Éric Goulet - Volume 2 - Le Canal Auditif

Éric Goulet – Volume 2

Sans-titre12-300x300La grande évasion; le titre de la première pièce du nouvel album tout country d’Éric Goulet sert d’indicatif à l’auditeur qui s’immiscera dans ce Volume 2. Car c’est bien de départ forcé, de fuite de l’autre et de liberté qu’est fait ce disque, le tout annoncé par ce sifflement de train si commun au monde du western. «Un, deux, trois», s’écrit d’emblée Éric Goulet, avant que le violon endiablé – œuvre d’Ariane Ouellet – ne prenne le relais.

Voilà, le voyage musical au cœur d’une sonorité bien connue au Québec est lancé, et ne s’arrêtera qu’une fois la dernière note de la chanson Un ami perdu se soit faite entendre, dix chansons plus tard. Entre les deux, Éric Goulet fait la démonstration de son étude complétée et maîtrisée du style d’écriture popularisé par la famille Daraîche et Renée Martel, notamment.

Des paroles telles que «Sers-moi à boire, j’ai tout perdu, je suis au désespoir, je sors toutes les nuits depuis que j’ai le cœur gros» (la chanson Sers-moi à boire) et «Tu danses avec tout le monde, toutes les nuits, mais jamais avec moi» (Qu’est-ce que ça donne) se font ainsi entendre. Facile de s’imaginer assis au bar d’un saloon de région! Outre huit compositions originales, l’ex-Monsieur Mono revisite son propre passé musical et dépoussière Comme un cave (Possession Simple) et La dernière chanson (Monsieur Mono), leur donnant une chance de trouver place dans le jukebox d’un bar western prochainement. Il reprend également dans un grand respect le classique de Tex Lecor, Lucille. Il s’agit là du seul emprunt noté sur ce Volume 2.

Musicalement, outre Miss Ouellet au violon, le chanteur s’est entouré de Carl Prévost et Rick Haworth aux guitares, de Marc Hébert à la basse et de Vincent Carré à la batterie. Cette équipe de rêve avait déjà sévi sur le Volume 1 et propose ainsi une musicalité toute en continuité avec le travail fait précédemment. Cela permet d’apprécier une ambiance country qui saura plaire aux amateurs du genre.

Ma note: 6,5/10

Éric Goulet
Volume 2
L-A be
44 minutes

www.ericgoulet.net

Exprimez-vous!

*