Artistes

Destroyer

Rock

Site Web >

BIO

L’histoire de Destroyer est surtout l’histoire de son chanteur et parolier Dan Bejar. L’Espagnol d’origine et Vancouvérois d’adoption forme le groupe en 1995, lançant l’année suivante en solo son premier album, We’ll Build Them a Golden Bridge. Ne se consacrant à son propre projet qu’à temps partiel, Bejar passera par la suite la majeure partie de la décennie 2000 à 2010 à offrir ses talents à d’autres formations. Difficile d’oublier son rôle au sein de la formation The New Pornographers, qu’il quittera officiellement vers 2015, mais aussi avec le supergroupe Swan Lake. Il sera également membre du projet Hello, Blue Roses, formé avec sa copine Sydney Hermant, et des groupes Heartbreak Scene, Vancouver Nights et Points Gray. Se consacrant aujourd’hui plutôt à son projet indie-pop original devenu depuis un octet, Bejar et Destroyer lanceront en 2015 Poison Season et en 2017 Ken, leur onzième album, toujours sur l’étiquette Merge avec laquelle ils travaillent depuis 2005. Et Bejar est de retour avec avec Have We Met (2020). Un autre bon disque au compteur de Destroyer.