Concerts

Coup de cœur francophones 2019 : BIRMANI et Montréal Carnivores

Quatrième soir pour le festival Coup de cœur francophone. Alors que de nombreux couples se délectaient d’un plateau de sushi devant Tout le monde en parle, votre humble serviteur a bravé le froid, la nuit et les loups (bon peut-être que j’exagère un peu), pour aller assister au show de BIRMANI à l’Escogriffe, haut-lieu du rock s’il en est!

C’est dimanche soir et il est tard, mais pas mal d’amateurs de rock se sont donnés rendez-vous rue Saint-Denis pour fêter la fin du week-end comme il se doit. Avant que BIRMANI n’investisse la scène, c’est Montréal Carnivores qui se charge de faire chauffer les amplis. Le groupe propose un grunge lourd et intense assez sympa. On sent le groupe encore jeune qui n’a pas encore trouvé ses sonorités définitives, mais qui est assez prometteur. Il y a peut-être un peu de travail à faire au niveau du chant assuré par le batteur.

C’est maintenant au tour de BIRMANI d’investir la scène. Le groupe a prévu de jouer des pièces de son EP récemment sorti, dont la pièce Mes démons (me jouent de la crécelle) qui dure pas moins de 24 minutes! Soit le temps de faire Jarry/Lionel-Groulx sur la ligne orange (si bien évidemment aucun incident ne vient causer un ralentissement sur la ligne). Bref, la toune est bien exécutée avec des changements de rythmes et de mélodies, on est dans du bon stoner-prog et on ne voit pas le temps passé. La salle s’est remplie au fur et à mesure et le public commence à s’agiter pas mal en avant. Le groupe jouera de nombreuses pièces sans faillir, la technique est toujours au rendez-vous. Au final, une belle heure bien sympathique de bon rock distillé par le sympathique trio de BIRMANI. De quoi attaquer la semaine de bon pied!

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.