Chroniques

Les EP à LP de juin 2018

Ariane Zita – J’espère que tu vas mieux

Ariane Zita lance un nouvel EP, deux ans et demi après Oui, mais non. Toujours dans la même lignée, une pop où le piano tient une place importante, elle se campe dans un registre mélancolique, mais pas mélodramatique. Dans la lignée Coeur de Pirate, Zita se lance aussi dans des pièces un peu plus rythmées comme l’efficace pièce-titre ou encore la mélodieuse Larmes salées.

Mazzy Star – Still EP

Still est arrivé un peu comme une surprise. Tout d’abord, parce que c’est la première collection de chanson de Mazzy Star depuis l’album Seasons of Your Day paru en 2013, qui était lui-même un premier album en un peu plus de 15 ans. Ensuite, parce que c’est la première sortie depuis la mort du batteur original du groupe : Keith Mitchell. Cette collection de chanson est aussi particulière par sa composition. That Way Again est une chanson que la formation jouait en concert depuis 1994 alors que Quiet, the Winter Harbour a aussi été joué depuis le début des années 2000 en concert. Puis, on y retrouve une nouvelle version de So Tonight that I Might See, la chanson-titre de leur album du même nom. Finalement, Still est le seul titre complètement inédit de la collection.

The Brooks – Freewheelin’ Walking

The Brooks lance un nouvel EP juste à temps pour l’été. Le groupe arrive avec Freewheelin’ Walking qui est rempli de groove qui donne envie de se faire aller le popotin. Where the Party At est une parfaite trame pour accompagner ton samedi soir alors que Live Free est une pièce rythmée doublée de cuivres magnifiques pendant que Prater couche là-dessus une bonne dose de soul magnifique. Le refrain est intoxicant et les harmonies vocales à point. The Brooks est le genre de groupe sur qui on peut compter à tous coups.

Foxtrott – Meditations I

Marie-Hélène Delorme est de retour avec un EP de trois chansons intitulé Meditations I. C’est avec des chansons mettant de l’avant des sonorités intéressantes et des percussions frappantes que s’impose le mini album. Le travail percussif est franchement réussi sur les trois pièces. Foxtrott n’est pas en reste côté mélodies vocales non plus. Elle conserve le ton de son travail précédent, mais elle s’affirme un peu plus sur cet EP. Sa voix prend plus de place et le résultat est convaincant. Where Love Abounds est le titre qui se démarque par sa trame plus audacieuse. Ça fait même penser au tout début à Arca!

Nana Adjoa – Down at the Root Pt. 2

La néerlandaise Nana Adjoa lance la deuxième partie de Down at the Root, environ un an après la première. Celle-ci est douée pour les mélodies et rapidement on tombe sous le charme de la voix marquante de la jeune femme. C’est particulièrement frappant sur Part of It où elle se permet d’y aller à fond. Entre jazz, blues et pop, elle sait doser pour arriver à un résultat très intéressant et des mélodies vocales efficaces.

Pages 1 | 2

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.