Chroniques

Les EP à LP de novembre 2022

C’est plutôt rock ce mois-ci. On y retrouve un groupe légendaire, des nouveaux venus et un retour qui me fait franchement plaisir.

Halo Maud — Pesnopoïka

Pesnopoïka est le titre qu’on donne à une femme qui chante en solo dans des événements pour fêter les moissons ou pour les récoltes. Ici, c’est Halo Maud qui revient comme un printemps en novembre avec une chanson d’amour et trois autres titres qui l’entoure. C’est un retour pour Halo Maud qui avait lancé son excellent premier album Je suis une île en 2018. Elle nous fait un peu un cadeau de Noël avant le temps.

Voïvod — Ultraman

Voïvod n’ont plus rien à prouver à personne, ce qui leur donne tout le loisir de s’amuser. C’est ce qui se passe ici sur cet EP en hommage à Ultraman, cette série animée des années 60. Le groupe reprend la pièce-titre en japonais, en français et en anglais en plus de nous livrer deux versions live de pièces : Overreaction de Killing Technology en 1987 et la pièce éponyme du groupe de l’album War and Pain en 1984.

Rouge Pompier — Re-Neve Campbell

C’est vraiment intéressant comment cet EP est venu au monde. Rouge Pompier, lorsqu’il est temps de construire ses albums, demande aux fans de choisir les pièces qui s’y retrouvent. Avec Re-Neve Campbell, le groupe sort 5 chansons des boules à mites (depuis 2012) qu’ils auraient aimé voir sur les albums. En toute franchise, il faut le dire, Rouge Pompier choisi bien!

Blacklisters — Leisure Centre

Blacklisters est de retour avec un EP, deux ans après la sortie de Fantastic Man. Fidèle à leur habitude, le groupe est bruyant et totalement en dehors des sentiers battus. Il vient avec le son de Blacklisters un sentiment de grande liberté et ça se poursuit sur Leisure Centre. Évidemment, vient aussi une certaine critique de notre façon de vivre à travers la consommation.

Luis Clavis — Échos d’une vie distante : volume 2

Un deuxième EP en deux ans pour Luis Clavis qui se présente ici en solo. Il faut le dire, il y a quelque chose qui se passe sur ce deuxième volume. Muse moderne est une solide pièce avec un bon groove, mais la star de l’EP reste la magnifique Prochain épilogue. Tout, des paroles à la minutie de l’enregistrement, est réussi. La proposition en solo du membre de Valaire et Qualité Motel est en train de se transformer et j’aime où ça se dirige.

Pages 1 | 2