Chroniques

Marie-Gold : avec les yeux du cœur

Non non, il n’y aura pas de slow quétaine sur le prochain EP de Marie-Gold. Par contre, il y aura du R&B-trap.

Marie-Gold s’apprête à lancer son nouvel EP : Règle deux. Celui-ci arrive près d’un an après la sortie de son premier album : Règle d’Or. Mais cette fois-ci, le chemin est très différent. Tout d’abord, la jeune rappeuse n’a fait appel qu’à un seul beatmaker : Rhys Lopez, un compositeur de Colombie-Britannique. « J’ai écouté ses tracks et je me suis mis à écrire tout de suite sur 5 d’elles. Ce n’était pas dans le même ton que l’album, mais j’avais déjà en tête l’idée de faire un EP qui s’appellerait Règle deux. Mon premier album était plus expérimental, mais là je voulais qu’il y ait une unité sonore. »

Pour retravailler les trames que Lopez lui envoyait, Marie-Gold a mis la main à la pâte. Il faut dire que du temps de Bad Nylon, elle était souvent l’idéatrice derrière la musique. En plus de faire aller sa magie, elle a fait appel à des musiciens ici et là. C’est ainsi qu’on retrouve Félix Petit (FELP, Oblique, Les Louanges) sur Go-Getter. Son ingénieur de son, Igor Dubois, a aussi une importance capitale dans le résultat final.

Le changement de direction pour un R&B-trap bien assumé s’est fait naturellement. Si l’album tournait autour des rimes et de la capacité de Marie-Gold à nous décrire une situation, cette fois-ci on la voit se tourner vers les mélodies pop. « Je trouve que ça ressemble à Impatiente qui était sur l’album. Je me suis rendu compte que je voulais faire quelque chose de plus pop et plus structuré. Je voulais faire des verses solides avec des flows catchys. »

Double vie

Non, ce n’est pas non plus le moment où Marie-Gold nous confesse son amour de Richard Séguin. Marie-Gold n’est pas uniquement une rappeuse, mais elle poursuit des études en génie physique. Dans le cadre de ses études, elle est allée suivre un stage au Mexique « 5 mois avant que ça devienne la mode… » Comme elle n’est rentrée au Québec que le 6 janvier, une partie de l’EP a été enregistré dans un petit studio qu’elle a déniché à Majahual où elle faisait son stage.

J’ai trouvé cet EXCELLENT vidéo qui nous montre Majahual sous toutes ces coutures. Question de vous faire rêver un peu au soleil mexicain.

En temps normal, le BAC est déjà d’une durée de 5 ans. Imaginez jongler avec une carrière musicale en même temps! Ces deux vies allument Marie-Gold et ça l’encourage à penser aux projets à moyen et long terme: « Je trouve ça génial de penser que dans deux ans, j’aurai deux albums dans mes poches et une formation en science qui va me permettre de participer à plein de projets. »

Le cœur devient moins lourd…

« Ben… mon inspiration est en train de marcher dans l’appart ». Dans les pièces qui sont au menu du EP, les relations sont centrales, qu’elles soient amoureuses ou amicales. « C’est bizarre que ce soit la première fois que je parle d’amour, même si c’est ZE thème. » Sur cet EP, c’est la première fois que Marie-Gold se mouille dans les relations amoureuses. Il n’y a pas que ça. Elle fait aussi une déclaration d’amour à deux de ses amies. Avec la pandémie, la jeune femme a réalisé (comme un peu nous tous) l’importance des relations intimes, les plus proches d’elle. C’est ce qui transpire sur Règle Deux.

Règle deux sera disponible sur toutes les plateformes d’écoute en ligne le 5 février.
Pour plus d’information, visitez son site web.

*Cet article a été rédigé en collaboration avec la COOP Les Faux-Monnayeurs.

Crédit photo: Simon Barette

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.