Chroniques

Top album 2018 : 50 à 26

30. Janelle Monáe – Dirty Computer

« Cet album a tout d’un classique. Il marche sur la mince ligne entre complexité et accessibilité, prévisibilité et surprise… »

– Frédéric Derose-Jacques

Lire la critique

 

29. Noname – Room 25

« Le coup de pouce de Chance the Rapper, il y a 2 ans, l’a lancée, mais si Noname continue de se faire remarquer avec Room 25, c’est grâce à son savoir-faire, son flair pour les arrangements jazzy réussis et la personnalité qui se dégage de tout ce qu’elle fait. »

– Mathieu Robitaille

 

28. JPEGMAFIA – Veteran

« Imaginez Stefan Burnett de Death Grips, mais qui a un penchant nettement plus prononcé pour le hip-hop old school. »

– Mathieu Robitaille

 

 

27. Chastity – Death Lust

« On remercie Whitby pour les longues soirées plates, ça a permis de créer un bijou. »

– Louis-Philippe Labrèche

Lire la critique

 

 

26. Rosalía – El mal querer

« Inspiré du récit anonyme occitan Flamenca, paru au 13e siècle, raconte une relation toxique. Le tout est fait dans un flamenco contemporain et actualisé… »

– Louis-Philippe Labrèche

Lire la critique

 

Pages 1 | 2 | 3

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.