artistes émergents Archives - Le Canal Auditif

Les artistes émergents du Verre Bouteille

verrebouteille20Le Verre Bouteille est l’un des endroits de prédilection de la scène émergente musicale à Montréal. Il fait partie, avec le Divan Orange et le Quai des Brumes, de cette Sainte Trinité de salles qui offrent des vitrines de qualité pour les artistes qui en sont encore à leur début de carrière. Au bar de la rue Mont-Royal, à l’est de l’avenue De Lorimier, on aime la chanson et on la célèbre. Je me suis assis avec René Flageole, responsable de la programmation, et l’artiste Amylie pour parler de ce bar qui frappe les 20 ans cette année.

Parmi la panoplie d’artistes de la relève qui ont foulé la scène du bar, on compte dernièrement Mathieu Bérubé et Samuele dans le cadre du Coup de Cœur Francophone. Certains artistes ont fait leurs classes aussi au Verre Bouteille que ce soit Alexandre Désilet, Patrice Michaud, Yann Perreau, Salomé Leclerc, Antoine Corriveau (qui faisait son test de son pendant l’entrevue) et Daniel Boucher. Ces artistes y restent fidèles par la suite. « Patrick Watson est venu faire un spectacle-surprise », me dit Flageole. « Il y a des artistes de longue date qui reviennent ici, pas parce que ça ne marche pas, mais parce que c’est le fun jouer ici. On vient chercher quelque chose ici qu’on ne retrouve pas ailleurs, la chaleur, la proximité et l’accueil. Quand on rentre dans le Verre Bouteille, ce n’est pas pareil. Il n’y a personne qui parle pendant qu’on joue des tounes tranquilles. Ça ne se retrouve pas partout ça. », rajoute Amylie. En effet, ce respect des artistes est particulier au Verre Bouteille. « Je trouve ça bien insultant quand un artiste joue sur scène et que tout le monde parle, ça me fâche. On ne tolère pas que les gens crient ou chahutent. On n’impose pas non plus un silence religieux, mais on aime un certain respect. », nous dit René Flageole.

La porte d’entrée d’Amylie au Verre Bouteille a été celle des « Shows Cool ». Jadis, René Flageole organisait des cabarets avec des thématiques variées et invitait plusieurs artistes à s’y risquer. Tout comme les partys d’Antoine Gratton qui avait la fâcheuse habitude d’inviter plusieurs amis à jouer en sa compagnie. À travers les années, une communauté s’est tissée autour de cet endroit qui est devenu en quelque sorte une institution de la scène locale. René Flageole nous dit : « Ce qui me fait plaisir c’est qu’un artiste qui a passé par ici à ses débuts reviennent. Amylie est venue tester ses chansons l’an dernier et c’était rempli de musiciens. Et ces gens-là, ça reste après et ça fait le party. Ils se parlent, il y a des projets qui naissent de ces soirées-là et quelques mois plus tard, ils nous appellent pour venir jouer ici avec leurs nouvelles chansons. C’est foisonnant et c’est ce qui m’allume. »

Pour les 20 ans, plusieurs artistes intéressants, qui sont des amis du Verre Bouteille depuis longtemps, repasseront sur scène. C’est la plupart du temps des artistes établis qui ont joué sur ces planches à leurs débuts. On compte parmi les invités : Violett Pi, Damien Robitaille, Keith Kouna, Yann Perreau et Marie-Pierre Arthur. À voir la passion de René Flageole pour la scène locale et la musique, ainsi que le plaisir d’Amylie à fouler la scène, je me dis que le Verre Bouteille est en entre bonnes mains. Ces endroits sont cruciaux pour la créativité et nous sommes très chanceux de compter sur ces phares d’indépendance.

Amylie sera en spectacle le 23 janvier prochain au Verre Bouteille.

Pour tous les renseignements sur la programmation : http://verrebouteille.com/