que Stevenson, Helena Deland et Dilly Dally seront au Montecristo. Du côté du Cha Cha, on aura droit à Aliocha. Finalement, la fin de soirée se passera au HB Bar avec Husser (The Posterz) et Lou Phelps.

Une solide programmation pour cette première édition du festival Santa Teresa. On a bien hâte d’aller virer sur la Rive Nord à la fin avril!

http://www.santateresa.ca/

Les artistes de la cinquième soirée des Francouvertes

Je ne sais pas pour vous, mais chaque fois que j’ai une date, l’une des premières questions que je pose est : « t’écoutes quoi comme musique? » Non que les goûts musicaux d’une personne sont garants dans l’infini de sa valeur ou de sa personnalité. N’empêche que ça donne de bons indices. Je ne vous raconterai pas comment on a déjà fait fondre mon cœur avec du Father John Misty ou encore comment on m’a surpris avec A Tribe Called Red. Bref, la musique, ça nous donne une petite idée d’où vient la personne et souvent où elle s’en va. On a donc demandé à nos trois prochains participants de nous envoyer trois chansons qui les font triper. Voyage dans les goûts musicaux surprenants et variés des trois interprètes de lundi prochain.

MCC

Originaire de Salaberry-De-Valleyfield, Marie-Claudel Chénard possède un projet musical intéressant sur lequel ont joué les frères Levac (Pandaléon). Lundi prochain, nous découvrirons son folk, mais en attendant, la jeune femme a fait des choix pour le moins surprenants. Corcoran, Leloup et Blue Oyster Cult : Jim Corcoran dans son époque hippie (a-t-elle un jour vraiment fini?), une des plus touchantes chansons de Leloup et de la musique psychédélique américaine.

Lydia Képinski

Lydia Képinski fait jaser d’elle depuis un bon bout de temps pour ses chansons poétiques et ses univers particuliers. La jeune femme a bien fait à Granby et s’amène aux Francouvertes pour présenter les pièces de son EP. Du côté des choix musicaux, Képinski nous surprend en choisissant un des participants de l’édition actuelle, Les Louanges, des participants de l’an dernier, Fuudge et les rockeurs groovy de Suuns.

Pages : 1 2

Les francouvertes 2017 : soirée #4

Attention, nous sommes rendus aux choses sérieuses. Avec la quatrième soirée des Francouvertes qui était à nos portes, nous devions nous rendre à l’évidence : tout le monde n’irait pas en demi-finale. C’est cruel, mais nécessaire. C’est comme dans la jungle, toutes les gazelles n’auront pas le luxe de ne pas être attrapées par une lionne. Tout le monde sait que les lions eux se prélassent pendant ce temps — là. Mais trêve de discours philosphico-fémino-antropomorphe, jasons de cette nouvelle soirée des Francouvertes qui mettait en vedette Kyra Shaughnessy, Les Louanges et Van Carton précédés de Joëlle St-Pierre, l’ex de la soirée.

Cette dernière jouait en solo des chansons tirées de son premier album et une nouvelle chanson non endisquée, mais qu’elle avait déjà cassée devant public. St-Pierre est une maîtresse dans l’art de faire fermer les grandes trappes. Le Lion d’Or a été silencieux et attentif pendant ses quatre chansons comme on le voit rarement. Peut-être est-ce son charme naturel, sa voix douce et son vibraphone? Avec une aisance indéniable, la jeune femme a ensorcelé la salle. Un sentiment très clair s’est inscrit en moi à ce moment, Joëlle St-Pierre aurait été une célébrité énorme à l’époque des pianos-bars. Tout dans son interprétation suggère le velours des soirées de scotch et l’intimité de la pénombre des chandelles.

Puis, c’était au tout de Kyra Shaughnessy de nous présenter ses pièces. La jeune femme compte sur Mat Vezio à la batterie, une violoncelliste et une jeune femme qui joue de la kora, une harpe-luth mandingue qui provient d’Afrique. Le résultat est doux et mélodieux, mais manque un peu de panache. Ses chansons inscrites dans la longue tradition folk, ne réussissent pas à faire lever le gâteau. Par contre, son avant-dernière chanson, où elle chante avec seulement un peu de percussions sur un rythme qui rappelle certains chants des premières nations, frappait dans le mille. J’aurais pris plusieurs pièces atypiques de la sorte.

Le suivant à se présenter au bâton était Les Louanges. Le projet de Vincent Roberge rappelle beaucoup la vague Mac DeMarco /Homeshake avec son indie-rock aux accents soul. Par contre, Roberge va plus loin en injectant beaucoup d’âme dans sa voix. C’est beau, c’est touchant et diablement efficace. Il nous a livré les pièces de son EP Le Mercure paru il y a un an avec un aplomb et une aisance déconcertante. Ses interventions étaient délicieuses même si elles avaient tendance à s’étirer un tout petit peu. Son approche décousue, mais totalement en contrôle est charmante et authentique.

Finalement, c’est Van Carton qui prenait la scène pour présenter les chansons de son EP La saison. Guillaume Monette (3 gars su’l sofa) fait quelque chose de très différent en solo et on aime! Musicalement, c’était du solide bien qu’il y avait quelques ratées au niveau de la voix. Chien blanc et Tu cries étaient exécutées à merveilles et très plaisantes pour les oreilles. Il faut dire que le jeune homme est bien entouré avec Félix Petit (Bellflower, ex-Les Guerres d’l’Amour, FELP), Jérémi Roy (Chienvoler), Amélie Mandeville et William Côté (Bellflower).

Et le palmarès dans tout ça? À l’issue de cette 4e soirée des Francouvertes, voici ceux qui sont toujours en lice pour les demies-finales :

9- Projet Coyote
8- Juste Robert
7 – Mélanie Venditti
6 – Antoine Lachance
5 – Shawn Jobin
4 – Van Carton
3 – Valery Vaughn
2 – Les Louanges
1 – Vulvets

On se voit la semaine prochaine pour la cinquième soirée qui mettra en vedette : MCC, Lydia Képinski et Étienne Fletcher. À lundi prochain!

http://francouvertes.com/

http://www.kyrashaughnessy.com/

https://leslouanges.bandcamp.com/

https://vancartonmontreal.bandcamp.com/