Actualités

7 artistes féminines à ne pas manquer au Festival de la chanson de Tadoussac 2022

La 38e édition du festival de la chanson de Tadoussac arrive à grands pas! Le Canal Auditif te propose sept artistes féminines que tu dois absolument aller voir.

Marilyne Léonard

Marilyne Léonard est entrée par la grande porte dans le paysage musical québécois. Celle qui a fait l’émission-crochet La Voix en 2017 a été signée par Audiogram en 2021. Sa première pièce originale Bateaux, par exemple, avait fait couler beaucoup d’encre et lui avait permis de se créer un fanbase assez loyal si on en croit son lancement complet un an plus tard. Elle a en effet fait paraître son premier album Vie d’ange au printemps 2022, a pris part à la chanson Cardin de Clay and Friends en plus de les suivre en tournée. Musicalement, elle mélange le chant et le rap sur des sonorités indie pop. Elle sera en spectacle le jeudi 16 juin au festival dans le cadre du spectacle Le Coup d’envoi. Le spectacle de Marilyne Léonard sera présenté au Pub de la Microbrasserie Tadoussac.

Jeudi 16 juin 2022 à 18h

Édith Butler

Édith Butler est probablement la personne la plus connue de Paquetville. Celle qui s’est fait d’ailleurs connaître grâce à une chanson sur sa ville d’origine est entre autres reconnue comme étant « la mère de la musique acadienne. » À la fois chanteuse, musicienne et conteuse, l’autrice-compositrice-interprète devrait vous amener dans son univers bien à elle lors de son passage à Tadoussac. D’ailleurs, son dernier album, Le tour du Grand Bois, a été réalisé par l’un des visages les plus marquants de la musique acadienne moderne : Lisa LeBlanc! Cette dernière offrande représente le 28e album de Butler, rien de moins! Lisa LeBlanc et Édith Butler ont créé, grâce à Le tour du Grand Bois, une rencontre entre deux femmes marquantes musicalement pour l’Acadie.

17 juin 2022 à 16h

Salomé Leclerc

Il n’y en a pas beaucoup au Québec, des artistes qui écrivent des chansons comme Salomé Leclerc sait le faire. Elle sait comment coucher sa vulnérabilité dans des accompagnements recherchés, surprenants et peu communs. Son plus récent album, Mille ouvrages mon cœur, en est la preuve vivante. S’il continue dans la même veine que ce que crée Leclerc depuis quelques années, il est plus diversifié que Les choses extérieures, son album précédent. À n’en point douter, l’autrice-compositrice-interprète saura amener avec elle celles et ceux qui viendront la voir à la Halte Routière lors de son passage au festival en chanson de Tadoussac. Préparez-vous à êtes ému.es et touché.es par cette artiste pas comme les autres, qui semble s’être créé sa propre niche dans l’univers musical au Québec.

Le 17 juin à 18h30

Les Hay Babies

Pour leur spectacle au festival en chanson de Tadoussac, Les Hay Babies ont décidé d’y aller avec un spectacle concept. Ce sera une première pour le trio. Les gagnantes de la 17e édition des Francouvertes ont lancé Boîte aux lettres, leur troisième album, en 2020. On y suit l’histoire d’une certaine Acadienne nommée Jackie, qui est venue à Montréal avant de se rendre en Californie, où on a finalement perdu sa trace. Katrine Noël, Vivianne Roy et Julie Aubé, les trois Hay Babies, ont reconstitué son histoire grâce à des lettres écrites par Jackie à sa mère retrouvées dans une boîte de vêtements vintage au Nouveau-Brunswick. Disons simplement qu’on peut s’attendre à toute une soirée le 17 juin prochain.

Le 17 juin à 19h

Diane Dufresne

Diane Dufresne sera à Tadoussac. Si cette simple phrase ne vous convainc pas, disons simplement qu’elle présentera son spectacle Sur rendez-vous. Il s’agit d’un concert-causerie, dans lequel elle échange avec son public, avec humour et honnêteté. Pour le plaisir de son public, elle se plongera dans ses quelques 60 ans de carrière, revenant sur ses souvenirs et abordera des thèmes qui lui sont chers. Lesquels? On ne peut pas gâcher la surprise, voyons! Évidemment, quelques moments musicaux ponctueront cette soirée. Grâce à la présence d’Olivier Godin, Diane Dufresne se présentera en formule piano-voix. Si ça risque d’être moins exubérant et excentrique que ce à quoi l’autrice-compositrice-interprète nous a habitués depuis le début de sa carrière, ça reste un rendez-vous à ne pas manquer.

Le 17 juin à 20h30

Marie Claudel

Marie Claudel a lancé Version longue, son second album en carrière, l’an dernier. Celle qu’on a vue souvent aux côtés d’autres artistes, notamment Gab Bouchard, s’est lancée en solo vers la deuxième moitié de 2010. Elle est reconnue majoritairement pour son jeu de guitare qui n’a rien à envier aux grand.es guitaristes de ce monde. Son univers musical peut aussi rappeler celui de Rosie Valland ou Pinback. Depuis son album Ne parle pas aux étranges, paru en 2018, Marie Claudel a aussi développé ses mélodies vocales et des sonorités plus rock. Elle viendra donc montrer le fruit de son labeur des dernières années lors de son spectacle le 18 juin prochain à la Halte Routière de Tadoussac.

Le 18 juin à 15h30

Lisa LeBlanc

Il y a 10 ans, une autrice-compositrice-interprète acadienne se faisait découvrir grâce à une chanson universelle à laquelle on a tous déjà pu s’identifier : Aujourd’hui ma vie c’est d’la marde. Lisa LeBlanc s’est depuis réinventée plusieurs fois et est toujours aussi pertinente 10 ans plus tard. Après deux parutions anglophones, la musicienne renoue avec le français et le chiac dans l’excellent Chiac Disco. Ce dernier album, à saveur disco comme on peut l’imaginer grâce au titre, donne envie de danser et de se donner raison de prendre ça mollo. D’ailleurs, l’autrice-compositrice-interprète sait mettre le feu aux planches quand elle est en spectacle. Comme elle sera en prestation aux Francos deux jours avant, on peut s’attendre à ce qu’elle arrive en forme à Tadoussac.

18 juin à 22h30

Pour connaître tous les détails à propos du festival et des concerts qui y seront présentés, c’est par ici.