Pandaléon – Atone - Le Canal Auditif

Pandaléon – Atone

PandaléonAtone est le premier album du trio Pandaléon, qu’on a pu connaître grâce à l’excellent maxi À chacun son gibier, paru en mai 2014. L’ambiance y est sombre, non sans rappeler celle qui se dégage de Composite de Monogrenade ou du plus récent Les arômes de Medora.

Composé des frères Jean-Philippe Levac (batterie, voix) et Frédéric Levac (claviers, voix) et de leur ami d’adolescence Marc-André Labelle (guitare), Pandaléon est né à Saint-Bernardin, en Ontario. Les thèmes du passage à l’âge adulte et des souvenirs d’enfance sont très présents sur les dix morceaux de l’album, au point où les gars sont allés enregistrer dans l’école primaire fréquentée par les frères Levac. Exploitation de la nostalgie parfaite, où dès la première pièce, Retour, on raconte les retrouvailles avec la petite école: «Non, rien n’a changé/Rien/Mais j’arrête encore/Devant l’école».

Sur Amiante, on se revoit enfant, à grimper et à jouer: «Un ballon sur le toit/Un copain sur les épaules/Une courte échelle pour le ciel» pour finir avec «nous ne sommes plus élèves/nous ne sommes pas élevés». L’aspect «école» revient aussi sur Pythagore, où des portes de casiers claquent.

Par rapport aux premiers EP, le son du trio a gagné en maturité, en puissance. Dès les premières notes émanent une force chez Pandaléon qu’on voyait poindre dans leur dernier EP À chacun son gibier, mais qui n’était pas encore tout à fait là. Même si les parallèles entre Karkwa et Pandaléon sont nombreux dans la musicalité, surtout sur une pièce comme Klondike, on sent une identité mieux définie cette fois-ci.

Bulk Tank fait partie des moments de grâce de l’album. La pièce commence en balade où les granges, les champs et les grands espaces sont louangés, pour finir en exploration indie énergique. La magnifique Atone, pièce de presque huit minutes, clôt l’album avec une progression intéressante, de la disto à une finale de violoncelle tout en finesse et quelques battements de coeur.

Pandaléon réussit donc un superbe album, auquel on prendrait bien quelques pièces de plus. C’est dans la subtilité et dans la maturité que Pandaléon a gagné depuis leurs débuts en 2012, pour notre plus grand délice auditif. Les paroles recherchées, la voix maîtrisée de Levac, la batterie solide, les claviers étonnants: tous des ingrédients pour un Atone marquant.

Ma note: 8/10

Pandaléon
Atone
Audiogram
40 minutes

http://www.pandaleon.com/

Exprimez-vous!

*