Critiques

Millimetrik

Lonely Lights

  • Chat Blanc Records / Coyote Records
  • 2014
  • 38 minutes
7,5

a2933909842_10Millimetrik, Pascal Asselin de sa véritable identité, est un compositeur de musique électronique et également le batteur du groupe Les Indiens. Asselin fait de la IDM (Intelligent Dance Music), ce qui veut dire qu’en plus de faire danser, il fait de la recherche musicale et sa musique contient aussi la qualité de pouvoir s’écouter à la maison quand vous recevez des amis à souper. Le DJ de Québec présente cette semaine son septième album.

De prime abord, si vous avez écouté Read Between The Rhymes, son excellent album de collaborations avec des rappeurs, dites-vous que Lonely Lights n’a absolument rien à voir avec celui-ci. Son nouvel opus est «purement Millimetrik» où celui-ci nous plonge dans les rues d’une mégapole inventée. D’ailleurs, le lancement de l’album se faisait sous forme de parcours initiatique dans la ville de Québec.

Lonely Lights est une trame sonore accompagnant la visite d’une ville étrangère ou encore une bonne façon de redécouvrir sous un nouveau jour une ville que vous connaissez. Cet endroit à visiter illustre bien le son qui règne sur l’album. Ca donne à la fois le goût de battre la cadence avec la tête que de contempler afin de constater l’immensité de la vie. Sur ce plan, Asselin ne s’est absolument pas fourvoyé.

Certaines pièces sont plus chargées, telles que la vaporeuse Métaphores-mégalopoles ou encore la dense Manitou City Limits. Alors que d’autres morceaux nous remémorent le penchant d’Asselin pour le hip-hop, comme la groovy Et si demain ne venait jamais. On retrouve aussi certains procédés prisés du hip-hop dans la pièce qui remporte la palme du titre le plus cool de l’année: Charles Tisseyre à Kowloon Walled City.

Asselin s’en tire drôlement bien avec Lonely Lights, qui constitue un excellent compagnon de fin de soirée, alors que vous rentrez chez vous dans la noirceur, à travers les rues de la ville; un disque qui s’agence également bien à un dimanche après-midi passé à lire un bon bouquin. C’est pour dire à quel point l’album est versatile. Un autre mandat réussi pour Millimetrik!

Ma note: 7.5/10

Millimetrik
Lonely Lights
Coyote/Chat Blanc Records
38 minutes

millimetrik.bandcamp.com/

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.