Chroniques

Top 25 EP 2018

À tous les mois, la chronique des EP à LP fait le tour de ce qui se fait comme mini-albums intéressants. En 2018, l’offre a explosé et ça se fait ressentir dans la grande qualité de la liste. Voici 25 EP qui ont marqué l’année 2018.

25. Failure – In the Future / Your Body Will Be / The Furtest Thing / From Your Mind

Quatre EP. Rien de moins. Failure a fait paraître quatre EP cette année, qui une fois rassemblés, s’interconnectent pour créer un seul album. Ceci étant dit, chacun a sa propre personnalité et ça vaut la peine d’aller faire un petit tour de ce côté.

 

24. Jessie Reyez – Being Human in Public

Jessie Reyez était, il n’y pas si longtemps encore, une chanteuse normale qui rêvait de réussir dans son métier. Puis, tout a explosé : sa chanson Figures en 2016. Depuis, son intimité s’est retrouvée d’une certaine manière lancée dans l’arène publique. C’est un peu de ça et de la vie qu’elle nous parle sur Being Human in Public.

 

23. Converge – Beautiful Ruin

The Dusk in Us était un album magnifique qui avait raflé la première place du top de fin d’année des collaborateurs en 2017. Voici que le groupe nous relance avec des pièces issues des mêmes sessions d’enregistrements. C’est encore une fois très bon.

 

22. Iglooghost – Clear Tamei / Steel Mogu

Deux EP avec une couleur différente, l’un plus mélodieux et entraînant : Clear Tamei. On y trouve quelques pièces bien efficaces qui donnent envie de danser. Sur le deuxième, Steel Mogu, c’est le côté plus abstrait et instrumental qui prend le dessus. Moins dansant, certes, mais certainement très intéressant.

 

21. Zen Bamboo – Volume 3 et 4

Les jeunes hommes de Zen Bamboo ont lancé deux EP de nouveau cette année. Le premier, Carrière solo, met de l’avant des compositions où Simon Larose est placé à l’avant. Alors que ça pourrait sembler un peu bizarre, la pochette où tous les membres sont présents sauf lui en dit long sur l’état d’esprit du quatuor. Puis, Retour aux sources porte très bien son nom alors que la formation revient avec ses guitares bruyantes et un rock qui fait la part des choses entre les gros riffs et les mots évocateurs.

 

20. Nick Cave & the Bad Seeds – Distant Sky – Live In Copenhagen

Nick Cave est un monument musical. Rares sont les auteurs-compositeurs-interprètes avec autant de profondeur d’âme et d’habileté à la livrer. Nick Cave est un phénomène en spectacle et cet EP enregistré lors d’un passage à Copenhague vaut franchement le détour. Et ce n’est pas juste moi qui le dis, c’est aussi l’ami Philippe Beauchemin.

 

19. Beat Market – All Good

All Good porte bien son nom, parce qu’il n’y a pas de pièces nulles sur l’EP. Beat Market offre une collection de chanson généralement dans les eaux de ce à quoi ils nous ont habitués. Par contre, il nous catapulte aussi un solide tube sur lequel KNLO fait aller sa magie. L’alliage du duo et du rappeur de Québec fait des flammèches et c’est résolument de la Chaude chaleur.

 

18. Garnotte – EP 1

J’aime quand les gens refusent de laisser tomber dans l’oubli un genre musical. Le rock progressif a connu de meilleurs jours et n’a plus tout à fait la cote. Mais Garnotte persiste et signe. Et ça fonctionne à merveille. Leur proposition artistique est fraîche et jette les bases d’un son qui devrait se développer en quelque chose d’unique. Un groupe à surveiller de près.

 

17. Nana Adjoa – A Tale so Familiar

La chanteuse néerlandaise Nana Adjoa est une belle découverte faite cette année grâce à son EP Down at the Roots pt. 2. Par contre, c’est avec A Tale so Familiar qu’elle a frappé le plus fort. Avec sa voix soul incarnée et parfois délicate, Adjoa trouve le moyen d’émouvoir. C’est particulièrement vrai sur la magnifique Simmer Down.

 

16. Gaël Faye – Des fleurs

L’auteur et rappeur Gaël Faye reste dans la thématique de la flore pour ce deuxième EP. Après avoir marqué des points avec Rythmes et botanique, il rapplique avec Des fleurs où on trouve un duo avec Flavia Coehlo intitulé Balade brésilienne qui vous transportera rapidement sous des cieux bleus où la chaleur est dense et la brise océanique vous fouette le visage. Faye est bon avec les mots et c’est avec une certaine impatience qu’on espère un album!

Pages 1 | 2 | 3

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.