CCF 2017 : Halo Maud et Corridor - Le Canal Auditif

CCF 2017 : Halo Maud et Corridor

C’était très honnêtement le concert que j’attendais avec le plus d’anticipation. Depuis quelques mois je garde une oreille et un œil sur ce qui se passe du côté d’Halo Maud. Et puis, Corridor, c’est un peu une valeur sûre. Bref, j’arrivais avec des attentes assez hautes. Est-ce qu’elles ont été comblées? Oh que oui, et même dépassées.

Crédit photo : Shanti Loiselle

Du solide d’un bout à l’autre

Halo Maud a été franchement impressionnante sur scène. Devant un public plutôt clairsemé au Lion d’Or (public qui s’est rempli pendant la performance), elle a livré une performance où le psychédélisme tient une place de choix. Il est plaisant de se rendre compte à quel point le son de Maud est complet, enveloppant et puissant sur scène. Maud est une guitariste douée et elle a démontré ses habiletés à plusieurs occasions alors que les fins de chansons s’étiraient dans de merveilleux jams psychédéliques. En plus de nous livrer des chansons de son EP Du pouvoir paru un peu plus tôt cette année, elle a joué à mon plus grand étonnement (et plaisir), sa reprise de Revoir la mer d’Arlt. Elle a terminé sa performance avec Des bras toujours entourée de ses trois musiciens Stéphane, Jérôme et Olivier. On a déjà hâte de la revoir sur scène. Et d’écouter un album complet. Parce que c’est très intéressant.

Crédit Photo : Shanti Loiselle

Fuzz et plaisir

Corridor nous a habitués à des performances intéressantes et celle de vendredi soir ne faisait pas exception à la règle. Le quatuor était baigné dans les images lancées d’un projecteur alors qu’ils ont livré un bon mélange de chansons tirées de Supermercado et Le Voyage éternel. Coup d’épée a fait mouche dès les premiers instants, confirmant du même coup qu’on allait avoir beaucoup de plaisir pendant cette soirée. Corridor nous a aussi rapidement rappelé pourquoi ils sont l’un des groupes les plus excitants sur la scène locale. Son rock psychédélique mélodique nous a transportés alors que les chansons s’enchaînaient de manière fluide et naturelle. Pendant le concert, Maud est montée sur scène pour chanter une chanson en compagnie du groupe et même que le groupe a souhaité un joyeux anniversaire à Martin Blackburn (Jesuslesfilles). Ils ont même joué Oiseau, on cogne à la porte tirée d’Un magicien en toi, leur premier EP, paru en 2013. Le tout a terminé sur une bonne salve sonore qui nous a laissés heureux et repus.

Gallerie photo complète

Exprimez-vous!

*