Critiques

FouKi

Zay

  • 7e Ciel
  • 2018
  • 37 minutes
8
Le meilleur de lca

Plateau, Plato-Hess arrive

– iii

Ça se peut que le nom de FouKi ne vous dise rien. Si vous ne suivez pas les milieux plus marginaux du rap, il est plutôt difficile de comprendre l’importance de la sortie de Zay. FouKi c’est le premier d’un collectif de rappeur qui se fait signer dans une maison de disque (7e Ciel) et qui en quelque sorte arrive sur la scène. La Fourmilière est de plus en plus en vue en raison des succès de LaF aux Francouvertes et de l’Amalgame qui continue son chemin. Et le FouKi, il arrive avec de l’attitude en masse et un entrain qui ne laisse pas indifférent. Et puis FouKi n’est pas tout de seul sur l’album, il est accompagné de QuietMike qui offre plusieurs productions surprenantes sur Zay.

Léo Fougères est un p’tit gars du Plateau, qui présente un son « Montréalais ». Montréalais dans le sens cosmopolite, dans le sens de métissé, mais aussi dans le sens de résolument québécois. Dans les trames de QuietMike, on entend des influences du rap de la vieille école, du trap des dernières années et du dancehall. Ce mélange sent les vapeurs du tabac qui fait rire. Parce que t’es gayé ou pas. Gayé pour égayé? C’est à tout de moins ce que le contexte semble indiquer.

FouKi se démarque de ses contemporains par son style de vocabulaire qui lui appartient. C’est rare au Québec de trouver des rappeurs qui ne font pas qu’absorber le parler du hip-hop américain. À ça FouKi répond par zay, gayé tout en restant métissé dans sa langue incorporant des anglicismes, mais avec une parcimonie intéressante. FouKi nous parle de ce que c’est être un jeune adulte, les amis, les amours, être cassé, fumer du pot et surtout rêver. Parce qu’une bonne partie de l’entrain qui se dégage de Zay provient de cet espoir vierge et beau qui sous-tend ses paroles.

FouKi n’est pas pour autant quelqu’un de bon-enfant qui a peur de s’aventurer dans des eaux boueuses. Il n’est pas seul à marcher dans le marais par moment sur Zay. Sur All Zay, Koriass débarque avec une chaudière de flèches qu’il distribue droite et gauche :

J’ai rien à câlicé du Rap Keb

T’as l’air commandité par Ardenne

– All Zay

Des piques vers Dead Obies? Samian?  En totu cas, Koriass est en grande forme et ça promet pour son nouvel album en septembre. Mais revenons à nos moutons.

FouKi possède un bon instinct pour les mélodies comme le démontre Makeup, le premier simple à paraître de l’album ou encore sur la vaporeuse Late Night. Il fait aussi appel aux amis qui viennent rapper sur Zay. Mike Shabb, Kevin Na$h, Jam et Vendou viennent tous rapper avec leur ami en laissant tomber quelques bonnes lignes au passage.

On peut dire : mission réussie pour FouKi qui arrive avec une bonne dose de rap de qualité sur Zay. C’est une nouvelle voix qui a sa propre personnalité. Il est difficile de dire exactement d’où viennent les inspirations du jeune homme, et ça, c’est assez rare surtout sur un premier album. C’est décidément un album à écouter.

 

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.