Critiques

Girlpool

Before The World Was Big

  • Wichita Recordings
  • 2015
  • 25 minutes
7,5

GirlpoolLe duo Girlpool avait fait paraître un maxi très intéressant l’année dernière. Cleo Tucker et Harmony Tividad font tout à deux à l’aide d’une basse, une guitare et leurs voix aux harmonies particulières. Les deux punks ont un son qui ne ressemble à rien que vous ayez entendu auparavant.

Depuis la sortie du maxi de manière indépendante il y a environ deux ans, les «girls» ont fait beaucoup de chemin. Littéralement. Elles ont passé beaucoup de temps sur la route, et les chansons de ce premier album ont eu la chance d’être rodées devant les mélomanes. Cela s’entend sur Before The World Was Big. On y retrouve toujours ces mélodies captivantes et la simplicité qui avait charmé la presse, mais on y trouve aussi des constructions beaucoup plus complexes et travaillées.

La chanson-titre est un excellent exemple du chemin parcouru par le jeune duo. La mélodie est inusitée alors que les voix s’unissent pour pousser les mélodies avec la férocité d’adolescentes mécontentes de découvrir que le monde n’est pas aussi rose que ce qu’on a pu leur vendre alors qu’elles étaient toutes petites. Leur mélange de punk et d’americana évoque la déconfiture de la naïveté qui s’évapore et qui laisse derrière elle un goût amer et un regard plus dur envers la réalité.

City Bus contient une exaspération et une guitare électrique bruyante qui rappelle vaguement les Pixies. On remarque aussi que le duo a travaillé sur ses mélodies afin de les rendre plus léchées à certains moments. Pretty laisse les voix se compléter en douceur et harmonie sur une trame dépouillée à l’os. Et c’est très efficace.

Ce que nous laissent les deux femmes après ces vingt-cinq minutes est un sentiment d’avoir lu à travers le journal intime d’une jeune adulte qui est confronté à la réalité et qui commence à retirer les voiles de naïveté qu’elle avait toujours réussi à conserver. C’est un processus brutal, difficile et nécessaire. Le témoignage qu’elles en font est riche et mélodieux à souhait. C’est un premier album très réussi pour la paire.

Ma note: 7,5/10

Girlpool
Before The World Was Big
Wichita Records
25 minutes

http://girlpoolmusic.com/

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.