Les EP d'octobre 2015 - Le Canal Auditif

Les EP d’octobre 2015

LAURA SAUVAGE – AMERICANA SUBMARINE

laurasauvageLaura Sauvage, c’est le projet solo de Viviane Roy des Hay Babies. Après trois ans sur la route avec les deux consœurs acadiennes, celle-ci avait pondu quelques pièces de son côté. Americana Submarine est un titre très représentatif de ce qui vous attend sur la galette. On a droit à un mélange entre les traditions américaines et des mélodies accrocheuses beatlesques. Notons Subway Station et You Think I’m Cruel qui n’est pas sans rappeler Angel Olsen.
 


 

BAD NYLON – LE DEUXIÈME SET

a0952403078_10Un peu plus tôt cette année, je vous avais parlé de la bande féminine Bad Nylon qui fait dans le rap déglingué et original. Le quatuor revient avec de nouvelles ritournelles pour faire plaisir à tes oreilles. On y trouve beaucoup de clins d’œil au hip-hop «old school» et toujours des paroles bien construites qui surfent sur la langue de Molière avec adresse. Les filles nous font même un rap sur une trame noire à souhait sur Boucane. Franchement, Musique de brunch était excellent, Le deuxième set est tout aussi appréciable.
 


 

PERDRIX – POIVRE ET SABLE

a2764133365_10Perdrix c’est bien des choses. Du garage fromagé, du pop-rock humoristique, de la musique ensoleillée qui te dit des absurdités. La formation est composée des sœurs Mariève et Mélanie Harel-Michon au micro, Guillaume Mansour et Alexandre McGraw (RELIEFS) à la guitare, Agathe Dupéré (Carnior) à la basse et David Lévesque (RELIEFS) à la batterie. C’est un mélange d’indie-rock et de pop plutôt efficace. Et parfois même un brin vulgaire, entre autres sur D.T.F. qui veut pas mal dire Dans ta face… Ah oui! Pis c’est gratis sur leur Bandcamp. Oui, je joue dans le vidéoclip avant que tu cries à la corruption.


 

THE POSTERZ – JUNGA

Montreal-The-Posterz-Announce-Second-EP-JUNGAÇa fait un petit bout de temps qu’on attend le retour des Posterz sur «disque». Le trio hip-hop montréalais sait se fait attendre, mais livre aussi à la hauteur des attentes. Junga est un maxi qui comporte beaucoup de grosses tounes et surtout qui nous montre l’évolution de la formation dans la dernière année. Les trames sont de mieux en mieux construites alors que le débit devient de plus en plus nuancé et intelligent. Ne vous laissez pas avoir par l’inscription «christian rap» sur leur page Facebook, il n’y a pas grand-chose de catholique chez The Posterz.


 

KELELA – HALLUCINOGEN

kelela-hallucinogen-ep-newKelela avait connu un certain succès avec son album Cut 4 Me en 2013. La jeune femme nous revient avec un nouvel album de R&B sensuel. Hallucinogen est aussi doux qu’une gorgée de chocolat chaud quand il fait -15 °C. All The Way Down et Rewind sont particulièrement efficaces. Si vous ne connaissez pas encore l’Américaine, Hallucinogen est une bonne entrée en matière qui vous donnera peut-être le goût d’en écouter davantage.


 

BIG GRAMS – EP

AlbumCovver-620x620Big Grams est l’alliance surprenante de Phantogram et Big Boi (Outkast). Ce n’est pas la première fois que la formation et l’Américain se côtoient. Sur l’album Vicious Lies And Dangerous Rumours de Big Boi paru en 2012, la formation signait trois trames. Le plaisir qu’ils ont à collaborer a mené à ce maxi sous le nom de Big Grams. On y trouve sept chansons à thématique sexuelle très groovy et mélodieuses. On y retrouve aussi des pièces intéressantes comme Goldmine Junkie et une collaboration avec Run The Jewels sur Born To Shine.


 

MARIE-CLAIRE – LA NUIT

a3367256887_10Marie-Claire Cronier est une jeune auteure-compositrice-interprète qui nous arrive de l’Ontario. La jeune femme travaille sur un nouvel album à paraître en 2016, mais en attendant, elle en profite pour lancer les dernières pièces qu’elle avait en main avec les Hula-Hoops; son groupe lorsqu’elle était à Sudbury. La musicienne habite maintenant Montréal. La nuit est une belle entrée en matière si vous ne connaissez pas la Franco-ontarienne. C’est un peu rock, un peu réverbéré et parfois même bruyant, mais toujours mélodique.
 


 

LILIANE PELLERIN – GRIGNOTER L’EXIL

a2159527142_10Liliane Pellerin vient de la Mauricie et fait dans le folk intimiste. Épaulée entre autres par Jean-François Malo, elle offre des pièces arrangées avec minutie et des textes introspectifs qui parlent de doutes, de fuites et d’attentes. Les arrangements de corde sont particulièrement réussis sur La dose et Revenir d’hier qui ouvrent le mini-album. Si t’aimes le folk doux, tu auras du plaisir à te bercer sur Grignoter l’exil.
 
 


 

GUEZE – EP

a0687978112_10Quand ta description de groupe c’est: «SLUDGE TA MÈRE», c’est sûr que c’est difficile de ne pas aimer. Et c’est ce qui arrive avec Gueze, le projet solo d’un homme qui vient d’Albertville, un village pas loin d’Amqui. De ce village perdu dans le bois arrive le corrosif EP de Gueze qui rentre au poste. Ce n’est pas égal dans chaque chanson, mais ça reste un bloc de béton qui te cogne sur le bord du menton comme un coup de point d’Oscar de la Hoya dans ses meilleures années. C’est un mélange de sludge, de stoner, de black métal et de doom. Le tout avec une approche expérimentale et chantée en français.

https://gueze.bandcamp.com/album/ep
 

NANOCHROME – L’EXUTOIRE

a0213619869_10Dans la dernière semaine, la ville de Val D’Or ne l’a pas eu facile dans les médias. Tentons de parler de quelque chose de positif: Nanochrome. La formation abitibienne lançait cet automne un premier maxi. On peut dire que le monde sonore du groupe se trouve quelque part dans les étoiles avec une distorsion chaude et des élans enjoués. Beaucoup d’attention est donnée à la musique et lorsqu’ils se font plus verbomoteurs, la formation rappelle vaguement Mauves.
 


 

Exprimez-vous!

*