Chroniques

Les EP à LP de mars 2020

Il y a un mois, je ne vous aurais pas dit que nous en serions là. Avec les mesures de confinement, il faut tout de même se garder l’esprit aiguisé. Voici 10 EPs qui méritent une attention particulière ce mois-ci!

Ariane Roy — AVALANCHE (n.f.)

Cette année, Ariane Roy s’est fait remarquer aux Francouvertes. D’ailleurs, avant le gel des activités, elle était toujours première du palmarès. Elle nous a présenté en mars son premier EP sur lequel on retrouve l’excellente Le ciel est en place. Parmi les autres pièces marquantes, Banc de parc frappe aussi dans le mille avec une bonne mélodie. On pense à Lou-Adriane Cassidy en l’écoutant, c’est un peu normal, les deux jeunes femmes viennent de la même scène.

Barbagallo — Tarabust

Ça ne fait pas très longtemps que Tame Impala a lancé The Slow Rush que Julien Barbagallo, son batteur, est de retour avec un EP en solo. Il nous parle du mini-album comme étant une collection de mélodies qui étaient prises dans son crâne et qui ne le laissait pas tranquille. Par la page de La Souterraine, ça vaut le détour de découvrir le processus derrière l’écriture de cet EP. C’est un peu plus pop que psychédélique, cette fois-ci, mais sans non plus tomber dans le consensuel.

Ada Lea — woman, here

Ada Lea a lancé son premier album l’an dernier, mais voici que la jeune femme est déjà de retour avec 3 nouvelles chansons (et une version démo) sous le titre woman, here. La pièce-titre a été enregistrée à Los Angeles avec Marshall Vore qui a travaillé notamment avec Phoebe Bridgers. perfect world et jade sont toutes les deux issues des sessions d’enregistrements pour What We Say In Private. C’est un peu un avant-goût de ce qui viendra à l’avenir pour la jeune femme.

Many Masks — The Ride

Many Masks est un nouveau projet qui apparaît sur le radar en mars. On en sait très peu sur l’identité de ce Montréalais qui fait une musique électronique assez organique. De son studio maison, il a composé des pièces avec de bonnes mélodies, une bonne dose de sensualité et des arrangements intéressants. Si vous aimez Nick Murphy, Geoffroy ou encore FKA Twigs, vous risquez d’y trouver certains points d’ancrage sonores.

Glauque — EP

Glauque a déjà fait le circuit des festivals à plus d’une occasion. Le groupe n’avait que lancé une chanson par-ci, par-là, jusqu’à maintenant. Voici qu’enfin le groupe belge nous envoie un premier EP. Difficile de traduire le dynamisme du groupe en live sur un album, mais Glauque réussit néanmoins à en capter une partie sur cet EP. Ce qui frappe par contre, c’est la qualité des textes qui ici sont tout à fait pertinents. Visiblement, Glauque est là pour de bon et ça vaut le détour.

Pages 1 | 2

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.