Critiques

Panache

Vie de velours

  • Grosse Boîte
  • 2013
  • 35 minutes
7

a3107703938_2Oui, vous avez bien lu et c’est l’un des titres les plus drôles de l’année sans aucun doute. Panache est de retour! Le duo Carl-Éric Hudon et Benoit Fréchette rapplique avec un deuxième album qui se veut plus accrocheur que le premier. On dit même que les deux musiciens voulaient créer des pièces dignes de sonneries de cellulaire sur Vie de velours. Et bien, c’est réussi!

Ce nouvel opus de Panache est totalement accrocheur. Si vous aimez les mélodies punk-rock (un genre de Vulgaires Machins en plus gentil et moins sérieux) qui incorporent des claviers dans le mix, vous allez adorer. Les deux hommes, appuyés par un chœur formé de Géraldine et Daphné Loubot, ont sitedemo.cauit des ritournelles qui rentrent dans la tête et qui tardent à la quitter.

Panache montre tout de même qu’il a du mordant. La pièce qui ouvre la galette, Léa dans les magazines offre des guitares salopées et punks à souhait; tout comme la pièce qui clôt l’album, Fils d’un fusil où la voix se retrouve bien loin dans le mix et avec son refrain gueulé avec émotion ou encore Toi + Moi qui, je vous l’assure, n’a absolument rien à voir avec la populaire pièce interprétée par nos chers académiciens…

N’en reste pas moins que ce sont les pièces plus gentilles aux mélodies très pop qui abondent sur cet opus. Esperluette, malgré sa ligne de basse sale, se fait remarquer par des paroles chantées d’une voix dénuée de toute hargne, appuyée par des claviers bonbons et une guitare au son clair. Le duo est doué pour bien utiliser les procédés convenus comme les «na-na-na-na» martelés avec brio, entre autres sur Petit pain. Le résultat est d’un kitsch assumé qui rend l’ensemble sympathique à l’oreille. Dans la même veine, La collectionneuse offre une mélodie rock hyper-convenue qui s’intègre à merveille à ce Vie de velours.

Bref, Panache ne commencera pas une révolution musicale avec Vie de velours mais une chose est sûre, voilà un album qui se digère avec une facilité déconcertante. Ses mélodies captivantes deviennent rapidement intoxicantes et on se surprend à en redemander… comme du bon pâté chinois. Rien d’extravagant et d’original, mais c’est bien efficace et réconfortant.

Ma note : 7/10

Panache
Vie de Velours
Grosse Boîte
35 minutes

panachepanache.ca/

[vimeo]http://vimeo.com/16437695[/vimeo]