Actualités

Les albums à surveiller en novembre 2020

On se dirige tranquillement vers la période des Fêtes, mais il continue d’avoir un bon nombre de créations qui sortent autant ici qu’ailleurs. Maintenant que vous avez Richard Séguin dans la tête, allons-y avec les sorties intéressantes!

Élie Raymond — Panels (6 novembre)

À quoi s’attendre du premier album solo du membre de Foreign Diplomats? C’est ce qu’on se demande. Alors qu’un premier simple est sorti et tire fortement dans la direction de Bon Iver, le deuxième extrait lorgne plus vers celle d’Unknown Mortal Orchestra. Bref, visiblement, Elie Raymond a écouté les mêmes albums que nous au cours des dernières années. Comment cela se traduira-t-il sur album? C’est ce qu’on saura le 6 novembre prochain!

Ólafur Arnalds — Some Kind of Peace (6 novembre)

L’Islandais Ólafur Arnalds s’apprête à nous présenter son nouvel album qui porte bien son nom. Les extraits parus à ce jour sont plongés dans une sérénité certaine. Il y a quelque chose de contemplatif et doux dans son approche. L’album est né de son côté « control-freak » qui a été mis à l’épreuve au début de la pandémie. Il n’a pas eu le choix de se tourner vers lui-même pour trouver des solutions et grandir en tant qu’être humain. Cela donne Some Kind of Peace.

Beyries — Encounter (13 novembre)

L’autrice-compositrice-interprète à la voix chaude Beyries est de retour avec un deuxième album. On peut dire qu’elle a frappé dans le mile avec le premier qui a été célébré dans l’espace public. À l’écoute des premiers simples, on semble s’inscrire dans la continuité, même si les arrangements semblent un peu plus travaillés et variés cette fois-ci.

The Blaze Velluto Collection — We Are Sunshine (13 novembre)

Le funky folk-rockeux de Québec, The Blaze Velluto Collection, est de retour avec un deuxième album. On peut s’attendre à des riffs qui nous donnent envie de taper du pied et des mains en chœur. Le premier simple, Kangaroo nous ramène dans un passé musical imaginaire qui est à la fois fait de sonorité nostalgique et de construction tout à fait contemporaine.

Souldia & Tizzo — OFF (13 novembre)

Voilà une collaboration qui a pris tout le monde de court. Alors que Tizzo s’était fait discret dans les derniers temps, Souldia, lui, a déjà lancé deux albums. Déjà avec Une ligne, le duo met de l’avant ses couleurs qui mélangent adroitement leurs deux personnalités de rappeur. C’est certainement une sortie qu’on surveillera.

Pages 1 | 2

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.