Concerts

Coup de cœur francophone 2019 : Michaëlle Richer et Couleurvres

On va le dire bien franchement, c’était la soirée commanditée par Le Canal Auditif et on ne s’est pas trompé.

On avait jeté notre dévolu sur cette soirée en n’ayant aucune idée de ce que Couleurvres allait livrer et en ayant écouté une seule toune de Michaëlle Richer. Au final, on aura misé sur le bon poulain… ou la bonne pouliche… enfin, vous comprenez ce que je veux dire.

De la musique ambiante? Pourquoi pas…

C’est avec un set d’une quinzaine de minutes de musique ambiante que nous a accueillis Couleurvres. C’était surprenant et la foule n’a pas été trop tannante. La Sala Rossa était bien tranquille pendant que le duo faisait aller ses trames atmosphériques. C’était bien sympathique.

Un premier concert bien convaincant

Michaëlle Richer s’est installée au centre de la foule avec ses musiciens, dont Blaise Borboën-Léonard (Lydia Képinski, Mélanie Venditti, Annie Sama) et Barbara Finck-Beccafico (About:). Elle n’a pas hésité de lancer les hostilités avec Osti, le premier simple de son premier EP. Peut-être qu’un jour a été un autre beau moment du concert.

C’est difficile de s’enlever de la tête en live les similitudes avec ce que fait Rosie Valland. C’est un jeune projet qui est encore à dévoiler le territoire qu’il a l’intention de s’approprier. Une chose est sûre, Michaëlle Richer était d’une solidité impressionnante hier soir pour un premier concert. La mise en scène du spectacle était d’Emmanuelle Jetté et visiblement, le travail qui a été fait en amont a permis tout ça. On continuera à suivre le projet avec attention.

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.