Concerts

La fin des faibles : semaine #4 (la finale)

Après quatre semaines de féroce compétition, le temps de la finale est arrivé pour La fin des faibles. Le point d’exclamation se tenait sur deux épisodes, lundi et mercredi. Les cinq rappeurs qui bataillaient donc pour la victoire étaient Raccoon, Woodman, LeMind, J.A.M. et Monk.e. Une nouvelle épreuve connue par les habitués de End of the Weak faisait d’ailleurs son apparition : MC VS DJ. Alors, qui a été sacré grand gagnant de cette première édition?

Tout d’abord, l’émission de lundi a débuté avec une performance de nos trois juges, Koriass, Sarahmée et Souldia. Ils ont interprété une pièce inédite en Épitaphe, du gros rap sans refrain. Par la suite, la compétition s’est lancée avec la nouvelle épreuve. Dans celle-ci, le rappeur affronte DJ Killa-Jewel. Celui-ci tente alors d’adapter son flow sur trois différentes pistes sonores que la DJ lui propose. Monk.e et J.A.M. ont su tirer leur épingle du jeu de cette épreuve.

Par la suite, on avait droit aux bonnes vieilles épreuves auxquelles nous étions habitués, mais avec quelques petits changements. L’impro se faisait désormais à l’aide de cinq mots plutôt que trois objets et les participants avaient plus de temps pour leur a cappella.

Lundi, Raccoon a encore prouvé que sa mine est impeccable lors de l’a cappella. Pour sa part, Woodman a été fiable à son habitude avec son humour, ses punchlines, mais un côté un peu plus personnel. En fin d’émission, LeMind est arrivé avec des moments de flows incroyables, mais manquant un peu d’articulation par moments.

Mercredi, l’émission a commencé par une performance de FouKi et QuietMike qui nous ont offert la pièce Bijou. Par la suite, J.A.M. est arrivé avec de gros flows et une puissante arrogance. Il a été encore une fois fidèle à son habitude. Le dernier, et non le moindre, Monk.e, s’est présenté avec de très grosses lignes et une présence scénique impeccable. Bref, la lutte était chaude et le cercle allait aider nos juges à faire leur choix. Les trois meilleurs lors de cette épreuve ont été Monk.e, J.A.M. et LeMind.

Au final, la victoire a été accordée à J.A.M. grâce à sa hargne et sa constance. Je crois que la victoire aurait pu aller vers Monk.e, mais que les juges ont été grandement impressionnés par le jeune rappeur qui était moins connu. Bref, félicitations à J.A.M., bonne chance aux Francouvertes et en espérant une saison deux pour La fin des faibles!

Pour visionner les épisodes de cette première saison, rendez-vous sur la page vidéo de Télé-Québec.

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.