Concerts

Les Francouvertes soir 7 : Fria Moeras, Poulin, BIRMANI

C’est en ce premier jour du mois d’avril que se clôturait la session des préliminaires des Francouvertes avec cette dernière soirée placée sous le signe du rock! Au programme Fria Moeras, Poulin, BIRMANI ; trois groupes ou artistes qui savent manier les guitares saturées et les rythmes endiablés. Sans oublier une ouverture assurée par Philippe Brach, toujours aussi talentueux et inattendu!

Fria Moeras

On attaque donc cette dernière soirée de préliminaires avec l’auteure-compositrice-interprète originaire de Québec, Fria Moeras. Guitare en main et accompagnée de ses Bélugas, Jérémie Boudreau-Côté à la batterie et Mathieu Michaud à la basse, la chanteuse est à l’aise sur scène. On notera même un poisson collé à sa sangle de guitare pour souligner le 1er avril! Musicalement, le groupe distille un rock qui flirte avec le grunge et le garage assez entrainant et une voix qui fitte bien avec l’ensemble. Pour l’instant, on sent des compositions un peu jeune, surtout au niveau des arrangements (ça demanderait une guitare ou un clavier en plus) mais un très bon potentiel à venir. Nul doute que Fria Moeras et ses bélugas vont faire rocker la scène québécoise durant les prochaines années à venir.

Poulin

Poulin est largement connue pour son dynamisme sur scène. Certains la qualifie même de “bête de scène”. Et il est vrai que dès son arrivée sur scène celle-ci accapare toute l’attention du public. Entre jokes rapides et petites anecdotes amusantes, l’audience est ravie. Ce qui est plaisant c’est qu’elle prend le temps de raconter le propos et la genèse de la chanson à venir, et une mise en contexte est toujours bienvenue. Les chansons, parlons-en justement, un rock psyché / grunge très péchu avec des passages à la guitare digne d’une Hendrix rouquine. Petit bémol peut-être, des arrangements un peu brouillon parfois, mais où la maitrise de la voix rattrape bien l’ensemble! Pour preuve, la Saguenéenne d’origine atterrit directement en troisième place du classement.
Mention spéciale pour la minute de cri primal qui à fait rugir l’ensemble du Lion d’Or!

BIRMANI

La soirée se termine avec la formation de Montréal, BIRMAMI. Un groupe de boys bien métalleux avec cheveux longs, barbes et veste en jeans avec des badges! Ça promet! Dans son vidéo, le groupe explique qu’il aime sortir des chansons formatées radio. Et en effet, ils savent faire durer leurs pièces durant plusieurs minutes sans toutefois lasser en jouant sur les rythmes et les effets d’instruments. Beau travail! Un bon métal / desert-rock qui flirte parfois légèrement avec le progressif. On sent les heures de répétitions derrière pour être aussi “tight”, ainsi que les influences comme Motörhead ou Black Sabbath. Parfait pour les amateurs du genre. Un défaut? Aller plus loin dans le sale, faut que ça sonne crasseux cette musique là!

Ainsi donc voici comment s’est terminée la dernière soirée de préliminaires des Francouvertes au Lion d’Or et qui débouche sur classement définitif de ces phases éliminatoires :

  1. O.G.B.
  2. Thierry Larose
  3. Poulin
  4. P’tit Belliveau et les Grosses Coques
  5. David Campana, Shotto Guapo et Major
  6. Dear Denizen
  7. Comment Debord
  8. Anaïs Constantin
  9. Alex Burger

On se revoit les 15, 16 et 17 avril prochain pour les demi-finales!

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.