Renard Blanc - Empire Onirique - Le Canal Auditif

Renard Blanc – Empire Onirique

Renard BlancRenard Blanc, c’est un trio de St-Hyacinthe composé d’Alexandre Crépeau (batterie), Jacob Gladu (basse/synthétiseurs) et Vincent Lepage (voix et guitare). La bande faite dans le post-rock atmosphérique qui tire un peu vers le prog. La formation avait fait paraître deux EP en 2014: Arseneq et Les pendules à leurres. Pour l’enregistrement de ce premier album, ils ont fait confiance à Francis Ledoux (Emilie & Ogden, Jesse Mac Cormack et Fire/Works) qui s’est avéré une décision judicieuse. Celui-ci a su prendre le meilleur du groupe et a atténué parfois les surcharges instrumentales pour les rendre digestibles pour les tympans.

Renard Blanc aime bien charger le son et c’est généralement très bien réussi. On retrouve sur Empire Onirique des sonorités qui rappelle Mauves. Il faut dire que la voix de Lepage s’approche du timbre d’Alexandre Martel, mais avec un goût prononcé pour une approche à la Thom Yorke. C’est même parfois un peu trop proche du chanteur de Radiohead, particulièrement sur Fuir ailleurs qui rappelle énormément la formation anglaise.

Parmi les pièces réussies, notons Marathon qui est aérienne à souhait et qui semble coulée dans la ouate. C’est doux de même! Doucement donne aussi de bons moments avec son rythme accrocheur et son air feutré qui amène l’auditeur dans une montée bien construite et intéressante. Avec une approche plus rock La Brume se tire bien d’affaire. Son riff de guitare rythmée et accrocheur combiné à la voix de Lepage, qui est encore une fois quelque part dans la stratosphère, sont bien sympathique à l’oreille.

Sur Empire Onirique, on sent que Renard Blanc développe de plus en plus sa personnalité musicale. Parfois, la surcharge musicale est encore un peu extravagante et la voix reçoit un traitement trop Radiohead. Outre ces petits défauts, Empire Onirique est un bon album qui offre plusieurs beaux moments d’envolée musicale et de belles mélodies atmosphériques. De plus, les moments instrumentaux savent se fondre dans un air accrocheur. C’est mission accomplie pour la bande.

Ma note: 7/10

Renard Blanc
Empire Onirique
Indépendant
49 minutes

http://renardblanc.bandcamp.com/

Exprimez-vous!

*