Actualités

Les albums à surveiller en novembre 2020

Fuck the Facts — Pleine Noirceur (20 novembre)

Le groupe Fuck the Facts s’apprête à nous présenter un album presque entièrement en français. Quelques « fun facts » sur le groupe : c’est du grindcore pas orthodoxe, Mel Mongeon est capable à la fois de sonner comme ton pire cauchemar et te partager une douleur vive à travers sa voix. C’est un groupe qui mérite vraiment ton attention si tu aimes le métal / hardcore audacieux. TW : des solides riffs et une batterie qui rentre au poste comme un TGV.

King Gizzard and the Lizard Wizard — K.G. (20 novembre)

C’était impensable que le confinement et l’absence de tournée internationale n’offrent pas le temps à King Gizzard de travailler sur de la nouvelle musique. Ceux qui sont déjà hyper productifs en temps normal livreront deux albums le 20 novembre prochain : un live à San Francisco, qui sera leur 6e de l’année, et un album de chansons inédites : K.G. Une très bonne nouvelle pour nous.

Partner — Never Give Up (20 novembre)

La paire de rockeuses canadienne Partner présentera son nouvel album qui devrait nous fournir une bonne dose de gros riffs de guitares et une bonne dose de moments cocasses dans les paroles. Ça fait déjà trois ans depuis In Search of Lost Time! Le temps passe si vite. Entre les deux, le duo nous avait offert l’EP Saturday the 14th. Bref, nous avons hâte.

Pierre Lapointe — Chansons hivernales (20 novembre)

Par où commencer? Premièrement, Pierre Lapointe a lancé un premier simple avec MIKA qui est plein de rancœur! « J’espère que toi aussi, t’as mal » Pierre Lapointe balance ça avant de parler de la neige qui tombe sur Montréal. Visiblement, il ne faut pas trop s’attendre à de belles ritournelles qui nous donnent envie de sortir la langue en attendant que les flocons s’y déposent pendant que Danny Elfman joue de la musique. Rajoutez à cela que Emmanuel Éthier (Chocolat, Corridor) a travaillé à la réalisation de l’album. Ça pique la curiosité!

Ane Brun — How Beauty Holds the Hand of Sorrow (27 novembre)

Ane Brun vient à peine de lancer un album qu’un deuxième est en chemin. L’autrice-compositrice-interprète norvégienne a été très productive dans les derniers temps. Sur cet album, elle fait le pari de revenir à des compositions moins arrangées où c’est surtout la voix et la mélodie qui fait le travail. Ajoutez à cela un peu de piano, une batterie et quelques cordes et ça donne un résultat très intéressant.

Pages 1 | 2

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.