Chroniques

Les EP à LP de juin 2018

Un bon mélange éclectique qui passe du post-punk à la pop expérimentale d’artistes québécois aussi bien qu’étrangers. Du beau et bon pour tous les goûts.

 

Protomartyr – Consolation E.P.

Protomartyr a déjà collaboré avec R. Ring par le passé. En 2015, les deux groupes avaient travaillé sur un split A Half of Seven. Trois ans plus tard, le groupe a réinvité la chanteuse du groupe, Kelley Deal, à collaborer sur 2 chansons, Wheel of Fortune et You Always Win, alors que Mike Montgomery a participé à l’enregistrement de l’EP. C’est le plaisir et l’envie de créer ensemble qui réunit tout ce beau monde et ça paraît sur le résultat final. Il s’agit de 4 chansons très intéressantes qui rejoignent le répertoire de grande qualité de Protomartyr!

Tierra Whack – Whack World

Tierra Whack lance une bombe de 15 chansons qui dure 15 minutes au total. C’est aussi surprenant. Whack World est une enfilade de mélodies puissantes qui rappellent par moment SZA et par moment se font beaucoup plus rappées. C’est presque frustrant que les pièces ne se continuent pas, mais chacune est suivie d’un autre coup de circuit. Ce n’est pas fait par erreur, c’est l’angle que se donne Whack pour cet EP qui est une carte de visite dans l’univers totalement incroyable de la jeune femme. On entendra beaucoup parler de Tierre Whack dans les prochains mois, soyez-en assuré. Et comme si ce n’était pas assez, le tout est accompagné d’un visuel dément.

Alex Burger – À’ment donné

Anciennement le chanteur de Caltâr-Bateau, Alex Burger arrive avec son premier EP alors qu’il est toujours en lice dans la compétition du Festival de la chanson de Granby. À’men donné est une belle petite galette de pop-rock champ gauche sur laquelle on dirait que Burger se révèle pour vrai. On retrouve presque tous ses compatriotes de Caltâr-Bateau autour de lui et même David Marchand (zouz). L’EP se lance dans quelques directions, entre le country rock de Pays Chauds, la pop déjanté de la pièce-titre et Mauvais sort ainsi que le blues qui est présent un peu partout.  C’est une première aventure solo très réussie pour le jeune homme.

Vendou – Exotique

Vendou a déjà fait paraître Doux Or Die en mars dernier. Le membre de l’Amalgame revient rapidement avec Exotique, un EP hyper intéressant. Doux or Die montrait à quel point il est solide derrière le micro. Voici qu’Exotique arrive avec une tonne de bonnes mélodies et des trames impeccables. On y retrouve une collaboration avec son bon ami FouKi sur Debout, des rimes intelligentes et amusantes sur Zebda et de la puissance à revendre sur With Me. Très intéressant cet EP.

Embo/phlébite – EP.un

Embo/phlébite est le projet de Raphaël Léveillé sur lequel il est très bien entouré. Nous vous en avons déjà parlé lors de l’écoute de l’album au début du mois. C’est décidément un Ep intéressant dans la lignée des groupes lo-fi aux tangentes post-punk de la scène montréalaise. C’est marginal, sans contredit, et ça vaut entièrement le détour.

Pages 1 | 2

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.