Vince Staples - Summertime '06 - Le Canal Auditif

Vince Staples – Summertime ’06

Vince StaplesVince Staples s’est fait un nom à travers ses nombreuses collaborations. Depuis 2010, celui-ci a travaillé en compagnie d’Earl Sweatshirt, Mac Miller et plusieurs autres rappeurs bien en vue. Voici qu’il débarque avec son premier album solo, une offrande qui était longuement attendue dans le monde du hip-hop.

Ça valait nettement l’attente pour plusieurs raisons. Tout d’abord, Summertime ’06 est un album-concept qui retrace ce qui semble avoir été un été mouvementé alors que Staples n’avait que 13 ans et qu’il commençait à vendre de la drogue dans les rues de la Californie. C’est un mélange d’insouciance de jeunesse, de violence inhérente aux milieux criminels, d’éveil sexuel et de quête identitaire. C’est un album imposant qui se décline sur deux disques et qui est très dense et varié.

Summertime ’06 affirme une chose: la variété. Staples est un rappeur polyvalent qui aime mélanger les genres et qui varie énormément sa prose. Quand on compare la veloutée Lemme Know avec la dynamique 3230, on se demande même si l’on est face au même rappeur. Sa capacité à se transformer rappelle celle de Danny Brown qui est le champion de la nuance et de l’approche originale.

Au département des chansons qui vous restent pris entre les deux oreilles facilement, l’accrocheuse Jump Off The Roof et la noire Lift Me Up sont particulièrement efficaces. On a droit aussi à une bonne dose de soul avec Might Be Wrong alors qu’il explore parfois plus un style à la Lil Wayne comme sur Get Paid. Street Punk rentre au poste avec son rythme simple, mais efficace, Senorita qui compte sur l’apport de Future est bien appréciable tout comme Bird & Bees et sa trame et sa basse généreuse.

L’apport du producteur No I.D. (Ernest Dion Wilson) reconnu pour son travail avec Common, Jay-Z et Kanye West n’est pas étranger à la qualité de Summertime ‘O6 qui représente l’une des meilleures sorties hip-hop depuis le début de l’année. Vince Staples ne s’est pas trompé sur ce premier album et l’on peut décidément dire qu’on entendra parler de celui-ci beaucoup d’ici la fin de l’année.

Ma note: 8/10

Vince Staples
Summertime ’06
Def Jam Recordings
60 minutes

http://www.vincestaples.com/

Exprimez-vous!

*