Supersuckers - Holdin' The Bag - Le Canal Auditif

Supersuckers – Holdin’ The Bag

SupesuckersSi vous le voulez bien, on va oublier l’analyse intellectuelle, la critique incisive ou encore l’avis un peu snobinard dont je peux parfois faire preuve dans mes textes. La semaine dernière «the best rock’roll band in the world», les Supersuckers, mettait sur le marché un énième album titré Holdin’ The Bag. Un album vraiment pas comme les autres. Pourquoi? Parce qu’au mois de juin dernier, on apprenait avec grande tristesse que le meneur du groupe, Eddie Spaghetti, avait contracté un cancer du pharynx d’un niveau assez avancé…

Il y a la musique, mais il y a aussi la vie dans ce qu’elle a de plus cruelle et il faut parfois mettre de côté l’intellect pour y aller avec le cœur. Depuis plus de vingt-cinq ans, les Supersuckers s’appliquent à nous offrir de bons albums de punk/rock’n roll bien torchés, toujours joués avec une passion et une abnégation qui ne se démentent pas. Cette fois-ci, Supersuckers «goes country» et lorsqu’ils bifurquent vers ce genre musical, ils sont imbattables. Bien entendu, ce qui arrive à Spaghetti vient modifier sensiblement ma perception de l’album. On a droit à un country rock aux accents parfois honky tonk d’une authenticité qui pourrait faire rougir de honte ceux qui ridiculisent cette musique. Autant les vieux fervents de country rock que les amateurs de rock qui va droit au but vont réellement apprécier ce qui constitue peut-être (on ne sait jamais) le chant du cygne de la formation.

Ce serait dommage, car je crois sincèrement que dans ce monde assez conservateur et docile, il n’y a pas assez d’hommes et de femmes qui se foutent des convenances et qui vivent leurs vies en respectant leurs valeurs profondes. Eddie Spaghetti fait partie de ces irréductibles du rock (tout comme La Brute du Rock, un autre indécrottable rocker, un vrai de vrai!) et la perte de ce personnage plus grand que nature constituerait à mon humble avis une perte colossale. Vous n’avez qu’à écouter All My Rowdy Friends (Have Settled Down) pour vous rendre compte que ce gars-là ne veut rien savoir de la vie rangée bien confortable!!!

Puisqu’une vie rock’n roll implique de rouler sa bosse sans nécessairement rouler sur l’or, le groupe amasse actuellement des fonds afin d’aider la famille à défrayer les frais inhérents au traitement de cette merde qui assaille Spaghetti. En passant, ça se passe aux États-Unis, le pays où il n’y a rien de «gratis»! Imaginez! Certains de nos dirigeants et gueulards droitistes aimeraient que le Québec emprunte ce virage tout sauf progressiste… mais ça, c’est une autre histoire.

Cela dit, je vous invite à faire un précieux don qui aidera sans aucun doute Spaghetti à mener le combat le plus important de sa jeune vie:

https://www.youcaring.com/eddie-spaghetti-373610

Pour ma part, c’est fait. J’aime trop le rock pour ne pas être profondément ému par cette histoire. Longue vie à Eddie Spaghetti!

*Compte tenu des circonstances, aucune note ne sera octroyée à l’album

Supersuckers
Holding The Bag
Acetate Records
33 minutes

http://supersuckers.com

Exprimez-vous!

*