Critiques

Nap Eyes

Thought Rock Fish Scale

  • Paradise Of Bachelors
  • 2016
7

Nap EyesLa formation néo-écossaise Nap Eyes est de retour avec un deuxième album intitulé Thought Rock Fish Scale. Son album précédent, Whine Of The Mystics avait fait bonne figure et nous avait fait découvrir une formation aux influences tirées des années 60. Nigel Chapman, Seamus Dalton, Josh Salter et Brad Loughead n’ont pas changé la recette sur ce nouvel opus.

Nap Eyes repose beaucoup sur la trame narrative et les histoires de perdition et d’anxiété. On retrouve tout de même sur Thought Rock Fish Scale plus de lumière que sur Whine Of The Mystics. C’est plus clair dans les sonorités bien que les thèmes ne fassent pas état de joies incommensurables. La formation a conservé son approche lo-fi, préférant y aller pour moins que plus. Cela sert bien le propos et l’ambiance générale qu’on retrouve sur ce deuxième album.

Parmi les chansons qui marquent sur Thought Rock Fish Scale, on note la mélodieuse Stargazer et son air vocal calqué sur celui de la guitare. Il y a quelque chose de semi-pathétique/semi-stoner/semi-libre qui rappelle Sur la route de Jack Kerouac. La musique de Nap Eyes respire bien et elle donne l’envie de se coucher sur un train de marchandises et de traverser les Amériques sans regarder en arrière.

On retrouve aussi des chansons à la basse plus généreuse comme la très appréciable Mixer. Le groupe prend parfois une avenue un peu plus rock. Roll It permet de faire une filiation avec Bob Dylan et ses albums plus électriques. Le groupe étire moins les chansons sur Thought Rock Fish Scale. La seule pièce à dépasser les cinq minutes trente est la mélodieuse Lion In Chains qui se révèle fort appréciable.

Nap Eyes fait le travail. Malheureusement, il manque encore un petit quelque chose pour en faire un groupe vraiment marquant. Est-ce un manque de nervosité dans la musique, un peu trop de stabilité? On dirait qu’il manque une épice pour en faire un quelque chose d’extraordinaire. En attendant, c’est tout de même très intéressant et ça s’écoute bien. Si vous aimez les années 60 et qu’un mélange de folk, de rock et de pop vous plaît, vous serez servi avec ce deuxième album. Le quatuor fait tout de même un pas en avant par rapport à la galette précédente et certaines chansons se démarquent particulièrement en raison de la trame narrative bien construite.

Ma note: 7/10

Nap Eyes
Thought Rock Fish Scale
Paradise of Bachelors
34 minutes

https://paradiseofbachelors.bandcamp.com/album/thought-rock-fish-scale

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.