Critiques

The City Gates

Collapse

  • Indépendant
  • 2013
  • 46 minutes
6,5

citygatesThe City Gates est une formation originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu et est composée de Max Winge (voix et guitare), François Marsan (guitare, claviers et piano), Karl Wingender (basse) et Justin Morneau (batterie et percussions), qui n’est assurément pas le joueur de baseball évoluant avec les Twins du Minnesota… Formée en 2008, la bande avait fait paraître deux maxis. The City Gates s’amène avec un premier long jeu: Collapse.

Eux-mêmes décrivent leur son comme étant un mélange d’indie-rock, de post-rock et de dream pop et ça ne fait aucun doute. On peut facilement voir l’influence de groupes tels que Death Cab For Cutie et The National. Si Collapse n’est pas sans failles, ce disque fait la démonstration que The City Gates crée un indie-rock simple, mais intelligent, accrocheur, mais pas racoleur, avec quelques atmosphères dignes de mention.

Certaines pièces laissent des traces, notamment l’énergique Indiana Rock qui, avec ses cuivres subtils qui viennent appuyer le refrain, permet à la chanson de prendre des dimensions de géant. Le tout est complété par une mélodie vocale accrocheuse et une guitare à la distorsion assumée. Que dire du bridge à la Bloc Party, avec seulement une guitare au début (et qui aurait pu sonner comme un pastiche) mais ils évitent le tout avec un brio hors pair. Du côté plus ambiant, on retrouve la sympathique On The Road dans laquelle la section rythmique est séduisante.

La formation nous offre une autre belle pièce aux saveurs indie avec Your Eyes où les mélodies vocales de Max Winge rappellent énormément celles de Ben Gibbard. La pièce-titre commence avec un simple carillon affublé d’une ambiance subtile, qui laisse la place totale au chanteur, qui est ensuite rejoint par le reste de la formation.

Bien que le groupe ne réinvente pas la roue, The City Gates offre un indie-rock accrocheur «made in Québec». Si c’est votre tasse de thé, mettez vos conduits auditifs là-dessus, vous pourriez ressortir de l’écoute avec un sourire.

En spectacle au CFC Bar (situé au 6388 St-Hubert à Montréal) avec A Silent Protest!, samedi le 17 août prochain.

Ma note : 6.5/10

The City Gates
Collapse
Indépendant
46 minutes

thecitygates.ca/

1 commentaire

  1. Val, le 2013-08-13 à 17:38

    Excellent album!!! J’adore!!! Plus on l’écoute, plus on l’apprécie.

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.