Les EP à LP de février 2017 - Page 2 sur 2 - Le Canal Auditif

Les EP à LP de février 2017

Pure Carrière – E.P.1

Il existe très peu d’information sur le web concernant Pure Carrière. Voici ce que j’en sais, c’est un autre projet qui compte sur la basse/voix plus que capable de Laurence Gauthier-Brown (Victime). C’est un autre groupe issu du terreau fertile qu’est le Pantoum. Ce n’est pas poli, ce n’est pas quétaine et surtout c’est rempli de psychédélisme délicieux. À écouter.

Raphaël Dénommé – EP

On le sait, Bernard Adamus a pas mal changé le décor de la musique au Québec avec le succès de Brun. Raphaël Dénommé est un nouvel héritier de ce folk sale qui tire ses influences dans la tradition américaine. On y retrouve des influences country, blues et folk, le tout livré avec une approche pop. Dénommé est doué pour accoucher d’airs accrocheurs et en fait la démonstration à maintes reprises sur l’EP. C’est sûr que pour le moment, il a encore le nez collé pas à peu près dans les influences (AKA Adamus), mais ça devrait se résorber. En tout cas, c’est très prometteur.


 

Deep Rivers – Part One

Deep Rivers est le nouveau projet des anciens membres d’Hôtel Morphée. On retrouve André Pelletier à la guitare et la voix, Stéphane Lemieux à la batterie ainsi que Blaise Borboën-Léonard aux violons et synthétiseurs. À ces trois beaux garlous s’ajoute le très capable Cédric Martel (Mauves). Le résultat est du folk aux trames léchées et magnifiques. On se rend compte aussi que Pelletier se débrouille pas pire derrière un micro. Je craque pour la superbe I’m Gone et l’intimiste Of Sandboxes and Other Things.

Alex Lahey – B-Grade University

Alex Lahey est une Australienne qui sait utiliser une guitare à bon escient. La jeune femme compose de solides chansons accompagnées de textes intéressants. Elle sait tisser des refrains intoxicants tout comme injecter un peu d’électricité dans ses guitares. C’est une version plus punk et dynamique de Courtney Barnett. Une jeune femme que vous devriez garder à l’œil, car on entendra parler passablement dans les prochaines années, je crois bien. On salue You Don’t Think You Like People Like Me avec ses influences Death Cab For Cutienne.


 

Exit Someone – Dry Your Eyes

Exit Someone est le duo marital de June Moon et Thom Gillies. Les deux époux font de la musique empreinte des sonorités du R&B indie de Montréal. On y entend des ressemblances à ce qu’Homeshake et Mac DeMarco font, surtout au niveau de la guitare. Ajoutez-y des influences pop dans les mélodies vocales et vous vous retrouvez avec un projet très intéressant.

Pages : 1 2

Exprimez-vous!

*