Actualités

24e édition du prix Félix-Leclerc de la chanson : dévoilement des gagnants

C’est jeudi le 20 juin dernier à la salle Stevie Wonder de la Maison du Festival qu’avait lieu la remise du volet québécois du prix Félix-Leclerc de la chanson 2019. Soulignant au passage la 24e édition du prix et la 31e édition des Francos de Montréal, c’est Vincent Roberge, alias Les Louages, qui en est sorti grand vainqueur. Du côté français, c’est Cléa Vincent qui a remporté le précieux prix lors de la 35e édition des Francos de La Rochelle.

Sacré pour son style élargi et son côté créatif de jeune artiste-producteur hors du commun, Les Louanges succède à de gros noms de l’industrie québécoise contemporaine comme Hubert Lenoir (2018), Klô Pelgag (2017) et Safia Nolin (2016). Choisi parmi 10 noms qui font de plus en plus jaser dont FouKi, Lydia Képinski et Émile Bilodeau, celui qui est plus fort de son premier album La nuit est une panthère, se voit donner une belle visibilité, en plus de bien belles bourses pour ses projets futurs. Portée par cette dernière réalisation à la sonorité chillwave aux teintes R&B, hip-hop et jazz, Vincent Roberge a charmé les juges et les auditeurs de belle de façon, effaçant tout doute face à sa montée en flèche. Celui qui se retrouvera en première partie d’Aloïse Sauvage pour 5 spectacles au fameux Transmusicales de Rennes trace la voie et inspire ses prochains vers la route du succès.  

Victoire française bien méritée 

De l’autre côté de l’Atlantique, c’est Cléa Vincent qui a été la plus convaincante. Succédant à Foé (2018), Juliette Armanet (2017) et NORD (2016), celle qui porte le panache d’une nouvelle vague de french pop a su s’immiscer au sommet grâce à un style inspirant et passionné, une voix suave et des textes accrocheurs. Il n’y a pas de débat, celle qui est en tournée pour présenter sa dernière réalisation Nuits sans sommeil sait ce qu’il faut pour attirer l’attention et se donner une place de choix.

Un prix qui porte de belles intentions

Rappelons-le, le prix Félix-Leclerc de la chanson vise plusieurs choses, entre autres de stimuler et promouvoir la réussite des jeunes auteurs-compositeurs-interprètes. C’est également une vitrine fort intéressante pour diffuser la production de la musique francophone à travers le monde. C’est finalement une chance pour les deux sélectionnés de se faire connaître dans le festival de l’autre, alors que Les Louanges participera à la 36e édition des Francos de La Rochelle. Quant à elle, Cléa Vincent participera à la 32e édition des Francos de Montréal.  

Ça promet pour les années à venir, alors que les talents francophones ne cessent d’émerger et prendre une place considérable sur la scène musicale.

Pour plus d’information sur les finalistes du Québec ou pour toute information concernant le festival Montréal, c’est ici que ça se passe.

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.