Xiu Xiu - Plays The Music Of Twin Peaks - Le Canal Auditif

Xiu Xiu – Plays The Music Of Twin Peaks

Xiu XiuL’étrange Jaimie Stewart est la tête de la formation de musique expérimentale Xiu Xiu; groupe qui œuvre depuis 2002. En 2014, on avait fait la critique du très malsain Angel Guts: Red Classroom, un disque réalisé par l’incontournable John Congleton. Depuis le début de sa carrière, Stewart s’amuse à déstabiliser les mélomanes avec des créations remplies de synthés crasseux, de guitares abrasives/dissonantes et de voix passées dans le tordeur de la distorsion, nous plongeant délibérément dans des atmosphères morbides. Pour être franc avec vous, on a le plus grand des respects pour Xiu Xiu.

Dans le cadre de l’événement planétaire (et plus que respectable!) Record Store Day, Xiu Xiu lançait Plays The Music of Twin Peaks; cette série-culte réalisée en grande partie par le maître du «cauchemar éveillé surréel», le cinéaste David Lynch. On fait le lien assez aisément entre les univers respectifs de ces deux artistes atypiques. Twin Peaks est l’une des séries parmi les plus étranges à avoir été diffusé sur les ondes d’un réseau de télévision national états-unien, CBS, pour ne pas le nommer. La série met en vedette un agent du FBI, Dale Cooper, personnifié avec brio par Kyle MacLachlan, qui enquête sur le meurtre d’une dénommée Laura Palmer. Tout ça se déroule dans le petit village de Twin Peaks, petit bled où tous les résidents se connaissent insincèrement… et camouflent de multiples secrets tout aussi intrigants les uns que les autres.

La réalisation onirique de Lynch, la musique d’Angelo Badalamenti, les atmosphères aussi glauques que bon enfant de cette série ont contribué à en faire un important succès d’estime qui a dépassé les frontières de l’Amérique et qui a aussi franchi l’épreuve du temps. La première saison est exceptionnelle, car c’est Lynch qui officie derrière la caméra. La deuxième verse plutôt dans un humour bizarre assez soporifique… jusqu’au retour de Lynch qui réalise l’épisode final, l’un des plus dérangés à avoir été présenté à la télévision généraliste américaine.

Tout ce long préambule afin de vous prévenir dans quel univers vous allez vous embarquer en écoutant ce Plays The Music Of Twin Peaks, mais le mélomane, avide d’étrangetés sonores, saura apprécier à sa juste valeur l’une des bonnes parutions de ce premier trimestre musical. Avant de les mettre officiellement sur le marché la semaine dernière, ces relectures avaient été jouées «live» lors de l’exposition intitulée David Lynch: Between Two Worlds présentée au Queensland Gallery Of Modern Art en 2015.

Cette nouvelle mouture de la trame sonore de Twin Peaks est un disque aussi magnifique qu’inusité, aussi lugubre que lumineux, aussi terrifiant que consolateur. Cette production est un tour de force, rien de moins! Xiu Xiu s’éloigne juste assez de la forme chansonnière préconisée par Badalamenti, tout en conservant intacte le style du compositeur. Vous serez conviés à un voyage sonore irréel qui vous retrempera tout de go dans la série et qui réussira même à séduire les néophytes de Twin Peaks tant ce qui est proposé est habilement modernisé. C’est tellement pertinent et bouleversant à la fois qu’on est presque réceptif à ce qu’un remake de la série voit le jour (avec un réalisateur dans la même ligue que Lynch aux commandes, il va sans dire)… et avec cette magnifique musique de Xiu Xiu en arrière-plan.

Ça s’écoute bien sûr du début à la fin, mais quelques moments impressionnants ne passent pas inaperçus. On fait référence au rythme, très «marteau-piqueur» à la Swans, entendu dans Packard’s Vibration, à la valse noise rock Blue Frank/Pink Room ainsi que la pianistique/apocalyptique Sycamore Tree. Voilà un disque que l’on n’hésite pas à vous recommander une seule seconde. Ça plaira autant aux fanatiques de la mythique série que ceux qui ont envie de prêter l’oreille à un disque de musique expérimentale de haut niveau. Aussi ravissant qu’impur.

Ma note: 8,5/10

Xiu Xiu
Plays The Music Of Twin Peaks
Polyvinyl/Bella Union
68 minutes

http://www.xiuxiu.org/

Exprimez-vous!

*