Le gala du Prix Polaris 2016 - Le Canal Auditif

Le gala du Prix Polaris 2016

PolarisLundi soir, j’étais à Toronto pour la remise du Prix Polaris qui honore le meilleur album canadien paru entre juin 2015 et mai 2016. Ce sont des critiques qui décernent le prix et je faisais partie du jury cette année… Humblement, nous sommes 200. La «courte liste» était composée des albums suivants: Black Mountain — IV, Basia Bulat — Good Advice, Grimes — Art Angels, Carly Rae Jepsen — Emotion, Kaytranada — 99.9 %, Jessy Lanza — Oh No, PUP — The Dream Is Over, Andy Shauf — The Party, U.S. Girls — Half Free et White Lung — Paradise.

Lors de la soirée, tous les artistes sélectionnés à l’exception de Kaytranada, PUP et Grimes performaient une chanson ou deux pour les critiques et membres de l’industrie rassemblés au Carlu. Ce ne sont pas les conditions idéales pour se faire aller la luette, mais certains artistes ont offert des performances mémorables. Basia Bulat était tout en beauté et en mélodie alors qu’Andy Shauf a livré deux solides chansons qui donnaient envie de taper du pied. Cependant, la palme de la performance de la soirée va à la magnifique prestation de U.S. Girls qui est le projet de Meghan Remy. Elle a commencé par une chanson a capella entourée de trois choristes avant d’y aller d’une version avec un groupe complet. C’était tout simplement magnifique. Une ambiance de messe s’est installée dans le Carlu et croyez-moi faire taire des professionnels du milieu pendant une chanson est un exploit que bien peu de musiciens peuvent accomplir. Remy a scié les jambes de la salle avec son assurance et sa superbe voix. Écoutez pour vous-mêmes.

C’est ultimement un petit gars bien de chez nous qui est reparti avec le prestigieux prix et le chèque de 50 000 $ qui l’accompagne. Kaytranada a dû passer un très beau lundi soir à Toronto. Le producteur a reçu l’honneur bien mérité avec humilité en remerciant en français la communauté montréalaise qui l’a vu faire ses premiers pas. On est très content pour lui et on le salue bien bas. Sachez que c’est la 6e fois en onze éditions qu’un artiste québécois remporte la palme. On peut dire que c’est une très bonne moyenne pour La Belle Province. Notons aussi que le groupe PUP, qui ne pouvait pas être présent en raison d’une tournée européenne, a envoyé leurs parents pour les représenter. Je vous épargne le nombre de blagues issues de la situation que cela a créée. Bravo Polaris, on se voit en 2017.

http://polarismusicprize.ca/fr/

Exprimez-vous!

*