Actualités

7 concerts à ne pas manquer à Mutek Montréal 2021

Cette année, Mutek propose de nombreux concerts qui se concentrent sur le talent d’ici. Et c’est fou de voir tous les projets éclatés qui se développent dans notre ville. Voici notre choix de 7 concerts à ne pas manquer au cours de l’édition 2021 de Mutek Montréal.

Play 1 — Myriam Boucher et Kathy Hinde / Mathieu Arsenault et Charles-André Coderre

24 août / 18h / Cinquième salle de la Place des Arts / Billets

Myriam Boucher est une habituée de Mutek avec raison! La talentueuse artiste propose toujours des performances qui se refusent à la catégorisation. Cette fois-ci, c’est le résultat d’une résidence de création pendant Mutek 2018 qu’elle présentera en compagnie de Kathy Hinde. Littoral aborde la montée des eaux à travers des données scientifiques sur l’érosion des côtes et les changements climatiques. Le tout est traité à travers un mélange d’art visuel, de son et de lumière.

Mathieu Arsenault qu’on a connu avec son projet Technical Kidman use de ses synthétiseurs en relation organique avec les projections 16mm en temps réel de Charles-André Coderre. La lumière est captée des projections pour être transformée en son à travers les synthétiseurs. Le résultat est une danse surprenante entre les deux médiums.

Crédit : Maxyme G. Delisle

Satosphère 1 et 2 — Beats

24 et 25 août / 20h / SAT / Billets

Beats, c’est le projet collectif d’Hamie Robitaille, Molly Siboulet-Ryan, Yuki Berthiaume (IDALG, Jesuslesfilles), Stefania Skoryna et Ganesh Baron Aloir. Pour ce projet, un stéthoscope et un bâton connecté captent de l’information de mouvements dansés sur scène qui vont influencer le son et l’image. Les frontières entre les arts en sont ainsi de moins en moins claires.

Play 6 — ALMA / Thisquietarmy X Philippe Léonard

26 août / 21h30 / Cinquième salle de la Place des Arts / Billets

Marc-André Cossette et Alexandre Saunier sont ALMA. Ensemble, le duo s’interroge sur l’effet des relations numériques sur nos vies avec Fragments: The Shape of Things. Ils posent des questions assez cruciales en 2021 comme : « comment les systèmes de traitement d’information automatisés impactent-ils la perception des relations sociales et des conflits globaux, notamment au niveau de leur anonymisation et esthétisation ? » C’est un spectacle qui certainement soulèvera des réflexions importantes, à la fois d’un point de vue personnel et citoyen.

Thisquietarmy fait équipe avec le VJ Philippe Léonard et ensemble, ils recréent la tragédie du MSC Zoe qui a perdu 290 conteneurs en mer. Fait inusité, pour cette création Thisquietarmy laisse de côté ses guitares pour utiliser des synthétiseurs et des échantillons de musique industrielle.

Play 7 — Nick Schofield / Ida Toninato & Pierre-Luc Lecours

27 août / 18h / Cinquième salle de la Place des Arts / Billets

Nick Schofield présente sa plus récente création : Glass Gallery. Dans celle-ci, il mélange musique ambiante, musique environnementale et new age à travers le prisme d’un Prophet-600. Ça attise certainement la curiosité!

Pourquoi s’arrêter à une première mondiale dans la soirée? Ida Toninato et Pierre-Luc Lecours viennent présenter le fruit de leur résidence de création au centre Avatar de Québec. Sur scène, on retrouvera un saxophone baryton, une guitare électrique, un synthétiseur et deux écrans. La conversation entre les deux écrans se fait aussi à travers la musique et le tout donne un résultat qu’on promet énergétique.

Crédit : Caroline Désilets

Play 8 — Charbonneau & Amato / Matthew Cardinal & Stephanie Kuse

27 août / 21h30 / Cinquième salle de la Place des Arts / Billets

Charbonneau/Amato c’est le 2/3 de Torngat qui se retrouve sur scène pour présenter l’œuvre Synth Works Vol.2. Les deux musiciens très actifs sur la scène musicale montréalaise avec notamment Avec pas d’casque, Timber Timbre et le Bell Orchestre ne sont jamais en manque de créativité. En plus de tout ça, leur performance sera accompagnée de projections créées par Joël Vaudreuil d’Avec pas d’casque.

Matthew Cardinal, un artiste canadien d’Amiskwaciy (Edmonton), vient présenter son premier album Asterisms. Pour l’occasion, il sera accompagné des créations visuelles de Stephanie Kuse.

Nocturne 3 — Pheek & Iregui / JOYFULTALK / Hildegard / All Is Well

29 août / 22h / MTELUS / Billets

Danile Iregui place un énorme miroir noir derrière Pheek pendant que celui-ci joue. Le miroir est aussi muni d’un système qui lui permet de vibrer au fil des notes. Le tout a pour but de montrer la fragilité de la création artistique.

JOYFULTALK présentera sa dernière création : A Seperation of Being. L’album mélange polyrythmie, minimalisme et des cordes qui donnent un peu de chaleur à l’ensemble. Ce sera certainement intéressant de voir ce que ça donne sur scène.

Crédit : Jetro Emilcar

Hildegard est le duo de deux musiciennes montréalaises accomplies : Ouri et Helena Deland. La paire a lancé son premier album et si vous avez manqué leur prestation à Santa Teresa, ce sera l’occasion de vous reprendre!

All Is Well est le pseudonyme de Fred Everything (lui-même le pseudonyme de Frédéric Blais) pour son nouvel album : A Break in Time. Ce DJ de deep house s’est lancé dans une œuvre ambient pendant le confinement et en est sorti un album qu’il viendra présenter sur scène au MTELUS!

Crédit : Mutek / Bruno Destombes

Satosphère 7 et 8 — Le désert mauve

31 août et 1er septembre / 20h / SAT / Billets

Gabrielle HB et Charline Dally (Le désert mauve) se sont inspirées de la géologie, la science-fiction et des archives de documentaires pour créer corps minéral. La paire fait le lien entre la mémoire géologique et celle humaine qui au fil des ans s’imbrique dans des cellules puis se désintègre. Il est dit dans la description du spectacle : « L’œuvre nous invite à appréhender ces processus avec attention et empathie afin de considérer leur lenteur comme un moyen de guérir les fractures les plus profondes. » Comme dirais Charles Tisseyre : fascinant!

Mutek 2021 a lieu du 20 août au 5 septembre et présente même une programmation gratuite sur le parterre de la Place des festivals du 24 au 29 août.

Pour consulter toute la programmation.

Bon festival!

Crédit photo: Maxyme G. Delisle / Caroline Désilet / Bruno Destombes