Actualités

Les albums à surveiller en janvier 2020

Wolf Parade — Thin Mind (24 janvier)

Le groupe montréalais Wolf Parade est de retour en pleine force depuis 2016. Spencer Krug a même mis un terme, pour le moment du moins, à son projet solo Moonface. La formation se prépare à lancer Thin Mind, son cinquième album, qui fait suite à Cry Cry Cry, paru en 2017. À ce jour, les extraits sont plutôt convaincants. Julia Take Your Man Home est particulièrement entraînante avec ses rythmes disco-punk et ses guitares bruyantes.

Dany Placard — J’connais rien à l’astronomie (31 janvier)

On le sent, Dany Placard est parti dans une lignée pour nous surprendre sur J’connais rien à l’astronomie. Un peu plus mélodieux, un peu moins mélancolique que les précédents et plus psychédélique, l’auteur-compositeur-interprète se lance dans des zones musicales qu’il a abordées avec les différents artistes qu’il accompagne. Par contre, cette fois-ci, il fait ses sonorités siennes. Un album à surveiller.

Destroyer — Have We Met (31 janvier)

Dan Bejar est de retour avec un album de Destroyer qui revient à la manière d’écrire de l’excellent Kaputt. Il est de retour à une forme d’écriture « courant de conscience » qui se veut une façon d’exprimer les différentes sensations que vit un narrateur. On peut dire que ça avait fonctionné à merveille sur le Kaputt, espérons une autre aussi belle pépite.

Fuudge — Fruit-Dieu

Fuudge est de retour avec un troisième album, Fruit-Dieu, semble se tourner vers les grandes questions existentielles comme : la mort, le sexe, le péché et bien d’autres thématiques philosophiques. Le dernier de la bande de rockeurs québécois, Les Matricides, est paru en novembre 2018 et avait bien fait dans les palmarès de fin d’année. En tout cas, à l’écoute des premiers simples, on peut affirmer que le rock, lui, est toujours au rendez-vous!

Mon Doux Saigneur — Horizon (31 janvier)

Emerick St-Cyr Labbé, l’homme derrière Mon Doux Saigneur, s’est lancé avec beaucoup plus de liberté dans Horizon. Les textes sont parfois travaillés avec un poète, parfois improvisés jusqu’à l’enregistrement. Il compte même encore modifier les textes après la sortie. On peut dire dans les quatre extraits parus que les pièces abordent ce projet avec des biais différents. Il sera intéressant de voir comment l’ensemble s’enligne ensemble pour construire cet Horizon.

Pages 1 | 2

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.