Actualités

5 jeunes talents à ne pas manquer à LVL UP!

****** MISE À JOUR *******L’événement LVL UP à dû être annulé. Cliquez ici pour en savoir plus

On vous présente Emma Beko, Shreez, Maky Lavender, Raccoon ainsi que le collectif 5sang14, composé de Random, White-B, Capitaine Gaza, MB et Lost. Ils et elles seront tous et toutes en spectacle au festival LVL UP! Lab numérique et musique, à Laval.

Du 16 au 19 septembre 2021, on vous invite à découvrir nos étoiles montantes du hip-hop et les meilleures
prises du rap d’ici. Le festival LVL UP! Lab numérique et musique a lieu dans le cadre du Village Laval, un gros projet multidisciplinaire mis sur pied par la bande de [co]motion pour promouvoir les talents de sa région.

Les concerts auront lieu dans le quadrilatère Montmorency. En fait, c’est dans le stationnement du collège du même nom, tout près de la station de métro terminale de la ligne orange! En août, le Village Laval hébergeait le festival
diversifié Mosaïque, puis présente actuellement une programmation grand public jusqu’au 11 septembre.

VL UP! Lab numérique et musique, quant à lui, est un festival de musique hip-hop qui se concentre aussi sur des prestations de VJs et des expositions et des prestations d’art numérique et interactif.

Les présentations étant faites, passons aux choses sérieuses. Voici nos 5 coups de coeur à LVL UP! Lab numérique et musique.

EMMA BEKO

Née à Budapest, Emma Beko est d’origine péruvienne et passe son adolescence à New York. Les premiers pas de la chanteuse et rappeuse se sont faits auprès de son duo Heartstreets qu’elle a débuté il y a près de 10 ans avec la toute aussi talentueuse artiste Laroie (Gabrielle Godon). Emma Beko, qui chante en anglais telle une Amy Winehouse ou Erykah Badu, se démarque de ses semblables grâce à une proposition musicale douce et étoffée. En fait, son style ne se campe nulle part sur le trap, le hip-hop ou le R&B, mais bien quelque part à l’orée de ces trois genres. Beko lançait un premier EP indépendant intitulé Blue au tout début de 2021. Dernièrement, on a pu la voir sur les scènes du FME et du Festival de la Poutine de Drummondville.

Billets : Samedi 18 septembre, scène extérieure, 10$.

Shreez

Shreez, c’est le nom sur toutes les lèvres. Lavallois born and raise, Shawn Volcy de son vrai nom fait littéralement sauter le trap/drill montréalais depuis quelques années déjà. Le poulain de Canicule Records enchaîne les vidéoclips à plusieurs centaines de milliers de vues sur sa chaîne YouTube. D’ailleurs, il remportait hier le Prix SOCAN dans la catégorie Hip-Hop/Rap, marchant dans les pas d’Alaclair Ensemble, Koriass et Souldia. Selon Philippe Renaud du quotidien Le Devoir, qui revient tout juste du concert de Shreez au FME, « [sa] performance au micro est sans reproche ».

Billets : Jeudi 16 septembre, scène extérieure, 10$

Maky Lavender

Sans farce, le spectacle de Maky Lavender est un must. Sur disque, ça s’écoute hyper bien, mais en show, c’est une explosion de genres, de talent et d’énergie. En formule full-band avec une choriste soul, la proposition musicale live de Lavender passe par du jazz, du métal, du hip-hop, de l’électro-pop et du funk ! Un rappeur généreux de sa personne, sympathique, bon enfant comme Maky Lavender, il faut courir voir ça. Que vous connaissiez ou pas son oeuvre rendu là, vous aurez envie de monter sur scène avec lui. Découvrez son tout dernier LP, On est là.

Billets : Samedi 18 septembre, scène extérieure, 10$.

Raccoon

Il s’est rendu en finale de la première saison de la compétition de rap francophone télévisée La fin des faibles à Télé-Québec. Il a été sacré première Révélation Rap de Radio-Canada en mai 2020. Il a sorti un savoureux album la même année. De beaux accomplissements pour Raccoon, l’aléa du rappeur montréalais Shamyr Daléus-Louis. Son style hip-hop contemporain bien décontracté n’empêche pas pour autant le mordant des paroles dénonciatrices de Raccoon. Pour preuve, écoutez l’un de ses derniers morceaux à la prose déconcertante, Victime. Voici un nom que vous n’oublierez pas de si tôt.

Billets : Vendredi 17 septembre, scène extérieure, 10$.

5sang14

Bon le terme « jeune talent » ne s’applique peut-être pas ici, mais on ne pouvait pas passer à côté d’une prestation de ce collectif montréalais. Jamais dans l’histoire du rap québécois, un groupe indépendant non signé en maison de disques a atteint un tel niveau de popularité. 5sang14 est formé des rappeurs Random et son frère White-B, Capitaine Gaza, MB et Lost. Que ce soit en projet solo, en duo ou les cinq ensemble, les liens qui tissent serrés la bande de 5sang14 ont sûrement été forgés dans le feu du Mont-Royal à l’enfance tant ils sont forts. Musicalement, on est dans le gangsta rap sans contredit. Des voitures Ferrari, du Louis Vutton, les chaussures dernier cri, les bouteilles de mousseux : rien n’est trop beau pour 5sang14.

Billets : Jeudi 16 septembre, scène extérieure, 10$