Actualités

10 perles cachées de la programmation du FEQ 2018

 

Dany Placard

Dany Placard a un long parcours et il ratisse la province depuis plusieurs années. Malgré ses compositions de grande qualité, ses textes intéressants et son esthétique sonore bien travaillée, il est trop peu connu. ET ÇA NOUS FÂCHE. C’est dit. On vous conseille fortement Dany Placard pour son dernier album, Full Face, où le rock se fait un peu plus présent. On y retrouve toujours la même qualité de texte qui aborde des thèmes comme la dépression, l’amour, la difficulté à communiquer et plein d’autres avec une authenticité désarmante. Bref, ça vaut le détour.

Dany Placard sur la scène Fibe le 10 juillet à 18 h 30.

Pale Grey

Pale Grey est un groupe belge de la famille Jaune Orange d’où nous proviennent de nombreux groupes intéressants dont The Feather, Dan San et The Scrap Dealers. Le trio fait dans l’indie-pop à l’américaine avec des influences hip-hop et R&B. Waves, leur nouvel album, est paru au printemps et a été bien reçu de la critique. On pense parfois à Alt-J, parfois à Radiohead, mais toujours avec la personnalité de Pale Grey à l’avant-plan.

Pale Grey joue sur la scène Fibe le 11 juillet à 18 h 30 et sur la scène Hydro-Québec le 12 juillet à 18 h.

Make-Overs

Les Make-Overs proviennent d’Afrique du Sud et cet été, ils seront au Québec et au Canada pour conquérir le continent. Le duo DIY fait dans le punk bruyant et risque d’être une découverte pour plusieurs amateurs de musique qui brasse. Il n’y a pas que leurs chansons qui déménagent, le groupe traine une réputation de bêtes de scène. Avez-vous hâte de les découvrir? Nous, oui!

Les Make-Overs jouent sur la scène Fibe le 12 juillet à 20h et le 13 juillet sur la scène Loto-Québec à 19h.

Barry Paquin Roberge

Barry Paquin Roberge, c’est l’alliance d’Étienne Barry (Les Deuxluxes), Alexis Roberge (Les Marinellis) et Sébastien Paquin. En plus de leur rôle au sein de leurs groupes, ce sont des piliers de la scène souterraine montréalaise. On les a connus dans le passé dans des projets comme Buddy McNeil & the Magic Mirrors et plusieurs autres projets à géométrie variable. On y retrouve de nombreuses références à la musique rock des années 60 et 70. Bref, ils ont de l’expérience, du groove, des riffs efficaces et… du poil de chest.

Barry Paquin Roberge joue sur la scène Hydro-Québec le 13 juillet à 18 h.

FouKi

Le hip-hop québécois a le vent dans les voiles. Parmi la jeunesse qui crache des rimes avec une assiduité et un talent impressionnant, on retrouve FouKi, un jeune montréalais qui fait partie de La Fourmilière. C’est quoi La fourmilière? C’est un collectif qui regroupe LaF (les gagnants des dernières Francouvertes), l’Amalgame et quelques autres jeunes rappeurs prometteurs. Son rap mélodieux s’inscrit dans la même lignée que ce qui se fait en ce moment au sud de la frontière. Son premier album, Zay, paru en avril, a été très bien accueilli de la critique. À voir et entendre!

FouKi sera à l’Impérial Bell le 14 juillet à 19h45.

C’est la dernière chance d’acheter votre laissez-passer à 100$. À partir du 5 juin elles seront 110$. 

 

Pages 1 | 2

2 commentaires

  1. France Fiset, le 2018-06-01 à 16:24

    Et en Bonus l excellent groupe québécois Casual Rites. A voir et revoir

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.