Critiques

A$AP MOB

COZY TAPES VOL. 1 : FRIENDS

  • RCA Records
  • 2016
  • 44 minutes
6

asap-mobLe dernier effort collectif d’A$AP date de 2012. Ils avaient alors fait paraître le mixtape, Lord Never Worries qui n’avait pas réussi à accoter le succès qu’A$AP Rocky reçoit en solo. En 2014, les rumeurs pointaient vers un nouvel album du collectif avant que le défunt A$AP Yams déclare que L.O.R.D. avait été envoyé dans les limbes en raison d’une nouvelle sortie de Rocky. Il faut dire qu’au sein de la formation, il est le centre et le noyau. Le seul autre à avoir une certaine reconnaissance est A$AP Ferg, l’une des figures de proue du Trap.

D’ailleurs, l’importance d’A$AP Rocky se fait sentir sur Cozy Tapes Vol.1 : Friends. On assiste à une démonstration de sa domination sur la bande. Cependant, on y retrouve aussi tous les côtés moins pertinents qui se sont effacés de sa musique en solo, les raccourcis faciles, les jurons trop présents et les images faibles. D’ailleurs Ferg, l’autre grosse pointure ne figure que sur une seule pièce. Par contre, on y retrouve beaucoup d’invités de marque.

Parmi les « friends » qui participent à la galette, il y a Wiz Khalifa et BJ The Chicago Kid sur Way Hii qui fait l’apologie de l’utilisation des substances qui ouvrent l’esprit par la force. Ça manque un peu d’originalité, mais A$AP Rocky démontre encore sa force narrative avec une ligne vocale nuancée et intelligemment tournée. Cependant, il se laisse souvent aller à la facilité, tout le contraire de la prose sur son dernier album, At. Long. Last. A$AP. L’autre invité de marque est Tyler, The Creator l’équivalent plus déjanté de la côte ouest à Rocky. De plus, on y retrouve Juicy J sur Yamborghini High qui rend hommage à leur ami Yams mort d’une overdose en 2015. L’importance de ce dernier est centrale puisqu’il est l’un des fondateurs du collectif qui aujourd’hui occupe une place de choix dans le paysage musical.

Outre ces collaborations, on retrouve dans le rayon des bons coups Young N***a Living qui compte sur une trame aussi efficace qu’accrocheuse. Par contre, Runner est une mauvaise copie de ce que Future fait, sans compter sur son génie mélodique. C’est assez ordinaire. London Town est une autre pièce qui manque un peu d’épices pour réellement laisser une trace.

Au final, Cozy Tapes Vol.1 : Friends ressemble plus à une autre publicité pour A$AP Rocky sans toutefois avoir la pertinence et la profondeur qu’il peut avoir en solo. Les sitedemo.cauctions sont tout de même intéressantes et même lorsqu’il est ordinaire Rocky est meilleur que la plupart des rappeurs. Cependant, ça manque de variété et de surprise pour le talent que possède la formation.

Ma note : 6/10

A$AP Mob
Cozy Tapes Vol.1 : Friends
RCA Records
44 minutes

http://www.asapmob.com/

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.